Cheesecake printanier (citron, fraises, rhubarbe et coquelicot) sur une base croustillante au muesli et chocolat (sans beurre)

Mon premier cheesecake sucré (les cheesecakes salés ça me connait déjà ! ) ayant pour base du muesli pour le côté plus croustillant, des sablés au chocolat et de la purée d’amandes complètes faite maison mêlé à du lait à la place du beurre.

cheesecakecitronfraisespart2.jpg

Ingrédients
Pour la base

150 g de muesli au sucre de canne du commerce ou du muesli
maison (clic)
50g de biscuits sablés au chocolat
40g de purée d’amandes complètes maison (clic)
4cs de lait (végétal ou non)
Pour la crème
200 g de fromage frais (fromage à tartiner, Philadelphia, mascarpone…)
550g de fromage blanc (ici 0% MG)
50g de sirop d’agave (ou de fructose en poudre OU 100 g de sucre)
3 à 4 œufs légèrement battus (selon leur taille)
100g de lemon curd maison (clic)
Pour la déco
Fraises (environ 300g)
Confiture de fraises, rhubarbe, coquelicot et gingembre (clic)
Quelques feuilles de menthe fraîche ciselée
Quelques coques de macarons

cheesecakecitronfraisesentier.jpg

Préparation
La base
Mixez grossièrement le muesli avec les sablés au chocolat.
Incorporez la purée d’amandes complètes et le lait. Mélangez bien le tout afin d’obtenir une sorte de pâte assez compacte.
Déposez ce mélange dans le fond d’un cercle ou d’un moule de 22 cm de diamètre (l’idéal est le cercle car il permet un démoulage parfait) puis étalez-le avec les mains ou avec le dos d’une cuillère à soupe.
La crème

Préchauffez le four à 160°C.
Mélangez le fromage frais avec le fromage blanc et le sirop d’agave (ou le sucre) à l’aide d’un fouet manuel ou électrique.
Ajoutez le lemon curd et les œufs légèrement battus. Remuez doucement jusqu’à obtenir une crème.
Versez cette crème sur la base.
Faites cuire 35 à 40 minutes environ.
La crème doit être prise sur les bords mais doit être encore tremblotante au centre.
Laissez refroidir le cheecake dans le four éteint pendant 15 minutes à 30 minutes (ce qui permet d’éviter les fendillements du dessus) puis placez-le au réfrigérateur plusieurs heures (jusqu’à 48 heures ! ). Avec le temps, le cheesecake se bonifie.
La déco

Nettoyez, équeutez et coupez les fraises en lamelles.
Couvrez le dessus du cheesecake de confiture de fraises, rhubarbe, coquelicot et gingembre (ou autre) et disposez les fraises. Parsemez de menthe fraîche ciselée et décorez le contour du cheesecake de macarons.

Verdict : Moi qui ai toujours eu peur d’être déçue du résultat à cause de la présence de fromage frais à tartiner, me voilà satisfaite de ce premier cheesecake sucré. D’ailleurs, je ne suis pas la seule à en être satisfaite ! ;)
Aucun arrière-goût de fromage mais un merveilleux goût de citron accompagnant parfaitement bien les fraises. Tout cela, sur une base bien croustillante grâce au muesli.

Conseils
- Que du fromage blanc ? Il est possible de n’utiliser que du fromage blanc dans la recette de base de la crème, cependant il sera peut-être utile d’ajouter 2cs (voire 3 au grand maximum) de farine ou de maïzena.
- Pas de purée d’amandes
? vous pouvez la faire vous-même comme je l’ai fait ou alors vous pouvez la remplacer par de la purée de noisettes ou autre ou bien par du beurre.

- Muesli :
Vous pouvez le remplacer en totalité par des biscuits sablés au chocolat ou par des biscuits secs type sablés, spéculoos, digestive biscuits, petits beurre…

cupcakequeenlogocopie.jpg Cette recette a remporté le 1er prix d’un concours de cuisine sur le thème des fraises.

Une autre recette de cheesecake ?
cheesecakecocomangue.jpg Cheesecake noix de coco et mangue anisée

 

Biscuits au pralin maison, céréales et noix de coco natures et/ou recouverts de chocolat (sans matières grasses)

Voici une petite recette très simple pour utiliser le pralin maison. C’est tellement simple que même les enfants peuvent réaliser ces biscuits : la preuve, mon fils s’en est donné à coeur joie ! Il les a lui-même confectionné.

biscuitspralincocosansmg.jpg

 

Ingrédients (pour 12 biscuits)
100g de pralin maison
50g de noix de coco
50g de farine de 5 céréales (ou sans gluten pour les intolérants au gluten)
2 blancs d’oeufs crus
50g de chocolat noir pour le glaçage (facultatif)

Préparation
Mélangez le tout. Façonnez des boules que vous étalerez légèrement sur la plaque du four.
Faites cuire 10 à 15 minutes à 180°C pour des biscuits moelleux ou 20 minutes pour des biscuits plus croquants.
Faites fondre le chocolat et recouvrez-en les biscuits refroidis. Laissez sécher.

Très simple non !?

biscuitspralincocosansmg2.jpg

Pour d’autres recettes de biscuits, regardez ici et .

Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd

Macarons framboise, hibiscus, rose et poivre de Séchuan

Aujourd’hui étant le jour du macaron et, un an après avoir publié mes recettes de base des macarons (sans meringue italienne et avec meringue italienne) et des garnitures, voici une nouvelle saveur dans ma petite collection.

macaronsframboisehibiscusrosesichuan.jpg

 

Pour la recette des coques et les divers conseils, vous pouvez regarder ici.
Et pour la garniture, il vous faut de la confiture de framboises, hibiscus et rose mais voici tout de même un petit rappel pour la recette et les conseils :


Ingrédients

Coques

105g de blancs d’oeufs datant de quelques jours (environ 3 blancs)
25 g de sucre semoule
220g de sucre glace
125g de poudre d’amandes

Colorant
rouge (en poudre si possible car le colorant liquide ne donne pas la couleur désirée et il a tendance à liquéfier la pâte)

Confiture
250g de framboises (surgelées possible)
50g de sucre
1cc de jus de citron (facultatif)
1cc d’eau de rose
1cc de thé à l’hibiscus (appelé également karkadé ou bissap)
1/4 cc d’agar-agar (environ 2 bonnes pincées) ou 15g de Vitpris

Préparation
Coques

1) Mixez et/ou tamisez les amandes en poudre et le sucre glace. La poudre obtenue doit être très fine.
2) Montez les blancs en neige en les serrant avec le sucre semoule. Ajouter le colorant (la pointe d’un couteau s’il est poudre ou ) en continuant de monter les blancs en neige. 3) Incorporez peu à peu les poudres aux blancs en neige.

4) Dressez à la poche à douille de 10mm sur une plaque recouverte de papier cuisson. Saupoudrez de poivre de Sechuan et laissez croûter au moins 20 à 30 minutes (les coques doivent être sèches lorsque vous les touchez).
5) Faites cuire 12 minutes à 160°C.

Confiture
Infusez le thé à l’hibiscus dans 5cl d’eau bouillante, passez à la passoire s’il s’agit de thé en vrac puis faites cuire à feu moyen les framboises écrasées avec le sucre, l’eau de rose, le thé, le jus de citron et le gélifiant pendant 15 à 20 minutes.

Montage
Collez les coques de macarons deux à deux avec une cuillère à café de confiture.

Attendez 24h à 48h avant de déguster, il seront bien meilleurs… enfin, si vous pouvez ! ;)

Conseils
-
Blancs d’oeufs : la réussite des macarons est bien meilleure si les blancs d’oeufs datent de quelques jours (3-4 jours). Il suffit de séparer les blancs des jaunes et de conserver les blancs au réfrigérateur dans une boîte hermétique.
Ou alors, vous pouvez très bien les préparer 24h à 48h à l’avance en les mettant dans une boîte hermétique mais en les laissant à température ambiante.

- Croûtage : il est apparemment facultatif mais personnellement, je préfère laisser les macarons croûter car je ne parviens pas à les avoir aussi jolis lorsque je les enfourne sans croûtage (

- Pendant la cuisson : vous devez voir la collerette naître à la base des macarons au bout de 6 à 8 minutes de cuisson. N’ouvrez donc pas le four pendant les 10 premières minutes de cuisson.

- Après la cuisson :
à la sortie du four, attendez quelques minutes et si vos coques ne se détachent pas facilement, versez sous la feuille de papier cuisson un filet d’eau. Mais attention !  Ne laissez pas le papier s’imbiber trop longtemps où vos coques seront toutes molles et creuses à la base.

- Poche à douille : à la place d’une poche à douille (celles des supermarchés sont plutôt petites et pas terribles), il est possible d’utiliser un sac de congélation que l’on coupe à l’extrémité et sur lequel on fixe la douille ;)  

Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd


 

Amaretti

Cette recette provient du livre « Pâtisseries maison » de Florence Edelmann. Ces amaretti sont excellents !

 

amaretti.jpg


Ingrédients
(pour 30 amaretti)

2 blancs d’oeufs
175 g de poudre d’amande
150 g de sucre en poudre
1cc d’extrait d’amande amère
Sucre glace

Préparation

Dans un saladier, montez les blancs en neige puis, lorsqu’ils commencent à prendre, incorporez peu à peu le sucre en poudre.
Fouettez à nouveau pendant 2 min.
Incorporez ensuite la poudre d’amande et l’extrait d’amande amère puis mélangez délicatement avec une cuillère en bois ou une spatule.
Façonnez les biscuits en leur donnant la forme de rochers en les roulant dans le sucre glace pour éviter qu’ils ne collent aux mains ou dressez à l’aide d’une poche à douille directement sur une plaque recouverte de papier cuisson et saupoudrez de sucre glace.
Faites cuire 10 min à 180°C. Les amaretti doivent être légèrement dorés.

Comme les macarons, les amaretti sont croquants à l’extérieur et moelleux à l’intérieur. Ils durcissent avec le temps, et c’est d’ailleurs ainsi qu’ils sont le plus appréciés par les italiens (et moi de même).
Les amaretti peuvent remplacer les biscuits à la cuiller ou autres biscuits secs dans le tiramisù et autres entremets.

Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd

Biscuits sains et 0% de complexe (figues, noisettes, châtaigne, avoine et son)

 

Vous connaissez sûrement les biscuits au son et figues d’une certaine marque. Personnellement, je les aime beaucoup mais comme je préfère le « fait maison », je me suis servie de la base de ces biscuits auxquels j’ai ajouté de l’avoine, de la farine de châtaigne ainsi que des noisettes. La châtaigne et la noisette se marient parfaitement aux figues et pourquoi pas au…chocolat !
Mon fils aîné (qui aura bientôt 4 ans) en raffole ! Ils les aime même plus que les sablés tout simples. Ca fait plaisir !

biscuitssainscralesfiguesetnoisettes.jpg

 

Ingrédients (pour une vingtaine de biscuits)
60g farine blanche
40g farine complète
20g farine de châtaigne
30g son de blé
50g flocons d’avoine
1 pincée de sel
1cc de levure chimique
30g de sucre de canne (fructose possible mais dans ce cas mettez-en seulement 15g)
25g de miel
50g d’huile ou de beurre
65g de compote
1 à 2cs de lait (ou d’eau)
Figues
(j’ai utilisé des figues surgelées que j’ai grossièrement mixées mais on peut également utiliser des figues sèchées)
Noisettes

Préparation
Dans un saladier, versez tous les ingrédients secs.
Incorporez ensuite l’huile (ou le beurre ramolli), la compote et le miel.
Mélangez le tout puis ajoutez le lait en fonction de la texture de la pâte.
Incorporez les noisettes concassées et les figues coupées en petits morceaux (ou mixées grossièrement afin d’obtenir des miettes)
Attention ! Ne mixez pas vos figues si elles sont fraîches car vous vous retrouverez avec une sorte de compote.
Découpez à l’emporte-pièce ou façonnez à la main et faites cuire 15 à 20 minutes à 180°C.

Variantes
- On peut fourrer ces biscuits de
chocolat (aux noisettes, c’est magnifique ! ) pour le plus grand bonheur des enfants… et des plus grands. Mais également de caramel ou de confiture (de figues ou d’agrumes…huuummm!!!)

- Pour le sucre, le rapadura est parfait. Avec son petit goût de caramel, c’est une merveille dans ces petits biscuits.

Dans le même esprit :
Sablés au blé complet et au miel, amandes, noisettes et sésame

Muffins aux saveurs d’automne, coeur de prune
Muffins aux figues et aux cranberries

Sablés à la clémentine et aux épices, façon pain d’épices (décoration d’enfants)

Faire ces petits sablés est une activité très sympathique pour les enfants. Mon fils de 3 ans s’est bien amusé à les confectionner.
Vous pouvez ne pas les décorer, ils sont tout aussi bons et même meilleurs car ils sont peu sucrés et on sent mieux les épices et la clémentine.

sablsdenol2.jpg

 

Ingrédients
250g de farine
50g d’amandes en poudre
200g de beurre
80g de sucre glace
1 jaune d’oeuf
1 pincée de sel

Le jus d’1/2 clémentine
Le zeste d’une clémentine
1cc bombée d’épices à pain d’épices (ou de 4 ou 5 épices)

Préparation
Dans une terrine,
versez la farine, le sel, les épices, les zestes et le sucre glace, creusez un puits et déposez-y le beurre ramolli, les jaunes d’oeufs et le jus de clémentine.
Roulez la pâte en boule. Ne la travaillez pas trop.
Laissez-la reposer une heure minimum au réfrigérateur puis abaissez-la au rouleau et découpez des formes à l’aide d’un emporte-pièce.

Faites cuire au four environ 10 minutes à 180°C.

Pour le glaçage, mélangez 3 cs de sucre glace avec environ 1 cs d’eau (ou de jus de fruits ou moitié citron, moitié eau) et du colorant.

Vous pouvez faire un glaçage royal en mélangeant environ 250g de sucre glace avec 1 blanc d’oeuf et du colorant ou non.

Que faire avec les blancs d’oeufs restants : des macarons, des macarons de Nancy, des rochers congolais, une mousse au chocolat légère, des financiers, des fleurs aux amandes, des croissants aux amandes, un moelleux au chocolat sans jaunes, des madeleines au chocolat-noisette sans jaunes, des meringues, des îles flottantes…

 

Avec cette recette, je participe au concours « Les petits sablés de Noël » sur le blog « Les recet’ d’Ysa« .

 

Tartelettes (minis) au gingembre, chocolat et citron

J’ai fait ces petites tartelettes le même jour que les sablés au gingembre et ceux au gingembre et thé matcha. Ce sont donc des tartelettes bien sablées, friables garnies d’une ganache au chocolat noir et au citron. Un délice !

 

tartelettesgingembrechococitron.jpg

 

Pour la recette de base des sablés, regardez ici puis ajoutez à la pâte 20g de gingembre confit.
Pour la ganache au citron, faites fondre autant de chocolat que de crème liquide (entière, n’oubliez pas ! Sinon la ganache ne tiendra pas) et ajoutez-y des zestes de citron et un peu d’extrait de citron.
Versez la ganache sur les fonds de tartelettes cuites et réservez jusqu’à ce que la ganache soit figée.

Madeleines au chocolat et aux noisettes (sans jaunes d’oeufs)

De délicieuses madeleines au bon goût de noisettes associé au chocolat, que demander de plus ?! :) Pour info, cette recette est celle du célèbre Joël Robuchon.

Pour une douzaine de madeleines

madeleineschoconoisettes.jpg


Ingrédients
100 g de beurre demi-sel (ou doux)
125 g de chocolat au lait aux noisettes (perso, je les trouve meilleures avec du chocolat noir aux noisettes, c’est moins gras et moins sucré)
100 g de sucre glace (j’en ai mis 80g)
40 g de farine
40 g de noisettes réduites en poudre fine
3 gros blancs d’oeufs

Préparation
1. Faites fondre le beurre dans une casserole et laissez-le chauffer sur feu moyen pendant environ 5 minutes jusqu’à ce qu’il prenne une couleur noisette.
Versez-le dans un bol pour stopper la cuisson et laissez refroidir.

2. Faites fondre le chocolat. Réservez.

3. Tamisez ensemble le sucre et la farine dans un saladier. Incorporez les noisettes en poudre et réservez.

4. Fouettez les blancs d’oeufs légèrement à l’aide d’une fourchette. Ajoutez le mélange farine-sucre-noisettes et fouettez.
Incorporez le beurre fondu et fouettez encore.
Ajoutez enfin le chocolat fondu et mélangez pour obtenir une préparation homogène.

5. Remplissez les plaques à madeleines et mettez au réfrigérateur pendant 1 heure pour raffermir la pâte.

6. Préchauffez le four à 190° C.

7. Enfournez les plaques et faites cuire 12 à 15 minutes jusqu’à ce que les madeleines soient colorées et assez fermes sous le doigt.

Ces madeleines se conservent dans une boîte hermétique mais elles sont meilleures le jour même.

Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd

 

Moelleux au chocolat (sans jaunes d’oeufs)

Je faisais ce gâteau quand j’avais une quinzaine d’années.
Je ne l’avais plus fait depuis plusieurs années
(un oubli ! J’ai retrouvé la recette dans un vieux cahier !), pourtant c’est une recette très simple à faire et qui permet d’écouler les blancs d’oeufs en trop.
Eh oui ! Elle a la particularité de n’utiliser que des blancs d’oeufs.
Mais vous pouvez aussi utiliser les jaunes pour en faire une crème anglaise.

moelleuxchocosansjaunes.jpg

Ingrédients
4 blancs d’oeufs
150g de chocolat
150g de sucre
75 à 100g de beurre (on peut le remplacer par de la crème liquide ou  du moins une partie)
30g de farine  + 30g de fécule (facultatif)

Préparation
Préchauffez le four à 180°C.
Rapez le chocolat.
Travaillez le beurre en pommade. Ajoutez le chocolat rapé et le sucre et travaillez 10 bonnes minutes (ou 3 à 4 minutes au robot ou au batteur électrique) puis ajoutez la farine et la fécule.
Battez les blancs en neige, incorporez-les à la préparation.
Versez la pâte dans un moule beurré de 24 cm de diamètre et faites cuire 20 à 25 minutes.

Conseil : Si vous êtes pressés, vous pouvez faire fondre le chocolat au lieu de le râper, ça permet aussi de gagner du temps pour la préparation (plus besoin de travailler la pâte 10 minutes). Et ça n’altère en rien le goût et la consistance.

Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd

Sablés mi fondants au chocolat et fleurs de violettes cristallisées

sablschocoviolettes.jpg

 

 Pour cette recette j’ai repris la recette des sablés mi fondants au chocolat et écorces d’orange confites de Pierre Hermé mais à la place des écorces d’orange confites, j’y ai mis des brisures de fleurs de violettes cristallisées. 

 

Les fleurs cristallisées peuvent être réalisées en trempant les fleurs (ou leurs pétales), préalablement rincées sous un filet d’eau, dans du blanc d’oeuf puis dans du sucre en poudre et en les laissant sécher à l’air libre pendant deux jours. 

1234

Les Recettes "sans" de P'ti... |
sion |
lesrecettesdemaxtokenda |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les petites recettes de Missti
| Spécialités portugaises
| Nourritures Terrestres