Moelleux au chocolat et au sirop d’érable et sa chantilly aux marrons

Du chocolat, des noisettes, du sirop d’érable et de la crème de marrons…Huuummm !!! Quelles délicieuses saveurs automnales réunies dans un seul dessert.
Pour la base du moelleux au chocolat, j’ai repris la recette des madeleines au chocolat et aux noisettes (sans jaunes d’oeufs) de Joël Robuchon à laquelle j’ai ajouté une cuillère à café de levure.
Et pour rendre ce moelleux encore meilleur, j’ai décidé de le recouvrir d’une chantilly aux marrons réalisée avec mon tout nouveau jouet : un siphon. Une merveille !
(Un article concernant l’utilisation du siphon sera publié très prochainement).

moelleuxchoconoisettesrablechantillymarronsentier.jpg

Ingrédients
Le moelleux au chocolat

100 g de beurre demi-sel (ou doux)
125 g de chocolat au lait aux noisettes (j’ai utilisé du chocolat noir aux noisettes, question de goût)
80ml de sirop d’érable
40 g de farine
40 g de noisettes réduites en poudre fine
1cc de levure chimique
3 gros blancs d’oeufs (ou 4 petits)

La chantilly aux marrons
20cl de crème liquide entière
50g de crème de marrons

Préparation
Le moelleux au chocolat
Faites fondre le beurre dans une casserole et laissez-le chauffer sur feu moyen pendant environ 5 minutes jusqu’à ce qu’il prenne une couleur noisette.
Versez-le dans un bol pour stopper la cuisson et laissez refroidir.
Faites fondre le chocolat. Réservez.
Tamisez ensemble le sucre et la farine dans un saladier puis incorporez les noisettes en poudre et réservez.
Fouettez les blancs d’oeufs légèrement à l’aide d’une fourchette.
Ajoutez le mélange farine-levure-sucre-noisettes et fouettez.
Incorporez le beurre fondu et fouettez à nouveau.
Ajoutez enfin le chocolat fondu et mélangez pour obtenir une préparation homogène.
Remplissez le moule à manqué de 18 à 20 cm de diamètre (si vous utilisez un moule plus grand, pensez à doublez les proportions).
Enfournez et faites cuire 20 à 25 minutes à 180°C.

La chantilly aux marrons
Au siphon : mélangez la crème de marrons et la crème liquide et versez le tout dans le siphon. Incorporez une cartouche de gaz puis réservez au frais, à l’horizontal, pendant 2 heures minimum.

Classique : battez la crème liquide bien froide en chantilly à l’aide d’un robot ou d’un batteur électrique puis lorsque la crème commence à prendre, incorporez la crème de marrons et continuez de battre.
Pour les astuces concernant la chantilly, regardez ici.

Au moment de servir, vous pouvez parsemez la chantilly de flocons d’érable ou de pralin.

 

moelleuxchoconoisettesrablechantillymarrons.jpg


Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd

D’autres recettes chocolatées ? C’est ici.

Glace au citron vert et gingembre confit

Citron vert-gingembre, quel délicieux mariage ! Cette glace bien fraîche de par ses saveurs acidulées et piquantes à la fois grâce au gingembre, date du mois d’août lorsque la canicule était au rendez-vous.
Frissons garantis ! ;)

 

glacecitronvertgingembreconfit.jpg

 

Ingrédients
50cl de lait (entier c’est mieux)
6 jaunes d’oeufs
100g de sucre (plus ou moins selon vos goûts)
Le jus et le zeste d’un citron vert
20g de gingembre confit coupé en petits morceaux

Préparation
Procédez comme pour une crème anglaise :
1. Faites bouillir le lait.
2. Dans une terrine, battez les jaunes d’oeufs avec le sucre puis versez peu à peu le lait bouillant dessus. Mélangez puis recuire le tout dans une casserole propre sans cesser de remuer. La crème doit épaissir peu à peu et doit napper le dos de la cuillère.
Attention, elle ne doit pas bouillir !!! Elle serait ratée ! Au cas où cela arrivait, passez-la quelques minutes au mixer puis à la passoire.
Si vous possédez un thermomètre, éteignez le feu à 85°C.
3. Laissez refroidir (quelques heures ou même toute une nuit) puis incorporez le jus et les zestes de citron vert. Mélangez.
4. Turbinez ou mettez cette crème en sorbetière pendant 20 à 30 minutes. Vous ajouterez les morceaux de gingembre confit 5 à 10 minutes avant la fin de la prise.
A sa sortie, la glace serait très souple, il convient donc de la mettre dans un bac et de la réserver au congélateur quelques heures afin qu’elle durcisse (mais ce n’est pas obligatoire, elle est très bonne même comme ça ! ).

Variante
Pour une glace allégée, utilisez du fromage blanc ou un mélange de fromage blanc et de crème fleurette ou de crème fraîche à la place de la crème anglaise. C’est également très bon et de plus, très rapide à réaliser !


Que faire avec les blancs d’oeufs restants : des macarons, des macarons de Nancy, des rochers congolais, une mousse au chocolat légère, des financiers, des fleurs aux amandes, des croissants aux amandes, un moelleux au chocolat sans jaunes d’oeufs, des madeleines au chocolat-noisettes sans jaunes d’oeufs, des meringues, des îles flottantes…

D’autres recettes de glaces et desserts glacés ? C’est ici.


Glace au caramel au beurre salé et éclats de caramel

Durant nos vacances dans les Hautes-Alpes, près de Briançon, j’ai goûté une glace au caramel au beurre salé et je savais qu’il fallait que j’en refasse une fois rentrés à la maison ;)
C’est un vrai bonheur ce parfum ! Personnellement, j’y ai rajouté quelques morceaux de caramel au beurre salé pour le côté croquant.

glacecaramel.jpg

 

 

Ingrédients
50cl de lait
(entier c’est mieux)
6 jaunes d’oeufs
25 g de sucre (je n’en mets que 25g car le caramel est déjà sucré)
150g de crème caramel au beurre salé façon Salidou (voire plus)
8 à 10 caramels mous au beurre salé

Préparation

Procédez comme pour une crème anglaise :
1. Faites bouillir le lait.
2. Dans une terrine, battez les jaunes d’oeufs avec le sucre puis versez peu à peu le lait bouillant dessus. Mélangez puis recuire le tout dans une casserole propre sans cesser de remuer. La crème doit épaissir peu à peu et doit napper le dos de la cuillère.

Attention, elle ne doit pas bouillir !!! Elle serait ratée ! Au cas où cela arrivait, passez-la quelques minutes au mixer puis à la passoire.
Si vous possédez un thermomètre, éteignez le feu à 85°C.
3. Laissez refroidir (quelques heures ou même toute une nuit) puis incorporez la
crème caramel au beurre salé façon Salidou et mélangez bien (ou passez au mixeur).
4. Turbinez ou mettez cette crème en sorbetière pendant 20 à 30 minutes. Vous ajouterez les morceaux de
caramels mous au beurre salé 5 à 10 minutes avant la fin de la prise.
A sa sortie, la glace serait très souple, il convient donc de la mettre dans un bac et de la réserver au congélateur quelques heures afin qu’elle durcisse (mais ce n’est pas obligatoire, elle est très bonne même comme ça ! ).

Variante :
Pour une glace allégée, utilisez du fromage blanc à la place de la crème anglaise (soit 500g de fromage blanc pour 150 à 200g de crème caramel au beurre salé). C’est également très bon et de plus, très rapide à réaliser !

Que faire avec les blancs d’oeufs restants : des macarons, des macarons de Nancy, des rochers congolais, une mousse au chocolat légère, des financiers, des fleurs aux amandes, des croissants aux amandes, un moelleux au chocolat sans jaunes, des madeleines au chocolat-noisette sans jaunes, des meringues, des îles flottantes…

D’autres recettes de glaces et desserts glacés ? C’est ici.

 

 

lameije.jpg
La Meije (3983m), Hautes-Alpes (05)

dscf2618.jpg

dscf2595.jpg

serrepononarbrebateau.jpg
Le lac de Serre-Ponçon (Hautes-Alpes) (C’est ici que j’ai goûté à cette fameuse glace ;) )

 

 

Sablés (LA recette)

Voici enfin, après de multiples essais, LA recette des sablés croquants et fondants à la fois et…bien beurrés ! Sur les photos, les blancs sont glacés au citron et les roses sont seulement colorés avec un glaçage rose.

Pour une trentaine de sablés
sablesnatcitroncopie2.jpg

sablescopie2.jpg

Ingrédients
250g de farine
200g de beurre (avec du beurre demi-sel c’est meilleur ! )
80g de sucre glace (ou de sucre blond de canne ou autre)
3 jaunes d’oeufs
1 pincée de sel

Préparation
Dans une terrine, versez la farine, le sel et le sucre glace, creusez un puits et déposez-y le beurre ramolli puis les jaunes d’oeufs.
Formez une boule.
Laissez reposer 1 à 2 heures au réfrigérateur puis abaissez-la au rouleau et découpez des formes à l’aide d’un emporte-pièce.
Faites cuire 10 à 12 minutes
dans four préchauffé à 180°C.

Pour le glaçage au citron, mélangez 3 cs de sucre glace avec 1 cc d’eau et 1cc de jus de citron. (On peut aussi ajoutez des zestes de citron à la pâte).

Pour le simple glaçage, mélangez 6 cs de sucre glace avec 2 cs d’eau + quelques gouttes de colorant.

Pour le vrai glaçage royal, mélangez 1 blanc d’oeuf à environ 250g de sucre glace.

Pour une pâte sablée au chocolat, ajoutez 30g de cacao non sucré + 20g de sucre glace.

Pour une pâte sablée aux amandes, aux noisettes ou aux noix, mettez 1/5 de poudre d’amandes, de noisettes ou de noix pour 4/5 de farine (50g de poudre + 200g de farine) ou ajoutez 50g de poudre d’amandes, de noisettes ou de noix aux 250g de farine.

Pour une pâte sablée aux noisettes ET aux noix, mettez 50g de poudre de noisette, 200g de farine et 2 cs d’huile de noix.

D’autres recettes de sablés avec la même base :

sablsdenol2.jpg Sablés à la clémentine et aux épices, façon pain d’épices
sablesgingimbrematcha.jpg Sablés au thé matcha et gingembre confit

sablesgingembre.jpg Sablés au gingembre confit

Que faire avec les blancs d’oeufs restants : des macarons, des macarons de Nancy, des rochers congolais, une mousse au chocolat légère, des financiers, des fleurs aux amandes, des croissants aux amandes, un moelleux au chocolat sans jaunes, des madeleines au chocolat-noisette sans jaunes, des meringues, des meringues, des îles flottantes…

Financiers

Pour une trentaine de financiers

Financiers dans Financiers 536091_10150841665952182_1041084844_n


financiersnatpistache dans Financiers

Ingrédients
200g de sucre glace (parfois, j’en mets moins et je remplace une partie, environ 20g, par du miel)

150g de poudre d’amandes + 50g de farine (ou moitié farine, moitié poudre d’amandes)
5 à 6 blancs d’oeufs (200g)
200g de beurre noisette (cuit jusqu’à la couleur noisette)
1 pincée de levure chimique (facultatif)

Préparation
Préchauffez le four à 170/180°C.

Faites cuire le beurre jusqu’à la couleur noisette. Réservez
Ceci est très important ! Le beurre doit être noisette et pas seulement juste fondu. Il doit être cuit jusqu’à cette fameuse couleur noisette ce qui lui permet de se clarifier et d’avoir donc une texture moins grasse que lorsqu’il est intégré cru ou juste fondu.

Dans un saladier, mélangez la farine, la poudre d’amandes et le sucre glace (ainsi que la pincée de levure si vous en mettez).

Ajoutez les blancs d’oeufs peu à peu, mélangez.

Incorporez enfin le beurre noisette tiédi et travaillez bien la pâte.

Versez la pâte dans des moules à financiers (parsemez la pâte de noisettes concassées ou autre) et faites cuire pendant 10 à 15 minutes jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

Avant de faire cuire les financiers, vous pouvez garder votre plaque remplie de pâte au réfrigérateur quelques heures pour un meilleur développement (comme pour certaines recettes de madeleines).

Variantes : Pour des financiers à la framboise ou autre, il suffit d’enfoncer des brisures de framboises ou des framboises entières dans les financiers avant la cuisson. Vous pouvez aussi les mettre directement dans la pâte et mélanger si vous voulez des financiers roses.
Pour des financiers au citron ou à l’orange, ajoutez des zestes dans la pâte.

Sur la photo, les financiers verts sont à la pistache.
Pour des financiers à la pistache, ajoutez 1 cuillère à soupe de pâte à pistache dans votre préparation ou remplacez la moitié de la poudre d’amandes par de la poudre de pistache (et éventuellement du colorant vert pour la couleur), ou dernière solution, ajoutez de l’arôme pistache et du colorant vert.

 

Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd

Fondant au chocolat

Une de mes recettes préférées ! Ce gâteau est extrêmement fondant…

Préparation : 15 min. / Cuisson : 50 min à 130°C

fondantchoco8oeufscopie.jpg
Fondant au chocolat et sa sauce caramel

300g de chocolat noir
300g de beurre (ou moitié beurre, moitié crème liquide ou 30cl de crème liquide pour un gâteau plus allégé et plus mousseux)
100g de sucre
8 jaunes d’œufs
4 blancs d’œufs
1 pincée de sel

Préparation
Faites fondre le beurre et le chocolat.
Battez les jaunes d’œufs et le sucre.
Incorporez le chocolat au mélange.
Montez les blancs en neige avec la pincée de sel.
Ajoutez les blancs en neige à la préparation.
Beurrez un moule et versez-y le mélange.
Mettez au four à 130°C pendant 45 à 50 minutes.

Pour un gâteau d’anniversaire par exemple, la mousse au chocolat ira très bien avec ce fondant. Vous en garnirez le dessus du fondant une fois cuit et refroidi, en la maintenant à l’aide d’un cercle à pâtisserie. Laissez ce gâteau au frais quelques heures avant de servir.

Que faire avec les blancs d’oeufs restants : des amaretti, des macarons, des macarons de Nancy, des rochers congolais, une mousse au chocolat légère, des financiers, des fleurs aux amandes, des croissants aux amandes, un moelleux au chocolat sans jaunes, des madeleines au chocolat-noisette sans jaunes, des meringues, des îles flottantes…


Les Recettes "sans" de P'ti... |
sion |
lesrecettesdemaxtokenda |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les petites recettes de Missti
| Spécialités portugaises
| Nourritures Terrestres