Entremets coco-framboises

 

Voici un des gâteaux d’anniversaire réalisé en avril pour l’anniversaire de mes petits bonhommes mais dont la recette n’avait pas été publiée faute de photos.
Cet entremets a fait le bonheur des invités. L’association noix de coco/framboises et la petite touche de noisette en fait un dessert exquis !

 

entremetscocoframboises2annivaminejaja.jpg

entremetscocoframboises3annivaminejaja.jpg


Ingrédients (pour 12 personnes)
Dacquoise à la noisette
180g de noisettes

180g de sucre glace
80g de sucre en poudre
6 blancs d’oeufs montés en neige
Noisettes concassées (facultatif)

Mousse coco-framboises
125g de fromage blanc (0% possible)
125g de mascarpone
15cl de lait de coco
75g de sucre (ici, sucre de canne complet)
2 grammes d’agar-agar (ou 3 feuilles de gélatine)
2 blancs d’oeuf montés en neige
Framboises (environ 250g)

Préparation
Biscuit dacquois à la noisette
Dans un saladier, mélangez toutes les poudres ensemble sauf 40g de sucre en poudre.
Dans un second saladier, battez les blancs en neige avec les 40g restants du sucre en poudre.
Incorporez les poudres peu à peu sur les blancs montés en neige tout en soulevant la masse délicatement. Versez cette pâte en fine couche
dans un rectangle ou un cercle à pâtisserie (ou dans un moule à fond amovible), parsemez de noisettes concassées et faites cuire environ 15 minutes à 175°C. Surveillez le temps de cuisson.
Laissez refroidir un peu et découpez deux rectangles (ou deux cercles). Réservez.

Mousse coco-framboises
Mixez le fromage blanc avec le mascarpone et le sucre glace.
Portez à ébullition le lait de coco avec l’agar-agar (ou la gélatine préalablement ramollie dans de l’eau froide).
Ajoutez ce lait au mélange fromage blanc/mascarpone/sucre et mixez à nouveau la crème.
Battez les blancs en neige et incorporez-les à la crème.
Réservez au frais.

Montage
Garnissez le fond d’un rectangle ou d’un cercle à pâtisserie de la moitié de la dacquoise aux noisettes. Versez la moitié de la mousse coco-framboises dessus, déposez des framboises puis versez le reste de la mousse et laissez prendre au frais (environ 2 heures au réfrigérateur ou 20 à 30 minutes au congélateur).
Déposez le second rectangle (ou cercle) de dacquoise sur la mousse et décorez de framboises.
Pour l’anniversaire des enfants, j’avais décoré cet entremets de barbe à papa !

Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd

Dans le même esprit :

tiramiscitron2copie.jpg Entremets au citron

framboisiercitron.jpg Entremets fraise/framboise et citron

croustiframboisesjasmin.jpg Entremets framboise-jasmin

moussecitronframboises.jpg Mousse de citron au mascarpone et sa gelée d’agrumes sur fond de framboises

Craquant au chocolat mousseux

C’est le gâteau que l’on retrouve sous les noms « Le Trianon » ou « Le Royal ». J’ai trouvé cette recette sur le net début 2007, puis après un essai, j’y ai apporté quelques modifications.
Je l’ai réalisé, pour la première fois, pour les 2 ans de mon fils (en plus d’un gâteau en forme de château fort mais dont je n’ai pas la photo) et il a eu (et a toujours) un franc succès.

Edit 2012 : Vous retrouverez un article plus récent et spécial CAP Pâtisserie ici : Royal au chocolat, réédition.

Craquant au chocolat mousseux dans craquant au chocolat mousseux Royal-part-300x225

Pour un rectangle d’environ 20*30cm ou un cercle de 22/24cm

 

Ingrédients
Dacquoise à la noisette

90g de noisettes
en poudre (ou 75g + 20g de fécule de pomme de terre)

90g de sucre glace
35g de sucre en poudre
125g de blancs d’oeufs (environ 4 blancs petits ou moyens)

Feuilleté praliné
40g de chocolat au lait (de couverture c’est mieux ;) )
160g de pâte pralinée (pâte mixée contenant 50% de noisettes et d’amandes et 50% de sucre que l’on peut réaliser soi-même)
80g de crêpes dentelles brisées appelées aussi pailleté feuilletine
(environ 15 crêpes dentelles)


Si vous n’avez pas de pâte pralinée et que vous ne souhaitez pas en faire, vous pouvez utiliser du chocolat praliné (Pralinoise de Poulain) et ajouter du pralin (80 à 100g de pralinoise et 10 à 20g de pralin) en plus des crêpes dentelles mais ne mettez pas les 40g de chocolat au lait.
En revanche ici, la texture sera complètement différente car la pralinoise c’est tout simplement du chocolat contenant de la pâte praliné et qui dit chocolat, dit texture plus dure en refroidissant
!

Mousse au chocolat classique
400g de chocolat noir entre 50 et 60%

80cl de crème liquide entière montée en chantilly (4 petites briques de 20cl)

OU Mousse au chocolat sur une base de pâte à bombe
La pâte à bombe est un mélange de jaunes d’oeufs sur lesquels est versé un sirop de sucre cuit à 115°C (même procédé que la meringue italienne en fait).

200g de chocolat noir (de couverture si possible)
400ml de crème liquide entière à 30% de MG minimum 
115g de jaunes d’oeufs (environ 6 jaunes)
Sirop : 35ml d’eau + 70g de sucre (j’ai testé avec 30ml d’eau + 45g de sucre comme chez Valrhona et on préfère ;) )

Préparation
Biscuit dacquois à la noisette

Dans un saladier, mélangez toutes les poudres ensemble (tamisées si possible).
Dans un second saladier, battez les blancs en neige puis incorporez-y les poudres peu à peu tout en soulevant la masse délicatement.
Versez cette pâte en fine couche
dans un grand cercle à pâtisserie (ou 2 cercles de 20 à 24cm de diamètre) et faites cuire environ 15 minutes à 180°C. Surveillez le temps de cuisson.

Feuilleté praliné
Faites fondre le chocolat, laissez tiédir un peu, ajoutez-y la pâte pralinée, mélangez puis incorporez les crêpes dentelles brisées et mélangez encore une fois.
Etalez ce feuilleté sur la dacquoise refroidie.

2ème version : Faites fondre la pralinoise, ajoutez le pralin, mélangez et ajoutez les crêpes dentelles.
Mélangez et étalez ce feuilleté sur la dacquoise refroidie.

 

Mousse au chocolat
La classique

Faites fondre le chocolat.

Montez la crème liquide en crème fouettée (crème fouettée = crème montée sans sucre contrairement à la chantilly) au bec d’oiseau donc avec une consistance encore souple (sur la photo on voit que la crème était trop montée car la mousse est plus compacte :( ).

Versez le chocolat tiédi sur la crème fouettée (mais pas trop froid au risque de faire des grains dans la mousse, mieux vaut qu’il soit un peu chaud en fait).

Fouettez bien le tout et versez la mousse sur le feuilleté praliné.

 

OU Mousse au chocolat sur base de pâte à bombe (permet d’avoir une mousse plus légère et onctueuse ;) )
Faites fondre le chocolat.

Montez la crème liquide en crème fouettée, réservez au frais.

Préparez le sirop : versez l’eau et le sucre dans une casserole et fais cuire jusqu’à atteindre les 115°C.

Dès que le thermomètre indique 110°C, battez les jaunes à l’aide du robot (ou au fouet électrique) puis à 115°C, versez le sirop en filet sur les jaunes en longeant la paroi du bol et fouettez jusqu’à refroidissement de la masse (environ 5 à 10 minutes).

Versez la pâte à bombe dans le chocolat fondu ou inversement, mélangez délicatement puis incorporez enfin la crème fouettée. Mélangez délicatement.

Versez la mousse sur le feuilleté praliné, lissez le dessus et réservez au frais pendant plusieurs heures

Voilà, les trois étages sont montés, il ne reste plus qu’à laisser cet entremet au frais pour la nuit ou pour la journée puis de le saupoudrer de cacao amer en poudre.

Pensez à le sortir une bonne heure minimum avant la dégustation.


Edit 2012 : Vous retrouverez un article plus récent et spécial CAP Pâtisserie ici : Royal au chocolat, réédition.

. trianon.jpg

trianonsansdcomacarons.jpg

Le 31 (entremets chocolat-poire)

J’ai réalisé cet entremets, pour la première fois, le 31 décembre 2007 d’où son nom. Merci à mon oncle pour ce nom sympathique. Ce jour-là, il était de forme rectangulaire et le nombre de parts de 24.

 

Chocolat

Pour 10/12 personnes

Ce gâteau a pour base un fondant au chocolat recouvert d’une crème mascarpone à la poire, d’une dacquoise et d’une mousse au chocolat. Je vous conseille de confectionner en premier lieu les mousses (mascarpone et chocolat) puis de les laisser prendre au frais pendant la préparation et le refroidissement des biscuits.

Le fondant au chocolat
125g de chocolat
125g de crème liquide
3 œufs
50g de sucre

Préchauffez le four à 160°C.
Dans une casserole, faites fondre le chocolat avec la crème liquide.
Dans un saladier, battez les jaunes d’œufs avec le sucre puis incorporez-y le chocolat fondu et ensuite les blancs d’œufs battus en neige.
Mettez au four pendant 15 minutes à 160°C.
Laissez refroidir sur une grille.

La crème au mascarpone
190g de mascarpone
2 oeufs
2 CS de sucre
1 poire au sirop ou pochée au sirop au préalable.

Battez les jaunes d’œufs avec le sucre puis ajoutez-y progressivement le mascarpone et enfin les blancs battus en neige. Versez cette préparation sur le fondant au chocolat retenu par un cercle à pâtisserie (moule sans fond) et parsemez-y les dés de poire. Mettez au frais.

La dacquoise
Ce biscuit ressemble au macaron. Il doit être croquant à l’extérieur et fondant de l’intérieur. Il est possible de remplacer la poudre de noisette par de la poudre d’amande ou autre mais personnellement, je trouve que la noisette se marie particulièrement bien avec le chocolat et la poire.

90g de noisettes en poudre
100g de sucre glace
35g de sucre glace
3 blancs d’œufs battus en neige

Dans un saladier, versez la poudre de noisette et la moitié du sucre.
Dans un autre saladier, battez les blancs en neige avec l’autre moitié du sucre et versez les poudres sur ces blancs en neige.
Mélangez délicatement à la spatule.
Versez la préparation dans un moule et faire cuire à 170°C durant 10 à 15 minutes. Après refroidissement, et juste avant de verser la mousse au chocolat, déposez ce disque de dacquoise sur la crème au mascarpone.

La mousse au chocolat
180g de chocolat noir (de préférence du chocolat de couverture)
250g de crème liquide montée en chantilly
70 ml de lait
Vous pouvez ajouter de la cremfix pour la tenue.

Faites fondre le chocolat au bain-marie. Ajoutez-y le lait peu à peu.
Montez la crème bien froide en chantilly à l’aide d’un batteur.
Incorporez cette crème chantilly sur le chocolat et mélangez. Laissez prendre cette crème au frais pendant 2 heures puis versez-la sur la dacquoise (ou mettez-la directement sur la dacquoise). Laissez au frais toute la nuit puis décorer le gâteau.

Réédition : J’ai tenté une autre recette de mousse au chocolat beaucoup plus simple (qui est plutôt une chantilly au chocolat de Pierre Hermé) et c’est parfait !

150g de chocolat noir
400g de crème liquide
Vous pouvez ajouter de la cremfix pour la tenue mais ce n’est pas utile.

Portez la crème à ébullition, versez-la sur le chocolat coupé en morceaux, mélangez puis mettez au frais quelques heures. Lorsque la crème est bien froide, montez-la en chantilly, recouvrez-en la dacquoise, puis laissez prendre au frais toute une nuit.

Autre recette étonnante provenant de la cuisine moléculaire (par Pierre Gagnaire et Hervé This) (je ne l’ai pas encore testée).
Vous trouverez la même recette mais sans gélifiant dans cet article de l’INRA.

20cl d’ un liquide parfumé (jus, thé bien parfumé à la menthe, au jasmin…)
200 à 250g de chocolat
(1 feuille de gélatine ou 1/4 cc d’agar-agar)

 

Chauffez le liquide, ajoutez le gélifiant, quand il est dissout, ajoutez le chocolat, la sauce doit être un peu crémeuse.
Quand le chocolat est fondu, retirez la casserole du feu et refroidissez en la posant sur un lit de glace (ou mettez au frais quelques heures) puis fouettez en cherchant bien à introduire de l’air.
Au début, quelques grosses bulles d’air apparaissent en surface mais elles ne tiennent pas bien.
Quand la préparation a suffisamment refroidie, elle gonfle et blanchit légèrement ; augmentez alors la vitesse de battage pendant quelques secondes.

Voilà votre chantilly au chocolat est prête !

Les Recettes "sans" de P'ti... |
sion |
lesrecettesdemaxtokenda |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les petites recettes de Missti
| Spécialités portugaises
| Nourritures Terrestres