Cupcakes aux cranberries & bleuets (myrtilles)

Comme je vous l’ai annoncé mardi dans mon article sur les cupcakes au chocolat, sirop d’érable et flocons d’érable, voici une nouvelle recette de cupcakes, cette fois aux cranberries coiffés d’une crème aux bleuets.
Ceux-ci ont été réalisés grâce aux superbes produits que le colis de L’Amoureuse des desserts contenait (pour voir le colis, regardez ici).
Pour la pâte, je me suis servie d’une recette présente dans le livre “Cupcakes Galore” de Gail Wagman, également offert par L’Amoureuse des desserts. Cette recette de base est excellente ! Les cupcakes sont très moelleux voire fondants, un vrai bonheur !

cupcakescranberriesbleuets.jpg

Ingrédients (pour 8 cupcakes)
1 ¼ tasses de farine (160g)
1,5cc de levure chimique
½cc de sel (j’en ai mis moins car j’ai utilisé du beurre salé)

57g de beurre mou (salé pour moi)
½ tasse de sucre (100g)
1 oeuf
½ tasse de crème liquide légère (120 ml)
40g de cranberries séchées

Crème chantilly au bleuets (myrtilles)
20cl de crème liquide entière
1cs pleine de confiture de bleuets et tomates voire plus (voir le colis)
Pâte de fruits aux bleuets (voir le colis)

Préparation
1. Préchauffez le four à 180°C. Placez des caissettes en papier dans vos moules à muffins.
2. Mélangez la
farine, la levure et le sel et réservez.
3. Battez au robot le beurre et le sucre ensemble jusqu’à ce que le mélange soit crémeux et clair.
Ajoutez l’oeuf et mélangez bien. Puis, incorporez en alternance la farine et la crème liquide et enfin les cranberries séchées.
4. Remplissez vos caissettes en papier aux trois-quarts et enfournez pour 20 à 25 minutes.
5. Pendant ce temps, préparez la crème chantilly : montez la crème liquide entière bien froide en chantilly puis incorporez la confiture vers la fin tout en continuant de mélanger vivement
le tout.
6. Une fois les cupcakes refroidis, coiffez-les de crème chantilly à l’aide d’une poche à douille cannelée ou lisse puis déposez un morceau de pâte de fruits aux bleuets.

 

Bonne gourmandise à tous et BONNES VACANCES ! Mon blog est dorénavant en vacances et ce jusqu’à la mi-août.

 

Conseils
Voici un tableau assez bien fait sur les équivalences poids/volume (clic).

D’autres recettes de cupcakes ?

cupcakesglacs2copie.jpgCupcakes ou Fairy cakes (gâteaux des fées)

cupcakesversion21.jpg Cupcakes (2ème version)

cupcakeschocosmartiesbarbapapa.jpg Cupcakes au chocolat, smarties et barbe à papa (recette de base de Trish Deseine)

cupcakeschocoframboisespistaches.jpg Cupcakes au chocolat, framboise et pistaches (recette de base de Trish Deseine)

cupcakeschocorable.jpg Cupcakes au chocolat, sirop d’érable et flocons d’érable

cupcakeschoconoisettes.jpg Cupcakes choco-noisettes au petit goût de caramel

Confiture d’abricots à la fleur d’oranger

Cette confiture est excellente ! Néanmoins, mes abricots (des « Bergerons » de la Vallée du Rhône, ma « région » d’adoption) contenaient quelques fibres insolubles qui risquent de gêner le palais de certaines personnes (même s’il a été prouvé que ces fibres insolubles sont excellentes pour le transit intestinal, à petites doses bien sûr). Peut-être est-ce dû à la fermeté de certains abricots.
Ceci dit, il est donc impératif d’utiliser des abricots bien mûrs !

 

confitureabricotsfleurdoranger.jpg


Ingrédients (pour 3 pots environ)
600g d’abricots bien mûrs et dénoyautés
150g de fructose
ou 300g de sucre (j’ai mis un peu plus de sucre que d’habitude car les abricots après cuisson sont un peu trop acides)
10cl d’eau
1cs d’eau de fleur d’oranger

Préparation
Lavez et dénoyautez les abricots et
coupez-les en morceaux.
Déposez les morceaux dans une casserole.
Pesez le sucre et versez-le sur les pêches.
Versez ensuite l’eau et l’eau de fleur d’oranger.
Portez le tout à ébullition et laissez cuire encore 15 à 20 minutes après ébullition, à feu moyen.
Ecumez et mettez en pots.
Pour une meilleure conservation, retournez les pots.

Conseil : mieux vaut laisser tremper les fruits dans le sucre quelques heures, voire une nuit avant de les faire cuire. Ils rendent ainsi plus de jus et la confiture est bien meilleure.

Les pectines de l’abricot
L’abricot renferme plus de pectines que la plupart des fruits. Ces pectines se transforment au cours de la maturation : elles passent du stade de protopectines (fibres fermes liées aux parois cellulaires) à l’état de pectines solubles et tendres. D’où le changement de consistance du fruit.
C’est la pectine qui permet la « prise » des confitures et gelées.
Si on utilise des abricots insuffisamment mûrs, le taux de pectines ne sera pas suffisant, et la confiture aura du mal à prendre. Mais si les fruits sont trop mûrs, l’acidité risque d’être trop faible pour que la pectine se gélifie. On devra donc ajouter un jus de citron au mélange abricots-sucre.
Source : Médisite.

Pour en savoir plus sur les abricots, voici un second article visible sur le site « Passeport santé« .

Cette confiture comme toutes celles contenant moins de sucre que les confitures classiques, ne doit pas se conserver trop longtemps.
Pour une recette de confiture classique (se conservant jusqu’à un an) et en images, regardez ici.


D’autres recettes de confitures, c’est là :
Recettes de bases et confitures.

Confiture de framboises à l’eau de géranium


Encore une recette de confiture, encore une !

Cette fois, j’ai décidé d’associer la framboise à l’eau de géranium que m’a fait découvrir ma belle-soeur l’année dernière. Merci Mimi ! Cette découverte est merveilleuse et l’association framboise/géranium est à tomber !
L’eau de géranium vient de Tunisie où elle est apparemment beaucoup utilisée et se trouve également dans certaines épiceries orientales. Son parfum n’est pas vraiment le même que celui des fleurs et son arôme fait un peu penser à l’eau de fleur d’oranger et même à l’eau de rose.
C’est spécial au début mais très bon quand on prend l’habitude !

confitureframboises.jpg

 

Ingrédients
1kg de framboises
250g de fructose (ou
500g de sucre)*
2cs de jus de citron
1cs d’eau de géranium (voire 1,5 à 2)
2 à 3g d’agar-agar (facultatif)

Préparation
Déposez les framboises dans une casserole ou dans la MAP (machine à pain) au programme confiture.
Versez le sucre, l’eau de géranium et le jus de citron sur les fruits. Portez le tout à ébullition et laissez cuire encore 10 à 15 minutes environ après ébullition (ou laissez faire la MAP).
Ecumez et mettez en pots. Pour une meilleure conservation, retournez les pots.

Si vous voulez ajouter un gélifiant, mettez 2 à 3g d’agar-agar ou 1 sachet de Vitpris. Pour ce dernier, prenez 2cs de sucre, ajoutez-les au sachet de Vitpris et incorporez-le aux fruits puis ajoutez le reste de sucre.

Cette confiture comme toutes les confitures contenant très peu de sucre ne doit pas être conservée trop longtemps, c’est seulement pour passer l’hiver.

* Si vous voulez la conserver plus longtemps, mettez plus de sucre. 

D’autres confitures de fruits rouges ?
Confiture de fraises, framboises et vanille
Confiture framboises myrtilles
Confiture de framboises, myrtilles, lychees, eau de rose et fleur d’oranger
Confiture framboises pistaches
Confiture de fraises au coquelicot
Confiture de fraises, rose & violette
Confiture fraises-menthe à l’orientale
Confiture de fraises, rhubarbe, coquelicot et gingembre

D’autres confitures (agrumes, exotique, figues, mirabelles, prunes, marrons) ? C’est ici.

 

Confiture de pêches à la vanille

Vous avez dû vous en rendre compte, j’aime beaucoup la confiture surtout faite maison et peu sucrée. Je vous propose donc une nouvelle recette associant la pêche à la vanille. Une vraie petite douceur !

confiturepchesvanille.jpg

 

Ingrédients
1kg de pêches
125g de fructose
ou 250g de sucre*
1 grosse gousse de vanille
3g d’agar-agar (facultatif)

Préparation
Epluchez les pêches,
enlevez les noyaux, coupez la chair en morceaux et déposez les morceaux dans un fait-tout.
Pesez le sucre et versez-le sur les pêches.
Incorporez les grains de la gousse de vanille.
Portez le tout à ébullition et laissez cuire encore 15 minutes environ après ébullition (à ce stade, incorporez l’agar-agar).
Ecumez et mettez en pots.
Pour une meilleure conservation, retournez les pots.

Cette confiture comme toutes les confitures contenant très peu de sucre doit être conservée au réfrigérateur pas plus d’un mois voire un mois et demi non entamée ou 15 jours à 3 semaines une fois entamée.

* Si vous voulez la conserver plus longtemps (une saison, soit pour passer l’hiver), mettez 250g de fructose (ou 500g de sucre) ou moitié-moitié voire un peu plus selon vos goûts.
D’autres recettes de confitures, c’est là :
Recettes de bases et confitures.

Muffins pistache et chocolat, coeur de cerises

De la poudre d’amandes, de la pâte de pistaches, des pépites de chocolat pour ces muffins très goumands qui cachent un excellent coeur de cerises.
Pour la recette de base, je me suis inspirée de celle des muffins aux figues et aux cranberries.

muffinsamandespistachescoeurdecerises.jpg

 

Ingrédients (pour 12 muffins)
120g de farine
50g d’amandes en poudre
2 oeufs
100g de sucre
60ml de lait
*
65g de beurre
2cc de pâte de pistaches
Pépites de chocolat
1cc de levure chimique (1/2 sachet)
Confiture de cerises à l’amande amère
Muesli maison pour la déco

Préparation
Préchauffez le four à 175°C.
Battez les oeufs avec le sucre.
Ajoutez le beurre ramolli, le lait et la pâte de pistaches puis la farine, la poudre d’amandes et la levure. Ne mélangez pas trop longtemps, c’est ce qui permet aux muffins de garder leur texture unique.
Incorporez enfin les pépites de chocolat.
Remplissez vos moules à muffins d’une cuillère à soupe de pâte, incorporez 1 cuillère à café de confiture par muffins puis recouvrez d’1/2 cuillère à soupe de pâte.
Parsemez la pâte de muesli et faites cuire environ 20 à 25 minutes.

Conseils
- * Vous pouvez remplacer le lait par du yaourt, du beurre ou de l’huile.

 

Ces muffins participent au Muffins Monday #15 organisé par Pich à la fraise

muffinmonday15logo.png

Confiture de cerises à l’amande amère

La douceur de l’amande apporte à cette confiture de cerises une note très agréable aussi bien en bouche qu’au niveau olfactif.

confiturecerises.jpg

 

 

Ingrédients
1kg de cerises
20cl d’eau
125g de fructose (ou 250g de sucre)*
1/2cc d’extrait d’amandes amères (voire 1cc)

Préparation
Nettoyez les cerises, équeutez-les, dénoyautez-les et déposez-les dans un fait-tout ou dans la MAP (machine à pain) au programme confiture.
Ajoutez l’eau et le fructose (ou le sucre).
Portez le tout à ébullition et laissez cuire encore 10 minutes après ébullition (ou laissez faire la MAP) puis incorporez l’extrait d’amandes amères.
Ecumez et mettez en pots.
Pour une meilleure conservation, retournez les pots.

Si vous voulez ajoutez un gélifiant, ajoutez 2 à 3g d’agar-agar (ou 1 sachet de Vitpris). Pour ce dernier, prenez 2cs de sucre, ajoutez-les au sachet de Vitpris et incorporez-le aux cerises puis ajoutez le reste de sucre.

Cette confiture comme toutes les confitures contenant très peu de sucre doit être conservée au réfrigérateur pas plus d’un mois voire un mois et demi non entamée ou 15 jours à 3 semaines une fois entamée.

* Si vous voulez la conserver plus longtemps (une saison, soit pour passer l’hiver), mettez 250g de fructose (ou 500g de sucre) ou moitié-moitié voire un peu plus selon vos goûts.
D’autres confitures de fruits rouges ?
Confiture de fraises au coquelicot

Confiture de fraises, rose & violette
Confiture fraises-menthe à l’orientale
Confiture fraises-framboises à la vanille
Confiture de fraises, rhubarbe, coquelicot et gingembre
Confiture framboises myrtilles
Confiture de framboises, myrtilles, lychees, eau de rose et fleur d’oranger
Confiture framboises pistaches

D’autres confitures (agrumes, exotique, figues, mirabelles, prunes, marrons) ? C’est ici.

Confiture de fraises et framboises à la vanille

Cette confiture m’a été inspirée par la confiture de fraise à la vanille d’Elise. Cette petite note de vanille intégrée aux fruits rouges est un vrai délice !

confiturefraiseframboisesvanille.jpg


Ingrédients

300g de fraises
200g de framboises
125g de fructose (ou 250g de sucre)*
1 gousse de vanille bourbon (de Madagascar)
2 à 3g d’agar-agar* (facultatif)

Préparation
Nettoyez les fraises, équeutez-les, coupez-les en morceaux et déposez-les dans un fait-tout ou dans la MAP (machine à pain) au programme confiture.
Nettoyez les framboises et ajoutez-les aux fraises.
Coupez et grattez la gousse de vanille, incorporez les grains aux fruits rouges puis versez le fructose (ou le sucre).
Portez le tout à ébullition, ajoutez l’agar-agar si vous l’utilisez et laissez cuire encore 5 à 10 minutes après ébullition (ou laissez faire la MAP).
Ecumez et mettez en pots.
Pour une meilleure conservation, retournez les pots.

*Si vous voulez ajoutez un gélifiant, ajoutez 2 à 3g d’agar-agar (ou 1 sachet de Vitpris). Pour ce dernier, prenez 2cs de sucre, ajoutez-les au sachet de Vitpris et incorporez-le aux fraises puis ajoutez le reste de sucre.

Cette confiture comme toutes les confitures contenant très peu de sucre ne doit pas être conservée trop longtemps, c’est seulement pour passer l’hiver.

* Si vous voulez la conserver plus longtemps, mettez plus de sucre.

D’autres confitures de fruits rouges ?
Confiture de fraises au coquelicot

Confiture de fraises, rose & violette
Confiture fraises-menthe à l’orientale
Confiture de fraises, rhubarbe, coquelicot et gingembre
Confiture framboises myrtilles
Confiture de framboises, myrtilles, lychees, eau de rose et fleur d’oranger
Confiture framboises pistaches

D’autres confitures (agrumes, exotique, figues, mirabelles, prunes, marrons) ? C’est ici.

Yaourts à la confiture de fraises maison

Des yaourts, j’en fais pratiquement tous les jours depuis que la yaourtière est entrée à la maison. Ca part tellement vite avec les enfants ! A ce jour, je n’ai publié qu’une seule recette – pourtant j’en ai testée des tas – mais les autres arrivent. Voici donc la seconde recette très appréciée par les enfants et les plus grands bien évidemment.

 

yaourtconfiturefraisescuillere.jpg

Ingrédients (pour 7 pots)
750 à 800ml de lait (entier ou 1/2 écrémé)
1 yaourt ferment (au lait entier ou 1/2 écrémé) (ici, au bifidus actif)
3cs de lait en poudre
Confiture de fraises, rhubarbe, coquelicot et gingembre (excellent ! )
ou Confiture de fraises, rose & violette (merveilleux ! )
ou Confiture de fraises au coquelicot (toujours aussi délicieux ! )
ou autre.

Préparation

Dans un saladier (à bec verseur), mélangez le lait avec le yaourt et le lait en poudre.
Dans le fond de chaque pot de yaourt, déposez 2 cuillères à café de confiture et versez la préparation précédente.
Mettez en route votre yaourtière. Au bout de 8 à 9 heures, vos yaourts seront prêts.
Laissez refroidir et placez les pots au réfrigérateur quelques heures.
Les yaourts sont moins fermes lorsque l’on utilise du lait 1/2 écrémé plutôt que du lait entier mais ils se raffermissent un peu plus au bout de 24 à 48 heures.

Conseils
:
- Vous pouvez également sucrer les yaourts avec du miel ou du sucre tout simplement avant de les mettre en yaourtière.

-
Pour ceux qui n’ont que du lait en poudre écrémé, ça marche aussi ! En faisant mes courses, je me suis trompée de lait en poudre (j’ai pris du lait en poudre écrémé) mais ça ne m’a pas empêché de testé les yaourts avec. J’en ai donc rajouté 1 cs (soit 4cs de lait en poudre écrémé) et les yaourts tenaient aussi bien qu’avec du demi-écrémé.
- Pour réaliser des yaourts sans yaourtière et avoir plus de renseignements, lisez ce sympathique article sur Culinotest : “Yaourts sans yaourtière parfaitement réussis“.


D’autres recettes de yaourts ou de desserts lactés, c’est ici.

Confiture de fraises au coquelicot

Encore une merveilleuse confiture de fraises mais cette fois au coquelicot seulement.

confiturefraisescoquelicot.jpg

 

Ingrédients
1kg de fraises
125g de fructose (ou 250g de sucre)*
1cs de sirop de coquelicot
2cs de jus de citron
2 à 3g d’agar-agar* (facultatif)

Préparation
Nettoyez les fraises, équeutez-les, coupez-les en morceaux et déposez-les dans un fait-tout ou dans la MAP (machine à pain) au programme confiture.
Ajoutez le sirop de coquelicot puis le fructose (ou le sucre).
Portez le tout à ébullition, ajoutez l’agar-agar si vous l’utilisez et laissez cuire encore 5 à 10 minutes après ébullition (ou laissez faire la MAP).
Ecumez et mettez en pots.
Pour une meilleure conservation, retournez les pots.

*Si vous voulez ajoutez un gélifiant, ajoutez 2 à 3g d’agar-agar (ou 1 sachet de Vitpris). Pour ce dernier, prenez 2cs de sucre, ajoutez-les au sachet de Vitpris et incorporez-le aux fraises puis ajoutez le reste de sucre.

Cette confiture comme toutes les confitures contenant très peu de sucre doit être conservée au réfrigérateur pas plus d’un mois voire un mois et demi non entamée ou 15 jours à 3 semaines une fois entamée.

* Si vous voulez la conserver plus longtemps (une saison, soit pour passer l’hiver), mettez 250g de fructose (ou 500g de sucre) ou moitié-moitié voire un peu plus selon vos goûts.
D’autres confitures de fruits rouges ?
Confiture de fraises, rose & violette
Confiture fraises-menthe à l’orientale
Confiture de fraises, rhubarbe, coquelicot et gingembre
Confiture framboises myrtilles
Confiture de framboises, myrtilles, lychees, eau de rose et fleur d’oranger
Confiture framboises pistaches

D’autres confitures (agrumes, exotique, figues, mirabelles, prunes, marrons) ? C’est ici.

Yaourts, desserts lactés et desserts fruités

1234

Les Recettes "sans" de P'ti... |
sion |
lesrecettesdemaxtokenda |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les petites recettes de Missti
| Spécialités portugaises
| Nourritures Terrestres