Pralin maison au petit goût de pistache (et pâte pralinée)

Le pralin est un ingrédient que j’aime beaucoup utiliser et c’est pour cela que je me suis hâtée à sa préparation qui, de plus, ne prend que quelques minutes (environ 10 min).
J’ai volontairement utilisé moins de sucre que dans la recette originale – qui, elle comporte autant de sucre que de noisettes seules (ou d’amandes et de noisettes) – et j’ai également ajouté quelques pistaches à cette préparation.
Je recommande à tout le monde de réaliser son pralin soi-même car c’est une vraie merveille, il est beaucoup plus parfumé et savoureux que celui du commerce.

AVANT

praliningrdients.jpg

APRES
pralin.jpg

Ingrédients
125g de noisettes
125g d’amandes non salées
60g de pistaches non salées (facultatif, c’est ma touche personnelle ;) )
125g de sucre (ici, sucre de canne) (la recette originale contient 250g de sucre, soit le même poids que celui des amandes et noisettes)

Préparation
1. Torréfiez les amandes et les noisettes à la poêle ou au four. 

2. Dans une poêle, versez le sucre, laissez-le légèrement caraméliser à feu moyen puis incorporez les noisettes et les amandes torréfiées. 

3. Laissez caraméliser toujours à feu moyen, en prenant soin de remuer de temps en temps. Ca devrait prendre 5 minutes. 

4. Versez le tout sur une plaque de four ou un plat et laissez refroidir. 

5. Mixez dans un robot jusqu’à obtenir de gros grains.

Conseils : Vous pouvez également ajouter un peu de miel (1cs) ou remplacer une petite partie du sucre par du miel.
Pour obtenir une pâte pralinée, il suffit de mixer longuement le pralin au robot jusqu’à obtenir une consistance liquide (de la pâte type purée d’amandes ou de noisettes par exemple).
Vous obtiendrez tout d’abord une poudre puis en continuant à mixer vous obtiendrez une pâte assez compacte qui s’assouplira à force d’être mixée.


Voici une recette de biscuits tout simples à réaliser avec ce pralin :
Biscuits au pralin, céréales et noix de coco (sans matières grasses)

Mais il existe bien d’autres façons de l’utiliser.

 

Bûche au chocolat, framboises et lychees

C’est une simple bûche roulée, fourrée d’une ganache à la framboise et aux lychees, qui peut très bien faire office de simple gâteau en temps normal. C’est très rapide à faire.

buchechocoframboiseslitchis.jpg

 

Ingrédients
1 plaque de biscuit (clic)

La ganache
200g de chocolat noir (j’ai pris du 64% de cacao)
100g de crème liquide entière
Framboises
Lychees

Le glaçage

100g de chocolat noir
50g de crème liquide entière

25g de glucose ou 1cc d’huile
(pour la brillance)

Préparation
Préparez la ganache
: faites bouillir la crème liquide puis hors du feu, incorporez le chocolat cassé en morceaux. Laissez fondre 5 minutes et mélangez bien. Ajoutez enfin quelques brisures de framboises et de lychees
(réservez-en quelques-uns pour en garnir l’intérieur de la bûche). Mélangez et réservez au frais.

Préparez la plaque de biscuit comme indiqué sur la recette mais en parsemant la pâte de brisures de framboises, une fois étalée sur la plaque du four.
A la sortie du four, roulez la plaque de biscuit dans un torchon humide puis laissez refroidir.
Déroulez la plaque et garnissez-la de ganache. Parsemez cette ganache de brisures de lychees et roulez le gâteau.

Glaçage
Faites fondre le chocolat et la crème liquide, mélangez bien. Ajoutez le glucose, ou l’huile hors du feu. Glacez la bûche et décorez à votre convenance.

Bûche Zen (inspirée de Sadaharu Aoki)

Depuis le temps que j’entends parler de ce fameux pâtissier parisien, originaire de Tokyo, Sadaharu Aoki, et que je rêve devant ses pâtisseries aux formes épurées, pleine de zénitude (faut dire que j’ai toujours été attirée par la culture asiatique, en particulier japonaise), je rêvais de m’en inspirer pour mes prochains gâteaux. Je n’ai pas encore goûté une de ses pâtisseries donc pour le goût je ne sais pas si ça ressemble à ce que j’ai tenté de faire. A voir !

 

buchezenbambou.jpg

 

Cette bûche est nommée « Bamboo » chez S. Aoki, elle fait partie de la collection noël 2008 et est au thé matcha (biscuit et crème) et au chocolat. Personnellement, dans la ganache au chocolat, j’ai ajouté un peu de purée d’azukis.

Ingrédients
Biscuit aux amandes et thé matcha
20 g de farine
40 g de sucre glace
50 g de poudre d’amandes
1cc rase de thé matcha
2 oeufs entiers
2 blancs d’oeufs
20g de sucre semoule

Ganache
100g de chocolat noir
100g de crème liquide entière
1cc pleine de pâte d’azukis (facultatif)

Chantilly au thé matcha
25 cl de crème liquide entière (ou minimum 30% de MG)
30 à 40g de sucre glace (il donne une meilleure tenue et on ne sent pas le grain du sucre semoule en bouche)
1/2cc de thé matcha

Préparation
Biscuit aux amandes et thé matcha

Préchauffez le four à 200°C.

Mélangez le sucre glace et les 2 oeufs jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume.

Ajoutez la poudre d’amande, le thé matcha et la farine.

Montez les 2 blancs en neige avec le sucre semoule, ajoutez-les à la préparation aux amandes et mélangez délicatement. Etalez sur une plaque recouverte de papier cuisson et enfournez pendant 10min.

Ganache
Faites chauffer la crème liquide. Hors du feu, ajoutez le chocolat cassé en morceaux et laisser fondre 5 minutes. Mélangez bien jusqu’à obtenir un chocolat bien lisse. Ajoutez la pâte d’azukis. Mélangez à nouveau et réservez.

Chantilly au thé matcha
Dans un saladier bien froid (mettez-le ainsi que le fouet ou les fouets du batteur électrique 10 à 20 minutes au congélateur avant de vous en servir), versez la crème liquide bien froide et montez-la en chantilly à la main (dur dur! Cri) ou à l’aide du fouet électrique ou au robot (ça prend 5 à 10 minutes. Faites attention, n’oubliez pas de vérifier car la crème peut vite se transformer en beurre).
Incorporez le sucre glace et le thé matcha soit au tout début de la montée, soit à la fin.
Vous pouvez également ajouter 1 ou 2 sachet de cremfix si vous avez peur que la chantilly ne tienne pas assez mais ce n’est pas utile.

Montage : Biscuit au thé matcha, ganache au chocolat, crème chantilly au thé matcha le tout renouvelé une seconde fois. On termine par un biscuit au thé matcha que l’on saupoudre de thé matcha et de sucre glace. Pour la déco, je vous laisse faire, la mienne n’est pas géniale !

 

Croissants aux amandes et pistaches (M’Cheweks)

mchewekpistaches.jpg

Ingrédients (pour une vingtaine de croissants)
250g d’amandes en poudre
100g à 125g de sucre glace
1 oeuf + 2 blancs d’oeufs environ 
Eau de fleur d’oranger ou vanille

Décoration
1 blanc d’oeuf (facultatif)
Pistaches concassées (ou amandes concassées ou effilées)

Préparation
Mélangez les amandes et le sucre glace.
Versez l’eau de fleur d’oranger ou la vanille puis l’oeuf et les blancs d’oeufs peu à peu jusqu’à ce que la pâte soit malléable (il se peut que vous n’utilisiez pas tous les blancs). Elle devrait être assez molle.
Faites des boudins pas trop épais et d’environ 7 cm de longueur.
Plongez-les dans du blanc d’oeuf (facultatif) puis roulez-les dans des pistaches concassées (ou d’amandes concassées ou effilées).
Placez-les sur une plaque de four et repliez-les pour leur donner la forme d’un croissant.
Mettez au four 10 à 15 minutes à 170/180°C.
Ils doivent être tendres et fondants en bouche.

Conseils
- Pour la déco, vous pouvez également utiliser du sucre glace.

- Quand vous devez décorer les boudins de pâte, mettez les pistaches, les amandes ou le sucre glace dans un sac de congélation ou un sac plastique, déposez 2 à 3 boudins de pâte à l’intérieur et secouez légèrement pour ne pas les casser.
Votre déco aura été faite rapidement, sans utiliser de vaisselle supplémentaire et sans vous salir les mains !

- Vous pouvez remplacer une partie des blancs d’oeufs par de l’oeuf entier, soit 1 oeuf + 2 ou 3 blancs au lieu des 4 ou 5 blancs indiqués dans les ingrédients.

Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd

D’autres recettes orientales ?

makrouts.jpg Makrouts
mchewekpistaches.jpg Croissants aux amandes et pistaches

croissantsfourrsauxdattes.jpg Croissants fourrés aux dattes

kalbellouzcopie.jpg Coeur d’amande (Kalb el louz)

fleursauxamandes.jpgFleurs aux amandes

douceursjordaniennes.jpg Douceurs jordaniennes (Baklawas et Sahlab)

muffinsmilleetunenuitstexte2copie.jpg Muffins des Mille & Une Nuits

tartelettesfraise.jpg Tartelettes à la fraise

painsemoule.jpg Pain à la semoule

painssame2.jpgPain aux graines de sésames et de nigelle

Fraisier

Voilà une recette que je fais depuis quelques années. Je vous donne également la version avec la crème pâtissière mélangée à de la crème chantilly (cela s’appelle une crème diplomate ;) ).

La vraie recette, elle, se compose d’une crème appelée « crème mousseline » (un mélange de crème pâtissière et de crème au beurre).

Edit septembre 2011 : J’ai trouvé la crème au beurre légère parfaite ;) Vous pouvez donc réaliser ce fraisier suivant la vraie recette : crème pâtissière + crème au beurre légère de C. Felder ;) ou crème au beurre sur simple base de meringue italienne.

 

Pour 8 à 10 parts
fraisier.jpg

Fraisier dans Fraisier fraisier-cornet-300x225

Ingrédients (pour un cercle de 20 à 24cm de diamètre)
Une Génoise

Sirop
120ml d’eau
40g de sucre

Décoration
350 à 400g de fraises environ (pour la garniture et la décoration)
Amandes effilées ou concassées
Pâte d’amande et fraises

Préparation
1) Préparez la génoise.
Si vous préférez faire cuire la génoise en disque, créez des disques à l’aide d’une poche à douille, sur votre plaque de cuisson et faites les cuire environ 10 minutes à 180°C.
Pour un entremets de 20cm de diamètre, créez deux disques de 18cm de diamètre.

2) Préparez le sirop : Faites chauffer l’eau et le sucre jusqu’à ce que le sucre soit totalement dissout.

3) Coupez la moitié des fraises en deux dans le sens de la longueur (laissez-en quelques-unes entières pour la décoration) et l’autre moitié en dés (ou si vous préférez en quartier).

Montage
1) Coupez la génoise en trois dans son épaisseur (pour pouvoir avoir une épaisseur assez fine et égaliser le dessus) ou déposez un disque de génoise (dont les bords auront été découpés pour un contour plus net) dans le fond du cercle à pâtisserie. Imbibez de sirop.
2) Arrangez les fraises sur tout le pourtour du cadre (et donc sur la partie où la génoise ne se trouve pas, celle-ci étant plus petite que le cercle).
3) Déposez un peu de crème au choix (chantilly, diplomate ou mousseline) (que vous aurez versée dans une poche à douille) entre les fraises pour bien combler les trous puis en escargot dans le fond de la génoise.
4) Déposez le reste des fraises découpées en dés ou en  quartiers si vous préférez.
5) Versez de la crème sur les fraises en veillant à ce que les espaces entre les fraises soient comblés. Lissez bien à la spatule.
6) Disposez le second disque de génoise imbibé de sirop en l’enfonçant légèrement dans la crème.
7) Versez le reste de la crème sur les bords et dessus en lissant bien.
8) Réservez au frais quelques heures.

Décoration
Avec de la pâte d’amande
Etalez la pâte d’amande rose ou verte au rouleau.
Découpez-la à la dimension de votre fraisier à l’aide de votre cercle à pâtisserie.
Disposez l’abaisse de cette pâte d’amande sur le fraisier .
Disposez les fraises sur le dessus puis terminez de décorer ce fraisier selon vos goûts.


1ère version : avec crème chantilly

Chantilly
40 cl de crème liquide entière (30% de MG minimum)
50g de sucre glace
Vanille

1) Préparez la crème chantilly.
2) Garnissez le fraisier comme indiqué dans la partie « montage ».

2ème version : avec crème diplomate

Vous pouvez préparer une crème diplomate faite d’un mélange de crème pâtissière et de crème chantilly en utilisant ces proportions dans laquelle vous pourrez ajouter de la gélatine (3g donc 1 feuille 1/2)  ou de l’agar-agar (1 à 1,5g) à la crème pâtissière pour plus de tenue :

Crème pâtissière (cliquez ici pour voir la recette)
250 ml de lait
50g de sucre
30g de farine (ou moitié farine + moitié maïzena)
2 jaunes d’oeufs
Vanille
Gélatine ou agar-agar (facultatif)

Crème chantilly
10 cl de crème liquide entière (30% de MG minimum)
10g de sucre
Vanille

1. Préparez la crème pâtissière.
2. Préparez la crème chantilly.
3. Incorporez la crème chantilly délicatement dans la crème pâtissière en 3 fois et mélangez doucement entre chaque ajout.
4. Garnissez le fraisier comme indiqué dans la partie « montage ».

3ème version : avec crème mousseline (la version originale des boulangeries)
La vraie mousseline ne contient que de la crème pâtissière et du beurre mais personnellement, nous n’apprécions pas cette crème à la maison. Je la fais donc à base de crème au beurre à la meringue italienne qui neutralise le goût du beurre ;)

Crème pâtissière (cliquez ici pour voir la recette) (150g de crème pâtissière)
125 ml de lait
25g de sucre
15g de farine (ou maïzena ou poudre à crème)
1 jaune d’œuf
Vanille
+ Crème au beurre légère de Christophe Felder ou normale à la meringue italienne ;) (400g de crème au beurre légère)

1. Préparez la crème pâtissière.
2. Préparez la crème au beurre à la Felder ou la légère plus simple.
3. Incorporez la crème au beurre délicatement dans la crème pâtissière en 3 fois et mélangez doucement entre chaque ajout.
Terminez en fouettant bien.
4. Garnissez le fraisier comme indiqué dans la partie « montage ».
Pensez à le sortir du réfrigérateur une bonne demi heure avant de le servir car la crème durcit au froid.

Variantes : Vous pouvez aussi utiliser d’autres fruits comme les framboises pour un framboisier, les poires pour un poirier et même faire un multi-fruits (poires, kiwis, pêches et abricots au sirop…).

Financiers

Pour une trentaine de financiers

Financiers dans Financiers 536091_10150841665952182_1041084844_n


financiersnatpistache dans Financiers

Ingrédients
200g de sucre glace (parfois, j’en mets moins et je remplace une partie, environ 20g, par du miel)

150g de poudre d’amandes + 50g de farine (ou moitié farine, moitié poudre d’amandes)
5 à 6 blancs d’oeufs (200g)
200g de beurre noisette (cuit jusqu’à la couleur noisette)
1 pincée de levure chimique (facultatif)

Préparation
Préchauffez le four à 170/180°C.

Faites cuire le beurre jusqu’à la couleur noisette. Réservez
Ceci est très important ! Le beurre doit être noisette et pas seulement juste fondu. Il doit être cuit jusqu’à cette fameuse couleur noisette ce qui lui permet de se clarifier et d’avoir donc une texture moins grasse que lorsqu’il est intégré cru ou juste fondu.

Dans un saladier, mélangez la farine, la poudre d’amandes et le sucre glace (ainsi que la pincée de levure si vous en mettez).

Ajoutez les blancs d’oeufs peu à peu, mélangez.

Incorporez enfin le beurre noisette tiédi et travaillez bien la pâte.

Versez la pâte dans des moules à financiers (parsemez la pâte de noisettes concassées ou autre) et faites cuire pendant 10 à 15 minutes jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

Avant de faire cuire les financiers, vous pouvez garder votre plaque remplie de pâte au réfrigérateur quelques heures pour un meilleur développement (comme pour certaines recettes de madeleines).

Variantes : Pour des financiers à la framboise ou autre, il suffit d’enfoncer des brisures de framboises ou des framboises entières dans les financiers avant la cuisson. Vous pouvez aussi les mettre directement dans la pâte et mélanger si vous voulez des financiers roses.
Pour des financiers au citron ou à l’orange, ajoutez des zestes dans la pâte.

Sur la photo, les financiers verts sont à la pistache.
Pour des financiers à la pistache, ajoutez 1 cuillère à soupe de pâte à pistache dans votre préparation ou remplacez la moitié de la poudre d’amandes par de la poudre de pistache (et éventuellement du colorant vert pour la couleur), ou dernière solution, ajoutez de l’arôme pistache et du colorant vert.

 

Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd

Recettes de bases et confitures

Abricots au sirop léger parfumés à la vanille
Confiture d’abricots à la fleur d’oranger
Confiture d’agrumes et sa gelée
Confiture d’agrumes aux fruits secs et au miel d’oranger
Confiture de cerises à l’amande amère
Confiture de figues
Confiture de figues au chocolat
Confiture de fraises au coquelicot

Confiture de fraises, framboises et vanille
Confiture de fraises, rhubarbe, coquelicot et gingembre

Confiture de fraises, rose & violette
Confiture de framboises à l’eau de géranium
Confiture de fruits des bois à la vanille
Confiture framboises myrtilles
Confiture de framboises, myrtilles, lychees, eau de rose et fleur d’oranger
Confiture framboises pistaches
Confiture de nectarines aux épices et à la citronnelle
Confiture d’oranges, mangues et fruits de la passion

Confiture ou crème de marrons et chocolat
Confiture de mirabelles au miel, vanille et amande
Confiture de pêches à la vanille
Confiture de prunes (quetsches)

Confiture de quetsches au gingembre
Confiture de prunes d’ente et mirabelles parfumée au gingembre et à l’amande

Confiture de lait (et ses variantes)

Confiture de reines-claudes à l’amande amère
Crème anglaise

Crème caramel au beurre salé façon « Salidou »
Crème chantilly
Crème chantilly au chocolat de Pierre Hermé
Crème pâtissière
Génoise
Lemon curd (crème de citron)
Muesli (ou granola) maison
Muesli/granola maison (version sans gluten)
Pâte à choux
Pâte à crêpes
Pâte brisée

Pâte feuilletée
Pâte sablée
Plaque de biscuit (pour gâteau roulé ou bûche)

Pralin maison au petit goût de pistaches (la pistache est facultative)
Purée de noisettes et d’amandes

Génoise

Préparation : 10 min / Cuisson : 20 à 25 min environ

Ingrédients
4 oeufs
120g de sucre (de canne ou autre)
120g de farine (voir les conseils pour d’autres variantes)

Préparation
Préchauffez le four à 180°C.
Séparez les jaunes d’œufs des blancs.
Battez les jaunes avec le sucre.
Montez les blancs en neige*.
Versez peu à peu la farine tamisée sur les blancs montés, puis incorporez le mélange jaunes d’oeufs et sucre.
Versez cette pâte dans un moule beurré et fariné et faites cuire à 180°C pendant 20 minutes environ. A surveiller.

Si vous préférez faire cuire la génoise en disque, créez des disques à l’aide d’une poche à douille, sur votre plaque de cuisson et faites les cuire environ 10 minutes à 180°C.
Pour un entremets de 20cm de diamètre comme pour un fraisier par exemple, créez des disques de 18cm de diamètre.

* Une autre technique, la classique, consiste à monter les oeufs avec le sucre au bain marie jusqu’à atteindre la température de 55°C puis de continuer de battre hors du feu, jusqu’à refroidissement et d’incorporer ensuite la farine (et éventuellement le cacao…) puis de cuire le tout à 180/200° pendant 25 minutes environ.
Cette technique permet d’avoir une génoise plus légère, plus savoureuse.


Conseils
- Il est possible de remplacer une partie de la farine (le tiers) par de la poudre d’amandes ou de noisettes.

- Pour une génoise au chocolat, remplacez 50g de farine par 50g de cacao en poudre non sucré. Soit 75g de farine + 45g de cacao.



Plaque de biscuit (pour gâteau roulé et bûche)

Préparation : 10 min. / Cuisson : 8 à 10 min.


Ingrédients
4 oeufs
100g de sucre
100g de farine
1 pincée de sel
Parfum (1 gousse de vanille (ou 1cc d’extrait), amande, café… ou pour une plaque au chocolat : 1 à 2cs de cacao en poudre non sucré)
1/2cc de levure chimique pour le moelleux (facultatif, personnellement je n’en mets pas)

Préparation
Préchauffez le four à 180°C.
Séparez les blancs d’oeufs des jaunes. Fouettez les jaunes avec le sucre et la vanille ou autre parfum (sauf le cacao)  jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Ajoutez doucement la farine tamisée (et le cacao si vous voulez un biscuit au chocolat).
Montez les blancs en neige et incorporez-les délicatement à la pâte.
Etalez cette préparation sur une plaque recouverte de papier cuisson.
Faites cuire 8 à 10 minutes (à surveiller).


A la sortie du four, posez la plaque de biscuit sur une feuille de papier sulfurisé (ou untouchon propre et légèrement humidifié) et roulez-la avec la feuille de papier sulfurisé (ou le torchon) pour lui faire prendre forme.
Laissez reposer jusqu’à utilisation.
Déroulez sur du papier cuisson, garnissez avec le crème de votre choix et roulez à nouveau sans linge ni papier cuisson.
Laissez prendre au frais quelques heure avant de décorer et de déguster.


Conseils : On peut ajouter à la pâte des arômes, de la pâte de pistache ou autre, et également la parsemer de morceaux de fruits frais ou secs.

Les Recettes "sans" de P'ti... |
sion |
lesrecettesdemaxtokenda |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les petites recettes de Missti
| Spécialités portugaises
| Nourritures Terrestres