Glace au chocolat éclats de pistaches

Voilà une recette à tomber à la renverse que Mme Gourmande m’a gentiment offerte lors du concours « Souvenirs d’enfance » l’année dernière.
Personnellement, j’adore le chocolat mais pas vraiment en glace, or là, personne ne peut y résister ! ;)
Merci Mme Gourmande ! Je n’arrête pas de réaliser cette recette en alternant les parfums
(ici, j’y ai intégré des pistaches à la place du pralin).

glacechocopistache.jpg

Ingrédients
550 ml de lait
550 ml de crème liquide entière (minimum 30% MG)
190g de sucre vanillé (maison si possible)
150g de cacao en poudre non sucré
2 gros œufs
2 jaunes d’œuf
280g de bon chocolat noir
75g ou + de pistaches concassées non salées (ou de pralin maison ou autre)

Préparation
1. Faites chauffer le lait et la crème dans une casserole, ajoutez le sucre vanillé.

2. Battez les œufs avec le cacao. Versez-y un peu du mélange de lait/crème chaud. Continuez de battre.
Attention de ne pas tout verser la chaleur ferait coaguler trop rapidement les œufs créant des grumeaux.

3. Ajoutez à la préparation lait/crème, le chocolat en morceaux.
Une fois que tout le chocolat est fondu, ajoutez le mélange oeufs/cacao en continuant de brasser.

4. Faites cuire le mélange sur feu doux pour qu’il devienne un peu plus épais.

5. Mettez la préparation dans un bol, recouvrez de film alimentaire et mettez au réfrigérateur plusieurs heures.

6. Une fois l’appareil complètement refroidi, transvidez-le dans votre sorbetière et faites tourner 25 à 30 minutes environ (selon votre sorbetière).

7. Ajoutez les pistaches concassées (ou autre) 5 minutes avant la fin.

D’autres recettes de glaces ?

glacecoco.jpgCrème glacée à la noix de coco

confitpommesfiguesetglacepommenoisettefromageblanc.jpg Crème glacée légère à la noisette, pommes et fromage blanc

glacevanille.jpgGlace à la vanille (de Gaston Lenôtre)

glacecaramel.jpg Glace au caramel au beurre salé et éclats de caramel

glacecitronvertgingembreconfit.jpg Glace au citron vert et gingembre confit

sorbetabricotnougat.jpg Sorbet à l’abricot et éclats de nougat

Fondant au chocolat et à la crème de marrons

Voilà une excellente recette trouvée il y a quelques temps sur le site du confiseur ardéchois « Sabaton« .
Personnellement, je préfère séparer les blancs d’oeufs des jaunes et monter les blancs en neige ce qui rend le fondant plus léger et savoureux.

fondantmarronchocolat.jpg

fondantmarronchocolatcoupe.jpg

 

Ingrédients
3 œufs
500 g de confiture de châtaignes (appelée crème de marrons)
50 g beurre (on peut le remplacer par de la crème liquide classique ou végétale)
80 g chocolat noir

Préparation
Faites fondre le beurre avec le chocolat.
Battez les jaunes d’œufs avec la crème de marrons.
Incorporez le chocolat et le beurre fondus au mélange jaunes d’oeufs/crème de marrons.
Battez les blancs en neige puis incorporez-les à la préparation.
Versez dans un moule beurré ou recouvert d’une feuille de papier cuisson.
Faites cuire 25 à 30 minutes à 160°C.

Conseil
Vous pouvez servir ce dessert accompagnée d’une crème anglaise.

Tiramisù mangue passion

Un tiramisù version exotique bien frais et excellent pour les papilles !

tiramisumanguepassion.jpg

Ingrédients (pour une quinzaine de verrines voire une vingtaine)
250g de mascarpone
2 à 3 cs de sucre (environ 40g à 60g)
3 jaunes d’oeufs
4 blancs montés en neige
1 grosse mangue voire 2
4 à 5 fruits de la passion
Noix de coco râpée (facultatif)

Préparation
1) Fouettez les jaunes d’oeufs avec le sucre.
2) Ajoutez le mascarpone ramolli et battez bien.
3) Montez les blancs en neige et incorporez-les à la crème.
4) Versez une cuillère de crème mascarpone au fond des verrines, déposez quelques dés de mangue puis recouvrez de crème mascarpone.
5) Placez les verrines au frais pendant 2 heures.
6) Au moment de servir, décorez de grains et de pulpe de fruits de la passion et de noix de coco râpée.
Dégustez bien frais.

D’autres recettes de tiramisù :
tiramisu.jpgTiramisù

tiramisucaramelnoisettes.jpg Tiramisù aux noisettes et au caramel “pointe de sel”
tiramisuverrine100caf.jpg Tiramisù 100% café (sans oeufs)

Brownies à ma façon aux pistaches

Voici un rappel de ma petite recette de brownies mais cette fois, ils sont à la pistache.

browniespistaches.jpg

 

Ingrédients
200g de chocolat noir
(ici, 100g de chocolat noir à 52% de cacao + 100g de chocolat à 64% de cacao)
175g de beurre
(ici, 10cl de crème liquide + 75g de beurre)
4 œufs
(avec 3 oeufs, c’est tout aussi bien)
150g de sucre blond de canne
70g de farine
Pistaches

Préparation
Préchauffez le four à 160/170°C.
Faites fondre le chocolat noir avec le beurre et la crème si vous l’utilisez.
Fouettez 1 œuf entier et 3 jaunes d’oeufs* avec le sucre.
Incorporez le chocolat fondu à la préparation, mélangez puis versez la farine et les pistaches. Mélangez à nouveau.
Montez les 3 blancs en neige* et incorporez-les délicatement à la pâte.
Versez cette pâte dans un moule carré ou rectangulaire beurré ou recouvert de papier cuisson puis faites cuire à 160/170°C pendant 25 minutes ou à 180°C pendant 20 minutes.

Conseils
- *
Vous pouvez également ne pas séparer les blancs d’oeufs des jaunes mais les ajouter un à un, après avoir versé le sucre dans le chocolat et le beurre fondus.

- Vous pouvez également ajouter de la farine à hauteur de 100 à 120g si vous préférez les brownies moins fondants.

- Vous pouvez aussi mettre 20g de cacao en poudre non sucré + 50g de farine mais dans ce cas, rajoutez 20 à 30g de sucre à la pâte.

D’autres recettes de brownies :
brownies.jpgBrownies à ma façon
browniescacahutes.jpg Brownies au beurre de cacahuètes crunchy
browniessnickers.jpg Brownies aux cacahuètes et au caramel façon “Snickers”
browniespistachesframboises.jpg Brownies chocolat blanc, pistaches et framboises

Fondant choco-caramel aux poires, chantilly au pralin

Ce fondant a fait office de gâteau d’anniversaire pour mon mari la semaine dernière.
Pour le gâteau, j’ai utilisé une de mes recettes de fondant au chocolat, une vraie tuerie qui plaît beaucoup (cf. Les foodies).

fondantchocopoireschantillypralinentier.jpg

Ingrédients
Le fondant

200g de chocolat noir
20cl de crème liquide (ou moitié beurre, moitié crème liquide ou même 200g de beurre à la place de la crème)
100g de crème caramel au beurre salé façon Salidou
5 oeufs
2cs rases de farine
2 poires au sirop
Copeaux de chocolat

 

La chantilly au pralin
25 cl de crème liquide entière (minimum 30% de MG)
15g de sucre glace (il donne une meilleure tenue et on ne sent pas le grain du sucre semoule en bouche)
1cc de vanille liquide
1cs de pralin maison

Préparation
Le fondant
Préchauffez le four à 180°C.
Faites chauffer la crème liquide puis, hors du feu, incorporez les morceaux de chocolat et laissez fondre 5 minutes. (Ou faites fondre le chocolat avec le beurre et/ou la crème liquide).
Séparez les blancs d’oeufs des jaunes et battez les jaunes avec la crème caramel.
Versez le chocolat sur les jaunes, mélangez puis ajoutez la farine et enfin les blancs montés en neige.
Versez la pâte dans un moule et faites cuire 20 minutes à 180°C.
Le centre du gâteau doit être fondant (la lame du couteau doit ressortir avec des traces de chocolat mais elle doit en ressortir sèche lorsqu’on la plante à 2 cm des bords du gâteau ).

 

La chantilly
Dans un saladier bien froid (mettez-le ainsi que le fouet ou les fouets du batteur électrique 10 à 20 minutes au congélateur avant de vous en servir), versez la crème liquide bien froide et montez-la en chantilly à l’aide du fouet électrique (ça prend 5 à 10 minutes. Faites attention, n’oubliez pas de vérifier car la crème peut vite se transformer en beurre).
Incorporez le sucre glace et la vanille en fin de montée, continuez à fouetter.
Incorporez le pralin et mélangez vivement.
Réservez au frais.

 

Dressage
Une fois le fondant refroidi, étalez la chantilly au pralin sur le dessus ainsi que sur les côtés puis disposez les lamelles de poires sur la chantilly.
Décorez le contour du fondant de copeaux de chocolat.
Réservez au frais et sortez-le 15 minutes avant de servir.

 

fondantchocopoireschantillypralin.jpg

 

Moelleux au chocolat et au sirop d’érable et sa chantilly aux marrons

Du chocolat, des noisettes, du sirop d’érable et de la crème de marrons…Huuummm !!! Quelles délicieuses saveurs automnales réunies dans un seul dessert.
Pour la base du moelleux au chocolat, j’ai repris la recette des madeleines au chocolat et aux noisettes (sans jaunes d’oeufs) de Joël Robuchon à laquelle j’ai ajouté une cuillère à café de levure.
Et pour rendre ce moelleux encore meilleur, j’ai décidé de le recouvrir d’une chantilly aux marrons réalisée avec mon tout nouveau jouet : un siphon. Une merveille !
(Un article concernant l’utilisation du siphon sera publié très prochainement).

moelleuxchoconoisettesrablechantillymarronsentier.jpg

Ingrédients
Le moelleux au chocolat

100 g de beurre demi-sel (ou doux)
125 g de chocolat au lait aux noisettes (j’ai utilisé du chocolat noir aux noisettes, question de goût)
80ml de sirop d’érable
40 g de farine
40 g de noisettes réduites en poudre fine
1cc de levure chimique
3 gros blancs d’oeufs (ou 4 petits)

La chantilly aux marrons
20cl de crème liquide entière
50g de crème de marrons

Préparation
Le moelleux au chocolat
Faites fondre le beurre dans une casserole et laissez-le chauffer sur feu moyen pendant environ 5 minutes jusqu’à ce qu’il prenne une couleur noisette.
Versez-le dans un bol pour stopper la cuisson et laissez refroidir.
Faites fondre le chocolat. Réservez.
Tamisez ensemble le sucre et la farine dans un saladier puis incorporez les noisettes en poudre et réservez.
Fouettez les blancs d’oeufs légèrement à l’aide d’une fourchette.
Ajoutez le mélange farine-levure-sucre-noisettes et fouettez.
Incorporez le beurre fondu et fouettez à nouveau.
Ajoutez enfin le chocolat fondu et mélangez pour obtenir une préparation homogène.
Remplissez le moule à manqué de 18 à 20 cm de diamètre (si vous utilisez un moule plus grand, pensez à doublez les proportions).
Enfournez et faites cuire 20 à 25 minutes à 180°C.

La chantilly aux marrons
Au siphon : mélangez la crème de marrons et la crème liquide et versez le tout dans le siphon. Incorporez une cartouche de gaz puis réservez au frais, à l’horizontal, pendant 2 heures minimum.

Classique : battez la crème liquide bien froide en chantilly à l’aide d’un robot ou d’un batteur électrique puis lorsque la crème commence à prendre, incorporez la crème de marrons et continuez de battre.
Pour les astuces concernant la chantilly, regardez ici.

Au moment de servir, vous pouvez parsemez la chantilly de flocons d’érable ou de pralin.

 

moelleuxchoconoisettesrablechantillymarrons.jpg


Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd

D’autres recettes chocolatées ? C’est ici.

Glace au citron vert et gingembre confit

Citron vert-gingembre, quel délicieux mariage ! Cette glace bien fraîche de par ses saveurs acidulées et piquantes à la fois grâce au gingembre, date du mois d’août lorsque la canicule était au rendez-vous.
Frissons garantis ! ;)

 

glacecitronvertgingembreconfit.jpg

 

Ingrédients
50cl de lait (entier c’est mieux)
6 jaunes d’oeufs
100g de sucre (plus ou moins selon vos goûts)
Le jus et le zeste d’un citron vert
20g de gingembre confit coupé en petits morceaux

Préparation
Procédez comme pour une crème anglaise :
1. Faites bouillir le lait.
2. Dans une terrine, battez les jaunes d’oeufs avec le sucre puis versez peu à peu le lait bouillant dessus. Mélangez puis recuire le tout dans une casserole propre sans cesser de remuer. La crème doit épaissir peu à peu et doit napper le dos de la cuillère.
Attention, elle ne doit pas bouillir !!! Elle serait ratée ! Au cas où cela arrivait, passez-la quelques minutes au mixer puis à la passoire.
Si vous possédez un thermomètre, éteignez le feu à 85°C.
3. Laissez refroidir (quelques heures ou même toute une nuit) puis incorporez le jus et les zestes de citron vert. Mélangez.
4. Turbinez ou mettez cette crème en sorbetière pendant 20 à 30 minutes. Vous ajouterez les morceaux de gingembre confit 5 à 10 minutes avant la fin de la prise.
A sa sortie, la glace serait très souple, il convient donc de la mettre dans un bac et de la réserver au congélateur quelques heures afin qu’elle durcisse (mais ce n’est pas obligatoire, elle est très bonne même comme ça ! ).

Variante
Pour une glace allégée, utilisez du fromage blanc ou un mélange de fromage blanc et de crème fleurette ou de crème fraîche à la place de la crème anglaise. C’est également très bon et de plus, très rapide à réaliser !


Que faire avec les blancs d’oeufs restants : des macarons, des macarons de Nancy, des rochers congolais, une mousse au chocolat légère, des financiers, des fleurs aux amandes, des croissants aux amandes, un moelleux au chocolat sans jaunes d’oeufs, des madeleines au chocolat-noisettes sans jaunes d’oeufs, des meringues, des îles flottantes…

D’autres recettes de glaces et desserts glacés ? C’est ici.


Glace au caramel au beurre salé et éclats de caramel

Durant nos vacances dans les Hautes-Alpes, près de Briançon, j’ai goûté une glace au caramel au beurre salé et je savais qu’il fallait que j’en refasse une fois rentrés à la maison ;)
C’est un vrai bonheur ce parfum ! Personnellement, j’y ai rajouté quelques morceaux de caramel au beurre salé pour le côté croquant.

glacecaramel.jpg

 

 

Ingrédients
50cl de lait
(entier c’est mieux)
6 jaunes d’oeufs
25 g de sucre (je n’en mets que 25g car le caramel est déjà sucré)
150g de crème caramel au beurre salé façon Salidou (voire plus)
8 à 10 caramels mous au beurre salé

Préparation

Procédez comme pour une crème anglaise :
1. Faites bouillir le lait.
2. Dans une terrine, battez les jaunes d’oeufs avec le sucre puis versez peu à peu le lait bouillant dessus. Mélangez puis recuire le tout dans une casserole propre sans cesser de remuer. La crème doit épaissir peu à peu et doit napper le dos de la cuillère.

Attention, elle ne doit pas bouillir !!! Elle serait ratée ! Au cas où cela arrivait, passez-la quelques minutes au mixer puis à la passoire.
Si vous possédez un thermomètre, éteignez le feu à 85°C.
3. Laissez refroidir (quelques heures ou même toute une nuit) puis incorporez la
crème caramel au beurre salé façon Salidou et mélangez bien (ou passez au mixeur).
4. Turbinez ou mettez cette crème en sorbetière pendant 20 à 30 minutes. Vous ajouterez les morceaux de
caramels mous au beurre salé 5 à 10 minutes avant la fin de la prise.
A sa sortie, la glace serait très souple, il convient donc de la mettre dans un bac et de la réserver au congélateur quelques heures afin qu’elle durcisse (mais ce n’est pas obligatoire, elle est très bonne même comme ça ! ).

Variante :
Pour une glace allégée, utilisez du fromage blanc à la place de la crème anglaise (soit 500g de fromage blanc pour 150 à 200g de crème caramel au beurre salé). C’est également très bon et de plus, très rapide à réaliser !

Que faire avec les blancs d’oeufs restants : des macarons, des macarons de Nancy, des rochers congolais, une mousse au chocolat légère, des financiers, des fleurs aux amandes, des croissants aux amandes, un moelleux au chocolat sans jaunes, des madeleines au chocolat-noisette sans jaunes, des meringues, des îles flottantes…

D’autres recettes de glaces et desserts glacés ? C’est ici.

 

 

lameije.jpg
La Meije (3983m), Hautes-Alpes (05)

dscf2618.jpg

dscf2595.jpg

serrepononarbrebateau.jpg
Le lac de Serre-Ponçon (Hautes-Alpes) (C’est ici que j’ai goûté à cette fameuse glace ;) )

 

 

Sablés fourrés à la confiture de cerises


Pour cette recette de sablés, j’ai utilisé ma recette des « Sablés (LA recette)« . Cette recette est parfaite pour des sablés bien fondants et friables comme nous les aimons.

sablsconfiturecerisesamandes.jpg

Ingrédients
250g de farine
200g de beurre demi-sel
80g de sucre glace
3 jaunes d’oeufs
1 pincée de sel (si vous n’utilisez pas de beurre semi-sel)

Confiture de cerises à l’amande amère (clic)
Sucre glace pour la déco

Préparation
Dans une terrine, versez la farine, le sel et le sucre glace, creusez un puits et déposez-y le beurre ramolli puis les jaunes d’oeufs.
Formez une boule.
Laissez reposer 1 heure au réfrigérateur (ou plus) puis abaissez-la au rouleau et découpez des formes à l’aide d’un emporte-pièce.
Faites cuire 10 à 12 minutes
dans four préchauffé à 180°C.
Une fois refroidis, déposez une cuillère à café de confiture de cerises à l’amande amère sur les sablés puis recouvrez avec les sablés restants qui auront été recouverts de sucre glace auparavant.

Je profite du jeu « Sablés les plus sablés que vous ayez jamais mangés » lancé par Mamina sur son blog « Et si c’était bon… » pour présenter cette recette de sablés très fondants et très parfumés.

 concourssablesmamina.jpg

D’autres recettes de sablés ?
carrssablslaceriseetaumuesli2.jpg Carrés sablés à la cerise et au muesli

sablesnatcitroncopie2.jpg Sablés (LA recette)

sablsdenol2.jpg Sablés à la clémentine et aux épices, façon pain d’épices
sablesgingimbrematcha.jpg Sablés au thé matcha et gingembre confit

sablesgingembre.jpg Sablés au gingembre confit
sablsmiel.jpg Sablés au blé complet et au miel, amandes, noisettes et sésame

tartelettesfraise.jpg Tartelettes à la fraise

sablesorangechococopie.jpg Sablés mi fondants au chocolat et écorces d’orange confites

sablschocoviolettes.jpg Sablés mi fondants au chocolat et fleurs de violettes cristallisées

 

Moelleux choco-pistache et son coulis de framboises vanillé (inspiré de L. Salomon)

Ca fait bien longtemps que je n’ai pas publié de recettes chocolatées sur ce blog, ce qui est un comble pour une de chocolate addict ! Cela dit, comme ce blog regorge de recettes chocolatées en tout genre, j’ai de quoi faire !
Mais pour satisfaire une grosse envie de gâteau au chocolat tout en faisant un peu attention aux calories, j’ai préféré réaliser encore une fois le fameux moelleux mousseux au chocolat de Laurence Salomon auquel j’ai remplacé la confiture d’abricots par ma confiture de fraises et framboises à la vanille.

Une vraie merveille accompagnée d’un coulis de framboises vanillé.

moelleuxchocopistachesetcoulisdeframboise2lsalomon.jpg

 

Ingrédients (pour 4 à 5 personnes)
100g de chocolat noir (à 70% de cacao pour moi)
80ml de lait d’amandes
2 oeufs
1 cs bombée de purée d’amandes complètes maison (à la place de la purée d’amandes blanche)
1 cs rase de farine bise (je la remplace parfois par de la poudre d’amandes ou de noisettes)
1cs de
confiture de fraises et framboises à la vanille (à la place de la confiture d’abricots)
Pistaches concassées (non salées)

Le coulis de framboises vanillé
150g de framboises
20g de sucre vanillé maison
60ml d’eau environ

 

moelleuxchocopistachesetcoulisdeframboiselsalomon.jpg

Préparation
1. Préchauffez le four à 160°C.
Faites fondre le chocolat avec le lait.
Hors du feu, incorporez les jaunes d’oeufs, la purée damandes, la farine et la confiture. Mélangez bien.
Battez les blancs en neige et incorporez-les délicatement au mélange.
Versez dans un moule recouvert de papier cuisson ou beurré et fariné (le moule doit être de 18 à 20 cm de diamètre maximum).
Parsemez le dessus de la pâte de pistaches concassées et faites cuire 15 minutes.

2. Préparez le coulis de framboises vanillé : Mixez les framboises avec le sucre vanillé et un peu d’eau. Ajoutez l’eau peu à peu jusqu’à obtenir un coulis. Passez ce coulis au chinois ou à la passoire afin d’éliminer les pépins des framboises et réservez au frais.

3. Servez le moelleux au chocolat accompagné de coulis de framboises et de quelques framboises.

Recettes similaires :
gteauannivjajapart.jpg Moelleux au chocolat inspiré de Laurence Salomon recouvert de chantilly au pralin
minimoelleuxchococoulisframboisescoco.jpg Fondant au chocolat et son coulis coco-framboises (avec de la purée de noisettes)

bellevue.jpg Gâteau au chocolat Bellevue (sans beurre) de C. Felder

bellevuefraiseskaramba.jpg Moelleux au chocolat, fraises confites et pâte Karamba façon “Bellevue”

Pour d’autres recettes chocolatées, c’est ici.

123

Les Recettes "sans" de P'ti... |
sion |
lesrecettesdemaxtokenda |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les petites recettes de Missti
| Spécialités portugaises
| Nourritures Terrestres