Glace au chocolat éclats de pistaches

Voilà une recette à tomber à la renverse que Mme Gourmande m’a gentiment offerte lors du concours « Souvenirs d’enfance » l’année dernière.
Personnellement, j’adore le chocolat mais pas vraiment en glace, or là, personne ne peut y résister ! ;)
Merci Mme Gourmande ! Je n’arrête pas de réaliser cette recette en alternant les parfums
(ici, j’y ai intégré des pistaches à la place du pralin).

glacechocopistache.jpg

Ingrédients
550 ml de lait
550 ml de crème liquide entière (minimum 30% MG)
190g de sucre vanillé (maison si possible)
150g de cacao en poudre non sucré
2 gros œufs
2 jaunes d’œuf
280g de bon chocolat noir
75g ou + de pistaches concassées non salées (ou de pralin maison ou autre)

Préparation
1. Faites chauffer le lait et la crème dans une casserole, ajoutez le sucre vanillé.

2. Battez les œufs avec le cacao. Versez-y un peu du mélange de lait/crème chaud. Continuez de battre.
Attention de ne pas tout verser la chaleur ferait coaguler trop rapidement les œufs créant des grumeaux.

3. Ajoutez à la préparation lait/crème, le chocolat en morceaux.
Une fois que tout le chocolat est fondu, ajoutez le mélange oeufs/cacao en continuant de brasser.

4. Faites cuire le mélange sur feu doux pour qu’il devienne un peu plus épais.

5. Mettez la préparation dans un bol, recouvrez de film alimentaire et mettez au réfrigérateur plusieurs heures.

6. Une fois l’appareil complètement refroidi, transvidez-le dans votre sorbetière et faites tourner 25 à 30 minutes environ (selon votre sorbetière).

7. Ajoutez les pistaches concassées (ou autre) 5 minutes avant la fin.

D’autres recettes de glaces ?

glacecoco.jpgCrème glacée à la noix de coco

confitpommesfiguesetglacepommenoisettefromageblanc.jpg Crème glacée légère à la noisette, pommes et fromage blanc

glacevanille.jpgGlace à la vanille (de Gaston Lenôtre)

glacecaramel.jpg Glace au caramel au beurre salé et éclats de caramel

glacecitronvertgingembreconfit.jpg Glace au citron vert et gingembre confit

sorbetabricotnougat.jpg Sorbet à l’abricot et éclats de nougat

Fondant au chocolat et à la crème de marrons

Voilà une excellente recette trouvée il y a quelques temps sur le site du confiseur ardéchois « Sabaton« .
Personnellement, je préfère séparer les blancs d’oeufs des jaunes et monter les blancs en neige ce qui rend le fondant plus léger et savoureux.

fondantmarronchocolat.jpg

fondantmarronchocolatcoupe.jpg

 

Ingrédients
3 œufs
500 g de confiture de châtaignes (appelée crème de marrons)
50 g beurre (on peut le remplacer par de la crème liquide classique ou végétale)
80 g chocolat noir

Préparation
Faites fondre le beurre avec le chocolat.
Battez les jaunes d’œufs avec la crème de marrons.
Incorporez le chocolat et le beurre fondus au mélange jaunes d’oeufs/crème de marrons.
Battez les blancs en neige puis incorporez-les à la préparation.
Versez dans un moule beurré ou recouvert d’une feuille de papier cuisson.
Faites cuire 25 à 30 minutes à 160°C.

Conseil
Vous pouvez servir ce dessert accompagnée d’une crème anglaise.

Tiramisù mangue passion

Un tiramisù version exotique bien frais et excellent pour les papilles !

tiramisumanguepassion.jpg

Ingrédients (pour une quinzaine de verrines voire une vingtaine)
250g de mascarpone
2 à 3 cs de sucre (environ 40g à 60g)
3 jaunes d’oeufs
4 blancs montés en neige
1 grosse mangue voire 2
4 à 5 fruits de la passion
Noix de coco râpée (facultatif)

Préparation
1) Fouettez les jaunes d’oeufs avec le sucre.
2) Ajoutez le mascarpone ramolli et battez bien.
3) Montez les blancs en neige et incorporez-les à la crème.
4) Versez une cuillère de crème mascarpone au fond des verrines, déposez quelques dés de mangue puis recouvrez de crème mascarpone.
5) Placez les verrines au frais pendant 2 heures.
6) Au moment de servir, décorez de grains et de pulpe de fruits de la passion et de noix de coco râpée.
Dégustez bien frais.

D’autres recettes de tiramisù :
tiramisu.jpgTiramisù

tiramisucaramelnoisettes.jpg Tiramisù aux noisettes et au caramel “pointe de sel”
tiramisuverrine100caf.jpg Tiramisù 100% café (sans oeufs)

Mousse au chocolat ultra légère

Cette mousse au chocolat est très légère car en plus de ne contenir ni jaunes d’oeufs, ni beurre, elle ne contient pas de crème non plus. Un vrai bonheur pour les papilles des chocolat addict ;)

Du chocolat noir et des blancs d’oeufs montés en neige et le tour est joué !

mousseaux2chocolatsultralgre.jpg

Ingrédients (pour 4 à 6 personnes environ)
200g de chocolat noir (ou un mélange de chocolat noir et de chocolat au lait)
7 blancs d’oeufs (voire 8 si les oeufs sont petits)

Préparation
Faites fondre le chocolat.
Montez les blancs en neige avec une pincée de sel.
Versez le chocolat fondu sur les blancs montés en neige (ne pas faire l’inverse) et mélangez doucement avec une spatule.
Réservez au frais pendant 2 à 3 heures et servez.

Vous pouvez y ajouter des zestes d’orange, de citron ou autre ou un peu d’extrait de café.

Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd

Macarons chocolat, poire et eau de géranium

Des macarons à la saveur et au parfum enivrants. Voilà les derniers nés de ma petite collection de macarons.
En ce qui concerne l’eau de géranium, j’en parle ici, dans ma recette de confiture de framboises à l’eau de géranium.

macaronsgeraniumpoirechoco.jpg

 

Pour la recette des coques et les divers conseils, vous pouvez regarder ici mais voici tout de même un petit rappel pour la recette et les conseils.

Ingrédients

Coques

105g de blancs d’oeufs datant de quelques jours (environ 3 blancs)
25 g de sucre semoule
225g de sucre glace
125g de poudre d’amandes

Colorant
rouge ou rose

Ganache au chocolat, poire et eau de géranium
150g de chocolat à 61% de cacao
10cl de crème liquide entière (30% MG minimum)
2 à 3cs d’eau de géranium (ou à défaut 1 cuillère à café d’eau de fleur d’oranger + 1cc d’eau de rose)
1 poire pelée et coupée en petits dés

Préparation
Coques

1) Mixez et/ou tamisez les amandes en poudre et le sucre glace. La poudre obtenue doit être très fine.
2) Montez les blancs en neige en les serrant avec le sucre semoule. Ajouter le colorant en continuant de monter les blancs en neige.
3) Incorporez peu à peu les poudres aux blancs en neige.

4) Dressez à la poche à douille de 10mm sur une plaque recouverte de papier cuisson et laissez croûter au moins 2 heures 20 à 30 minutes (je ne laisse plus croûter aussi longtemps et mes macarons sont aussi biens comme ça ;) ).
Les coques doivent être sèches lorsque vous les touchez
.
5) Faites cuire 12 à 14 minutes à 160°C.

Ganache
Faites chauffer la crème liquide, versez-la sur le chocolat coupé en petits morceaux et laissez fondre 5 minutes. Lissez le mélange puis incorporez les dés de poires et l’eau de géranium.
Mélangez et réservez au frais.

Montage
Collez les coques de macarons deux à deux avec une cuillère à café de confiture.

Attendez 24h à 48h avant de déguster, il seront bien meilleurs… enfin, si vous pouvez ! ;)

macaronsgeraniumpoirechoco2.jpg

Conseils
-
Blancs d’oeufs : la réussite des macarons est bien meilleure si les blancs d’oeufs datent de quelques jours (3-4 jours). Il suffit de séparer les blancs des jaunes et de conserver les blancs au réfrigérateur dans une boîte hermétique.
Ou alors, vous pouvez très bien les préparer 24h à 48h à l’avance en les mettant dans une boîte hermétique mais en les laissant à température ambiante.

- Croûtage : il est apparemment facultatif mais personnellement, je préfère laisser les macarons croûter car je ne parviens pas à les avoir aussi jolis lorsque je les enfourne sans croûtage :(

- Pendant la cuisson : vous devez voir la collerette naître à la base des macarons au bout de 6 à 8 minutes de cuisson. N’ouvrez donc pas le four pendant les 10 premières minutes de cuisson.

- Après la cuisson : à la sortie du four, attendez quelques minutes et si vos coques ne se détachent pas facilement, versez sous la feuille de papier cuisson un filet d’eau. Mais attention !  Ne laissez pas le papier s’imbiber trop longtemps où vos coques seront toutes molles et creuses à la base
.

- Poche à douille : à la place d’une poche à douille (celles des supermarchés sont plutôt petites et pas terribles), il est possible d’utiliser un sac de congélation que l’on coupe à l’extrémité et sur lequel on fixe la douille ;)  

Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd


Fondant choco-coco et sa chantilly aux fruits des bois et à la vanille

Ce gâteau très « girly » a fait office de gâteau d’anniveraire pour les 8 ans de la nièce de mon mari. Il est très simple et très rapide à réaliser.
Si vous n’avez pas de confiture aux fruits des bois et à la vanille (celle-ci est faite maison), variez les goûts en utilisant une confiture de framboises, de fraises ou d’autres fruits, autres que les fruits rouges.

 

fondantcocochocojasmine.jpg

fondantcocochocojasminepart.jpg

 

Ingrédients
Le fondant
250g de chocolat noir
20cl de lait de coco
5cl de lait
125g de sucre de canne
7 jaunes d’œufs
5 blancs d’œufs
1 pincée de sel

La chantilly
40cl de crème liquide entière
2cs pleines de confiture de fruits des bois à la vanille (maison)


Préparation
Le fondant
Préchauffez le four à 180°C.
Faites fondre le chocolat avec les laits.
Battez les jaunes d’œufs avec le sucre. Incorporez le chocolat fondu au mélange.
Montez les blancs en neige et incorporez-les à la préparation.
Beurrez un moule et versez-y la pâte.
Enfournez pendant 20 à 25 minutes.
Laissez refroidir sur une grille.

La chantilly
Préparez la crème chantilly comme indiqué ici (sans ajouter de sucre car la confiture est déjà sucrée) et incorporez la confiture vers la fin de la montée.
Recouvrez le fondant au chocolat refroidi de cette chantilly,
décorez et réservez au frais.

Que faire avec les blancs d’oeufs restants : des amaretti, des macarons, des macarons de Nancy, des rochers congolais, une mousse au chocolat légère, des financiers, des fleurs aux amandes, des croissants aux amandes, un moelleux au chocolat sans jaunes, des madeleines au chocolat-noisette sans jaunes, des meringues, des îles flottantes…

 

Dans le même style :

gteauannivjajapart.jpgMoelleux au chocolat inspiré de Laurence Salomon recouvert de chantilly au pralin

moelleuxchocopistachesetcoulisdeframboise2lsalomon.jpg Moelleux choco-pistache et son coulis de framboises vanillé (inspiré de L. salomon)

coeurchocoglac.jpgExtra fondant au chocolat
fondantchoco8oeufscopie.jpg Fondant au chocolat
fondant2.jpg Fondant au chocolat (avec farine)
fondantchocopoireschantillypralinentier.jpg Fondant choco-caramel aux poires, chantilly au pralin

gteaujasmine2.jpg Gâteau au chocolat fourré d’une crème au parfum exotique et aux framboises
gteauchocoframboisesmresannivaminejaja.jpg Gâteau au chocolat, framboises et mûres et son croquant au chocolat et au riz soufflé

Brownies à ma façon aux pistaches

Voici un rappel de ma petite recette de brownies mais cette fois, ils sont à la pistache.

browniespistaches.jpg

 

Ingrédients
200g de chocolat noir
(ici, 100g de chocolat noir à 52% de cacao + 100g de chocolat à 64% de cacao)
175g de beurre
(ici, 10cl de crème liquide + 75g de beurre)
4 œufs
(avec 3 oeufs, c’est tout aussi bien)
150g de sucre blond de canne
70g de farine
Pistaches

Préparation
Préchauffez le four à 160/170°C.
Faites fondre le chocolat noir avec le beurre et la crème si vous l’utilisez.
Fouettez 1 œuf entier et 3 jaunes d’oeufs* avec le sucre.
Incorporez le chocolat fondu à la préparation, mélangez puis versez la farine et les pistaches. Mélangez à nouveau.
Montez les 3 blancs en neige* et incorporez-les délicatement à la pâte.
Versez cette pâte dans un moule carré ou rectangulaire beurré ou recouvert de papier cuisson puis faites cuire à 160/170°C pendant 25 minutes ou à 180°C pendant 20 minutes.

Conseils
- *
Vous pouvez également ne pas séparer les blancs d’oeufs des jaunes mais les ajouter un à un, après avoir versé le sucre dans le chocolat et le beurre fondus.

- Vous pouvez également ajouter de la farine à hauteur de 100 à 120g si vous préférez les brownies moins fondants.

- Vous pouvez aussi mettre 20g de cacao en poudre non sucré + 50g de farine mais dans ce cas, rajoutez 20 à 30g de sucre à la pâte.

D’autres recettes de brownies :
brownies.jpgBrownies à ma façon
browniescacahutes.jpg Brownies au beurre de cacahuètes crunchy
browniessnickers.jpg Brownies aux cacahuètes et au caramel façon “Snickers”
browniespistachesframboises.jpg Brownies chocolat blanc, pistaches et framboises

Fondant choco-caramel aux poires, chantilly au pralin

Ce fondant a fait office de gâteau d’anniversaire pour mon mari la semaine dernière.
Pour le gâteau, j’ai utilisé une de mes recettes de fondant au chocolat, une vraie tuerie qui plaît beaucoup (cf. Les foodies).

fondantchocopoireschantillypralinentier.jpg

Ingrédients
Le fondant

200g de chocolat noir
20cl de crème liquide (ou moitié beurre, moitié crème liquide ou même 200g de beurre à la place de la crème)
100g de crème caramel au beurre salé façon Salidou
5 oeufs
2cs rases de farine
2 poires au sirop
Copeaux de chocolat

 

La chantilly au pralin
25 cl de crème liquide entière (minimum 30% de MG)
15g de sucre glace (il donne une meilleure tenue et on ne sent pas le grain du sucre semoule en bouche)
1cc de vanille liquide
1cs de pralin maison

Préparation
Le fondant
Préchauffez le four à 180°C.
Faites chauffer la crème liquide puis, hors du feu, incorporez les morceaux de chocolat et laissez fondre 5 minutes. (Ou faites fondre le chocolat avec le beurre et/ou la crème liquide).
Séparez les blancs d’oeufs des jaunes et battez les jaunes avec la crème caramel.
Versez le chocolat sur les jaunes, mélangez puis ajoutez la farine et enfin les blancs montés en neige.
Versez la pâte dans un moule et faites cuire 20 minutes à 180°C.
Le centre du gâteau doit être fondant (la lame du couteau doit ressortir avec des traces de chocolat mais elle doit en ressortir sèche lorsqu’on la plante à 2 cm des bords du gâteau ).

 

La chantilly
Dans un saladier bien froid (mettez-le ainsi que le fouet ou les fouets du batteur électrique 10 à 20 minutes au congélateur avant de vous en servir), versez la crème liquide bien froide et montez-la en chantilly à l’aide du fouet électrique (ça prend 5 à 10 minutes. Faites attention, n’oubliez pas de vérifier car la crème peut vite se transformer en beurre).
Incorporez le sucre glace et la vanille en fin de montée, continuez à fouetter.
Incorporez le pralin et mélangez vivement.
Réservez au frais.

 

Dressage
Une fois le fondant refroidi, étalez la chantilly au pralin sur le dessus ainsi que sur les côtés puis disposez les lamelles de poires sur la chantilly.
Décorez le contour du fondant de copeaux de chocolat.
Réservez au frais et sortez-le 15 minutes avant de servir.

 

fondantchocopoireschantillypralin.jpg

 

Macarons au chocolat & à l’érable

Voilà un petit moment que je n’avais pas réalisé de macarons. C’est en voyant ceux de l’Amoureuse des desserts à l’érable, au pralin et au praliné que j’ai eu envie d’en faire à l’érable et…au chocolat.
Pour les coques, j’ai utilisé la recette la plus simple, celle sans meringue italienne (pour la recette de base avec de la meringue italienne, regardez ici).

macaronschocorable.jpg

macaronschocorable2.jpg

 

Ingrédients
Coques
105g de blancs d’oeufs datant de quelques jours (environ 3 blancs)
25 g de sucre semoule
225g de sucre glace
125g de poudre d’amandes
20g de cacao amer en poudre
Flocons d’érable pour la déco

Ganache au chocolat et au sirop d’érable
100g de chocolat de couverture à 72% de cacao
20g de sirop d’érable
60ml de crème liquide entière (30% MG minimum)
20g de flocons d’érable (ce cadeau me vient du Québec donc si vous n’en trouvez pas, prenez du pralin ou laissez la ganache ainsi)

Préparation
Coques
1) Mixez et/ou tamisez les amandes en poudre, le sucre glace et le cacao. La poudre obtenue doit être très fine.
2) Montez les blancs en neige en les serrant avec le sucre semoule.
3) Incorporez peu à peu les poudres aux blancs en neige. Mélangez délicatement à l’aide d’une maryse.
4) Dressez à la poche à douille de 10mm sur une plaque recouverte de papier cuisson. Parsemez les coques de flocons d’érable et laissez croûter 20 à 30 minutes (les coques doivent être sèches lorsque vous les touchez).
5) Faites cuire 10 à 12 minutes à 160°C.

Ganache au chocolat et au sirop d’érable
Faites chauffer la crème liquide, versez-la sur le chocolat coupé en petits morceaux et laissez fondre 5 minutes. Lissez le mélange puis incorporez le sirop d’érable et les flocons d’érable. Mélangez et réservez au frais.

Montage
Collez les coques de macarons deux à deux avec la ganache au chocolat et au sirop d’érable.
Attendez 24h à 48h avant de déguster, il seront bien meilleurs… enfin, si vous pouvez ! ;)

Conseils
-
Blancs d’oeufs : la réussite des macarons est bien meilleure si les blancs d’oeufs datent de quelques jours (3-4 jours). Il suffit de séparer les blancs des jaunes et de conserver les blancs au réfrigérateur dans une boîte hermétique.
Ou alors, vous pouvez très bien les préparer 24h à 48h à l’avance en les mettant dans une boîte hermétique mais en les laissant à température ambiante.

- Croûtage : il est apparemment facultatif mais personnellement, je préfère laisser les macarons croûter car je ne parviens pas à les avoir aussi jolis lorsque je les enfourne sans croûtage (

- Pendant la cuisson : vous devez voir la collerette naître à la base des macarons au bout de 6 à 8 minutes de cuisson. N’ouvrez donc pas le four pendant les 10 premières minutes de cuisson.

- Après la cuisson :
à la sortie du four, attendez quelques minutes et si vos coques ne se détachent pas facilement, versez sous la feuille de papier cuisson un filet d’eau. Mais attention !  Ne laissez pas le papier s’imbiber trop longtemps où vos coques seront toutes molles et creuses à la base.

- Poche à douille : à la place d’une poche à douille (celles des supermarchés sont plutôt petites et pas terribles), il est possible d’utiliser un sac de congélation que l’on coupe à l’extrémité et sur lequel on fixe la douille ;)  

Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd

Moelleux au chocolat et au sirop d’érable et sa chantilly aux marrons

Du chocolat, des noisettes, du sirop d’érable et de la crème de marrons…Huuummm !!! Quelles délicieuses saveurs automnales réunies dans un seul dessert.
Pour la base du moelleux au chocolat, j’ai repris la recette des madeleines au chocolat et aux noisettes (sans jaunes d’oeufs) de Joël Robuchon à laquelle j’ai ajouté une cuillère à café de levure.
Et pour rendre ce moelleux encore meilleur, j’ai décidé de le recouvrir d’une chantilly aux marrons réalisée avec mon tout nouveau jouet : un siphon. Une merveille !
(Un article concernant l’utilisation du siphon sera publié très prochainement).

moelleuxchoconoisettesrablechantillymarronsentier.jpg

Ingrédients
Le moelleux au chocolat

100 g de beurre demi-sel (ou doux)
125 g de chocolat au lait aux noisettes (j’ai utilisé du chocolat noir aux noisettes, question de goût)
80ml de sirop d’érable
40 g de farine
40 g de noisettes réduites en poudre fine
1cc de levure chimique
3 gros blancs d’oeufs (ou 4 petits)

La chantilly aux marrons
20cl de crème liquide entière
50g de crème de marrons

Préparation
Le moelleux au chocolat
Faites fondre le beurre dans une casserole et laissez-le chauffer sur feu moyen pendant environ 5 minutes jusqu’à ce qu’il prenne une couleur noisette.
Versez-le dans un bol pour stopper la cuisson et laissez refroidir.
Faites fondre le chocolat. Réservez.
Tamisez ensemble le sucre et la farine dans un saladier puis incorporez les noisettes en poudre et réservez.
Fouettez les blancs d’oeufs légèrement à l’aide d’une fourchette.
Ajoutez le mélange farine-levure-sucre-noisettes et fouettez.
Incorporez le beurre fondu et fouettez à nouveau.
Ajoutez enfin le chocolat fondu et mélangez pour obtenir une préparation homogène.
Remplissez le moule à manqué de 18 à 20 cm de diamètre (si vous utilisez un moule plus grand, pensez à doublez les proportions).
Enfournez et faites cuire 20 à 25 minutes à 180°C.

La chantilly aux marrons
Au siphon : mélangez la crème de marrons et la crème liquide et versez le tout dans le siphon. Incorporez une cartouche de gaz puis réservez au frais, à l’horizontal, pendant 2 heures minimum.

Classique : battez la crème liquide bien froide en chantilly à l’aide d’un robot ou d’un batteur électrique puis lorsque la crème commence à prendre, incorporez la crème de marrons et continuez de battre.
Pour les astuces concernant la chantilly, regardez ici.

Au moment de servir, vous pouvez parsemez la chantilly de flocons d’érable ou de pralin.

 

moelleuxchoconoisettesrablechantillymarrons.jpg


Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd

D’autres recettes chocolatées ? C’est ici.

12345...8

Les Recettes "sans" de P'ti... |
sion |
lesrecettesdemaxtokenda |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les petites recettes de Missti
| Spécialités portugaises
| Nourritures Terrestres