Macarons chocolat, poire et eau de géranium

Des macarons à la saveur et au parfum enivrants. Voilà les derniers nés de ma petite collection de macarons.
En ce qui concerne l’eau de géranium, j’en parle ici, dans ma recette de confiture de framboises à l’eau de géranium.

macaronsgeraniumpoirechoco.jpg

 

Pour la recette des coques et les divers conseils, vous pouvez regarder ici mais voici tout de même un petit rappel pour la recette et les conseils.

Ingrédients

Coques

105g de blancs d’oeufs datant de quelques jours (environ 3 blancs)
25 g de sucre semoule
225g de sucre glace
125g de poudre d’amandes

Colorant
rouge ou rose

Ganache au chocolat, poire et eau de géranium
150g de chocolat à 61% de cacao
10cl de crème liquide entière (30% MG minimum)
2 à 3cs d’eau de géranium (ou à défaut 1 cuillère à café d’eau de fleur d’oranger + 1cc d’eau de rose)
1 poire pelée et coupée en petits dés

Préparation
Coques

1) Mixez et/ou tamisez les amandes en poudre et le sucre glace. La poudre obtenue doit être très fine.
2) Montez les blancs en neige en les serrant avec le sucre semoule. Ajouter le colorant en continuant de monter les blancs en neige.
3) Incorporez peu à peu les poudres aux blancs en neige.

4) Dressez à la poche à douille de 10mm sur une plaque recouverte de papier cuisson et laissez croûter au moins 2 heures 20 à 30 minutes (je ne laisse plus croûter aussi longtemps et mes macarons sont aussi biens comme ça ;) ).
Les coques doivent être sèches lorsque vous les touchez
.
5) Faites cuire 12 à 14 minutes à 160°C.

Ganache
Faites chauffer la crème liquide, versez-la sur le chocolat coupé en petits morceaux et laissez fondre 5 minutes. Lissez le mélange puis incorporez les dés de poires et l’eau de géranium.
Mélangez et réservez au frais.

Montage
Collez les coques de macarons deux à deux avec une cuillère à café de confiture.

Attendez 24h à 48h avant de déguster, il seront bien meilleurs… enfin, si vous pouvez ! ;)

macaronsgeraniumpoirechoco2.jpg

Conseils
-
Blancs d’oeufs : la réussite des macarons est bien meilleure si les blancs d’oeufs datent de quelques jours (3-4 jours). Il suffit de séparer les blancs des jaunes et de conserver les blancs au réfrigérateur dans une boîte hermétique.
Ou alors, vous pouvez très bien les préparer 24h à 48h à l’avance en les mettant dans une boîte hermétique mais en les laissant à température ambiante.

- Croûtage : il est apparemment facultatif mais personnellement, je préfère laisser les macarons croûter car je ne parviens pas à les avoir aussi jolis lorsque je les enfourne sans croûtage :(

- Pendant la cuisson : vous devez voir la collerette naître à la base des macarons au bout de 6 à 8 minutes de cuisson. N’ouvrez donc pas le four pendant les 10 premières minutes de cuisson.

- Après la cuisson : à la sortie du four, attendez quelques minutes et si vos coques ne se détachent pas facilement, versez sous la feuille de papier cuisson un filet d’eau. Mais attention !  Ne laissez pas le papier s’imbiber trop longtemps où vos coques seront toutes molles et creuses à la base
.

- Poche à douille : à la place d’une poche à douille (celles des supermarchés sont plutôt petites et pas terribles), il est possible d’utiliser un sac de congélation que l’on coupe à l’extrémité et sur lequel on fixe la douille ;)  

Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd


Macarons au chocolat & à l’érable

Voilà un petit moment que je n’avais pas réalisé de macarons. C’est en voyant ceux de l’Amoureuse des desserts à l’érable, au pralin et au praliné que j’ai eu envie d’en faire à l’érable et…au chocolat.
Pour les coques, j’ai utilisé la recette la plus simple, celle sans meringue italienne (pour la recette de base avec de la meringue italienne, regardez ici).

macaronschocorable.jpg

macaronschocorable2.jpg

 

Ingrédients
Coques
105g de blancs d’oeufs datant de quelques jours (environ 3 blancs)
25 g de sucre semoule
225g de sucre glace
125g de poudre d’amandes
20g de cacao amer en poudre
Flocons d’érable pour la déco

Ganache au chocolat et au sirop d’érable
100g de chocolat de couverture à 72% de cacao
20g de sirop d’érable
60ml de crème liquide entière (30% MG minimum)
20g de flocons d’érable (ce cadeau me vient du Québec donc si vous n’en trouvez pas, prenez du pralin ou laissez la ganache ainsi)

Préparation
Coques
1) Mixez et/ou tamisez les amandes en poudre, le sucre glace et le cacao. La poudre obtenue doit être très fine.
2) Montez les blancs en neige en les serrant avec le sucre semoule.
3) Incorporez peu à peu les poudres aux blancs en neige. Mélangez délicatement à l’aide d’une maryse.
4) Dressez à la poche à douille de 10mm sur une plaque recouverte de papier cuisson. Parsemez les coques de flocons d’érable et laissez croûter 20 à 30 minutes (les coques doivent être sèches lorsque vous les touchez).
5) Faites cuire 10 à 12 minutes à 160°C.

Ganache au chocolat et au sirop d’érable
Faites chauffer la crème liquide, versez-la sur le chocolat coupé en petits morceaux et laissez fondre 5 minutes. Lissez le mélange puis incorporez le sirop d’érable et les flocons d’érable. Mélangez et réservez au frais.

Montage
Collez les coques de macarons deux à deux avec la ganache au chocolat et au sirop d’érable.
Attendez 24h à 48h avant de déguster, il seront bien meilleurs… enfin, si vous pouvez ! ;)

Conseils
-
Blancs d’oeufs : la réussite des macarons est bien meilleure si les blancs d’oeufs datent de quelques jours (3-4 jours). Il suffit de séparer les blancs des jaunes et de conserver les blancs au réfrigérateur dans une boîte hermétique.
Ou alors, vous pouvez très bien les préparer 24h à 48h à l’avance en les mettant dans une boîte hermétique mais en les laissant à température ambiante.

- Croûtage : il est apparemment facultatif mais personnellement, je préfère laisser les macarons croûter car je ne parviens pas à les avoir aussi jolis lorsque je les enfourne sans croûtage (

- Pendant la cuisson : vous devez voir la collerette naître à la base des macarons au bout de 6 à 8 minutes de cuisson. N’ouvrez donc pas le four pendant les 10 premières minutes de cuisson.

- Après la cuisson :
à la sortie du four, attendez quelques minutes et si vos coques ne se détachent pas facilement, versez sous la feuille de papier cuisson un filet d’eau. Mais attention !  Ne laissez pas le papier s’imbiber trop longtemps où vos coques seront toutes molles et creuses à la base.

- Poche à douille : à la place d’une poche à douille (celles des supermarchés sont plutôt petites et pas terribles), il est possible d’utiliser un sac de congélation que l’on coupe à l’extrémité et sur lequel on fixe la douille ;)  

Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd

Moelleux au chocolat coeur truffé à la pistache et leur crème anglaise au café

De merveilleux petits moelleux au chocolat bien coulants et croquants en leur centre grâce à l’insertion de truffes à la pistache. Au final, l’association chocolat, pistache et café apporte à ce dessert une vraie finesse.

 

moelleuxchocolatcoeurtruffpistache.jpg


Ingrédients
Les moelleux

150g de chocolat (ou même 125g)
50g de beurre
3 oeufs
50g de sucre
50g de farine

Les coeurs truffés
100g de chocolat
5cl de crème liquide entière
Pistaches

La crème anglaise au café
250ml de lait
2 jaunes d’oeufs
50g de sucre
1/2cc de café soluble (ou 1cc d’extrait de café)

 

Préparation
1. Préparez les truffes :
faites chauffer la crème puis versez-la sur le chocolat coupé en morceaux. Incorporez les pistaches. Mélangez et réservez au frais 1 à 2 heures (ou environ 15 minutes au congélateur).
Vous pouvez verser cette pâte directement dans de petits moules à glaçons souples ou dans des petites caissettes en papier, ainsi vos « truffes » seront déjà prêtes.

2. Préparez la crème anglaise comme indiqué ici (vous trouverez également des idées pour utiliser vos blancs d’oeufs).

3. Préparez les moelleux : faites fondre le chocolat avec le beurre.
Battez les oeufs entiers avec le sucre jusqu’à ce que mélange soit bien mousseux.
Versez dessus le chocolat et le beurre fondus, mélangez puis incorporez la farine. Mélangez à nouveau.
Versez la pâte dans des moules individuels et placez au centre une truffe garnie de pistaches.
A ce stade, vous pouvez mettre les moules au réfrigérateur durant 1 à 2 heures avant de les passer au four. Cette astuce permet de raffermir la pâte qui, lors de la cuisson, cuira bien sur les bords et laissera le centre bien coulant.
Faites cuire 8 à 10 minutes à 200°C.

4. Dressage
Démoulez délicatement les moelleux, déposez-les sur des assiettes, versez de la crème anglaise au café tout autour des moelleux et parsemez de pistaches.


Dans le même esprit
Truffes et Truffes sur leur 31 (ganache)

Moelleux au chocolat, coeur de nougat et son coulis de framboises

Mini fondants au Toblerone

Moelleux coco, coeur de chocolat

Fondant au chocolat et son coulis coco-framboises

« Muffins » choco-banane

Mais aussi, sans chocolat :
Moelleux aux amandes, coeur coulant d’églantine

Muffins aux saveurs d’automne, coeur de prune

concourslogomeilleurgteauchoco.jpg

Mini tartelettes 100% chocolat

Comme il me restait un peu de pâte sablée au cacao et de ganache de la tarte au chocolat, pamplemousse et amandes, j’ai improvisé ces mini tartelettes.
Un vrai petit délice très rapide à faire.

 

minitartelettestoutchoco.jpg

Ingrédients (pour une vingtaine de mini tartelettes)
Pâte sablée au cacao (faite avec la moitié des proportions, soit 125g de farine…)
150g de chocolat noir
10cl de crème liquide
10cl de lait
1 oeuf

Préparation

1. Préparez la pâte sablée, réservez au frais 30 minutes ou 10 minutes au congélateur. 2. Etalez-la et garnissez-en des moules à mini tartelettes. Piquez le fond à la fouchette et faites cuire 10 à 12 minutes à blanc.
3. Pendant ce temps, faites chauffer la crème liquide et le lait. Versez sur le chocolat coupé en morceaux et laissez fondre 5 minutes. Mélangez puis incorporez l’oeuf. Mélangez à nouveau.
4. Versez cette ganache sur les fonds de mini tartelettes précuites.
5. Faites cuire le tout 5 à 7 minutes à 180°C.

 

Tarte au chocolat, pamplemousse et amandes

Pour cette tarte, je me suis basée sur la crème de citron et d’amandes de la tarte au citron et aux amandes et de la ganache de la tarte au chocolat épicé et pistache et son coulis de mangue anisé (d’ailleurs, je tiens à vous faire partager une chose : cette tarte au chocolat épicé m’a permis de gagner le 1er prix (un robot Magimix) d’un concours de cuisine).
Résultat, l’association pamplemousse/chocolat est absolument divin. Même les personnes n’aimant pas trop le pamplemousse ont trouvé cette tarte extra et légère !

tartechocopamplemousse.jpg

tartechocopamplemousseentiere.jpg

 


Ingrédients
Pâte sablée au cacao

Biscuit fondant au pamplemousse et aux amandes

2 oeufs
100ml de jus de pamplemousse
80g de sucre
1cs de purée d’amandes
40g de poudre d’amandes
20g de farine

Ganache au chocolat noir
150g de chocolat noir (ici, 64% de cacao)
10cl de crème liquide entière
10cl de lait
1 oeuf

Glaçage (facultatif)
100g de chocolat noir
5cl de crème liquide entière
25g de glucose (pour la brillance) ou 1cc d’huile

tartechocopamplemousseindividuelle.jpg
version tartelette


Préparation
Préparez la pâte sablée, réservez au frais 30 minutes ou 10 minutes au congélateur. Etalez-la et garnissez-en un moule à tarte. Piquez le fond à la fouchette et faites cuire
15 minutes à blanc.

Réservez.

Le biscuit fondant au pamplemousse et aux amandes
Préchauffez le four à 180°C.

Râpez le zeste du pamplemousse, mélangez avec le sucre et les oeufs. Ajoutez la purée d’amandes, le jus du pamplemousse (100ml) puis la poudre d’amandes et la farine.
Versez la pâte dans un moule rond (plus petit que votre moule à tarte) recouvert de papier cuisson pour faciliter le démoulage et faites cuire 15 minutes.

La ganache
Faites chauffer la crème liquide et le lait. Versez sur le chocolat coupé en morceaux et laissez fondre 5 minutes. Mélangez puis incorporez l’oeuf. Mélangez à nouveau.
Versez un peu de cette ganache au chocolat sur le fond de tarte puis faites adhérer le biscuit fondant. Imbibez-le de jus de pamplemousse (environ 2cs) puis versez le reste de la ganache.
Faites cuire le tout 10 minutes à 180°C.

Le glaçage
Faites fondre le chocolat, ajoutez la crème liquide et mélangez. Ajoutez le glucose (ou l’huile) et mélangez à nouveau.
Versez ce glaçage sur la tarte et laissez prendre à température ambiante.
Décorez d’un quartier de pamplemousse.

Conseils
- Vous pouvez faire cuire le biscuit fondant directement sur la pâte sablée précuite pendant 10 minutes (au lieu de 15 minutes) (comme pour la tarte au citron et aux amandes) puis vous verserez la ganache dessus et pousuivrez la cuisson pendant 10 minutes.

- Dans le biscuit, vous pouvez remplacer la purée d’amandes par du beurre.

- Vous pouvez également en faire des tartelettes.

S’il vous reste de la pâte sablée et/ou de la ganache, faites des mini tartelettes 100% chocolat.

minitartelettestoutchoco.jpg

Dans le même style :

Tarte au chocolat, citron vert et gingembre 

Tarte au chocolat épicé et pistache et son coulis de mangue anisé

Tarte choco-caramel et noix

Tarte coco-chocolat

Mini tartelettes au gingembre, chocolat et citron

Mini tartelettes choco-citron

Opéra revisité (choco-framboise et café-mascarpone)

 

 

 

Cet opéra repensé (et version petits fours) a été réalisé pendant les fêtes mais j’ai complètement oublié de publier la recette. Il est très simple à faire et ne prend pas énormément de temps.
Il suffit de préparer une ganache choco-framboises (ça, on peut même la faire 2 jours à l’avance, ça prend 5 minutes), une crème au café à base de mascarpone (10 minutes), un biscuit aux amandes (20 minutes avec la cuisson), un café sucré (2 minutes) et un punch framboise (10 minutes à peine).
Et le résultat est vraiment fabuleux, tout a très vite été englouti ! (Nous qui ne sommes pas très café, on s’est tout de même régalés. Bon, c’est vrai que le café dans les desserts c’est autre chose…ça le fait bien ! :) )
A vous d’essayer !

opera.jpg

A faire le matin pour le soir ou la veille.

Ingrédients (pour une vingtaine de petits fours)

Biscuit aux amandes
20 g de farine
30 g de sucre glace
50 g de poudre d’amandes
2 oeufs entiers
2 blancs d’oeufs
20g de sucre semoule

Punch café
50ml de café fort
5 à 10g de sucre (selon vos goûts)

Crème au café à base de mascarpone (celle utilisée dans les verrines de tiramisù 100% café et dans les macarons au café façon tiramisù)
Une tasse à expresso de café (7cl)
125g de mascarpone
10 cl de crème liquide
50g de sucre

Punch framboise
10cl d’eau
50g de sucre
Quelques framboises ou 1cs de sirop de framboises

Ganache chocolat-framboises
100g de chocolat couverture noire
100g de crème liquide entière
Brisures de framboises

Glaçage
100g de chocolat noir (de couverture si possible)
50g de crème liquide
25g de glucose (ou un peu de miel ou 1 cs d’huile) pour la brillance

Préparation
Biscuit amande
Préchauffez le four à 200°C.
Mélangez le sucre glace et les 2 oeufs jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume.
Ajoutez la poudre d’amande et la farine.
Montez les 2 blancs en neige avec le sucre semoule, ajoutez-les à la préparation aux amandes et mélangez délicatement.
Etalez sur une plaque recouverte de papier cuisson et enfournez pendant 10min.

Punch café
Préparez un café puis sucrez-le ;)

Crème au café à base de mascarpone
Montez la crème liquide en chantilly (facultatif, vous pouvez l’ajouter telle quelle si vous préférez).
Mélangez le mascarpone avec le sucre puis ajoutez la crème chantilly et le café. Réservez.

Punch framboises
Amenez à ébullition l’eau, le sucre et les framboises (si vous utilisez du sirop de framboises,ajoutez-le en fin de cuisson, hors du feu).

Ganache choco-framboises
Faites chauffer la crème liquide. Hors du feu, ajoutez le chocolat cassé en morceaux et laisser fondre 5 minutes. Mélangez bien jusqu’à obtenir un chocolat bien lisse. Ajoutez les brisures de framboises. Mélangez à nouveau et réservez.

Glaçage
Faites chauffer la crème et le chocolat. Lissez bien et ajoutez le glucose ou 1cs d’huile pour la brillance.

Montage
Découpez le biscuit aux amandes en trois parties égales.
Déposez un premier biscuit dans un cadre à entremet (facultatif) puis punchez-le de punch framboise à l’aide d’un pinceau.
Recouvrez avec la moitié de la ganache choco-framboises.
Faites prendre au réfrigérateur 45 minutes à 1 heure ou au congélateur 15 à 30 minutes, si vous ne l’aviez pas préparée bien à l’avance.
Disposez un second biscuit aux amandes sur la ganache et punchez-le de café sucré. Recouvrez-le de crème au café.
Disposez le dernier biscuit sur cette crème (faites prendre au froid avant si vous trouvez la crème pas assez épaisse).
Glacez ce dernier biscuit de glaçage au chocolat noir.
Si vous n’avez pas utilisé de cadre à entremet, parez les bords (supprimez les parties non présentables) puis décorez.
Réservez au frais plusieurs heures.

Bûche Zen (inspirée de Sadaharu Aoki)

Depuis le temps que j’entends parler de ce fameux pâtissier parisien, originaire de Tokyo, Sadaharu Aoki, et que je rêve devant ses pâtisseries aux formes épurées, pleine de zénitude (faut dire que j’ai toujours été attirée par la culture asiatique, en particulier japonaise), je rêvais de m’en inspirer pour mes prochains gâteaux. Je n’ai pas encore goûté une de ses pâtisseries donc pour le goût je ne sais pas si ça ressemble à ce que j’ai tenté de faire. A voir !

 

buchezenbambou.jpg

 

Cette bûche est nommée « Bamboo » chez S. Aoki, elle fait partie de la collection noël 2008 et est au thé matcha (biscuit et crème) et au chocolat. Personnellement, dans la ganache au chocolat, j’ai ajouté un peu de purée d’azukis.

Ingrédients
Biscuit aux amandes et thé matcha
20 g de farine
40 g de sucre glace
50 g de poudre d’amandes
1cc rase de thé matcha
2 oeufs entiers
2 blancs d’oeufs
20g de sucre semoule

Ganache
100g de chocolat noir
100g de crème liquide entière
1cc pleine de pâte d’azukis (facultatif)

Chantilly au thé matcha
25 cl de crème liquide entière (ou minimum 30% de MG)
30 à 40g de sucre glace (il donne une meilleure tenue et on ne sent pas le grain du sucre semoule en bouche)
1/2cc de thé matcha

Préparation
Biscuit aux amandes et thé matcha

Préchauffez le four à 200°C.

Mélangez le sucre glace et les 2 oeufs jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume.

Ajoutez la poudre d’amande, le thé matcha et la farine.

Montez les 2 blancs en neige avec le sucre semoule, ajoutez-les à la préparation aux amandes et mélangez délicatement. Etalez sur une plaque recouverte de papier cuisson et enfournez pendant 10min.

Ganache
Faites chauffer la crème liquide. Hors du feu, ajoutez le chocolat cassé en morceaux et laisser fondre 5 minutes. Mélangez bien jusqu’à obtenir un chocolat bien lisse. Ajoutez la pâte d’azukis. Mélangez à nouveau et réservez.

Chantilly au thé matcha
Dans un saladier bien froid (mettez-le ainsi que le fouet ou les fouets du batteur électrique 10 à 20 minutes au congélateur avant de vous en servir), versez la crème liquide bien froide et montez-la en chantilly à la main (dur dur! Cri) ou à l’aide du fouet électrique ou au robot (ça prend 5 à 10 minutes. Faites attention, n’oubliez pas de vérifier car la crème peut vite se transformer en beurre).
Incorporez le sucre glace et le thé matcha soit au tout début de la montée, soit à la fin.
Vous pouvez également ajouter 1 ou 2 sachet de cremfix si vous avez peur que la chantilly ne tienne pas assez mais ce n’est pas utile.

Montage : Biscuit au thé matcha, ganache au chocolat, crème chantilly au thé matcha le tout renouvelé une seconde fois. On termine par un biscuit au thé matcha que l’on saupoudre de thé matcha et de sucre glace. Pour la déco, je vous laisse faire, la mienne n’est pas géniale !

 

Gâteau au chocolat fourré d’une mousse aux fruits exotiques et aux framboises

Vous pensez sûrement que ce gâteau fait très fille, très « girly » comme certains diraient…c’est normal ! Il était destiné à une petite fille qui fêtait ses 7 ans (l’âge du rose et des histoires de filles ! N’est-ce pas Juliette ? :) )
Pour ce gâteau, j’ai utilisé la recette du gâteau de Bellevue (sans beurre) de Christophe Felder. J’ai
donc réalisé deux gâteaux (en remplaçant la poudre d’amandes par de la poudre de noisettes) que j’ai disposé l’un sur l’autre après avoir recouvert le premier de framboises et d’une crème d’agrumes et de mangue. Le tout est recouvert d’un glaçage façon ganache.

gteaujasmine2.jpg


Ingrédients
Les gâteaux
(je vous remets la recette)
8 oeufs
250g de chocolat (minimum 60% de cacao)
(j’ai utilisé le noir gastronomie de Valrhona)
4 cs de lait
20 cl de crème liquide
2 cs de farine
100 g de poudre de noisettes
(à la place de la poudre d’amandes)
250g de sucre (j’en ai mis 200g)

La mousse
150g de crème liquide entière
50g de confiture d’agrumes (avec zestes)
50g de gelée d’agrumes
100g de purée de mangue (un peu moins d’1 mangue mixée)
Framboises
Vous pouvez ajouter de l’agar-agar (2g) ou de la gélatine (3 feuilles) pour une meilleure tenue (je ne l’ai pas fait et la crème coulait au moment du découpage).

Le glaçage façon ganache
150g de chocolat noir (de couverture si possible)
10cl de crème liquide
20g de beurre

La décoration
Sucre coloré en rouge
Sucre glace (très peu)
Framboises
Croustillant au chocolat blanc (recette plus bas)

Préparation
Les gâteaux

Préchauffez le four à 180°C.
Cassez les oeufs en séparant les blancs des jaunes.
Faites fondre le chocolat avec le lait et la crème liquide puis ajouter les jaunes d’oeufs un à un, la farine et la poudre d’amandes tout en remuant.
Battez les blancs en neige ferme en y ajoutant progressivement le sucre semoule. Incorporez délicatement les blancs en neige à la préparation chocolatée.
Beurrez et farinez 2 moules de 26 cm de diamètre.
Versez la pâte dans les moules puis enfournez pour environ 30 minutes.
A la sortie du four, démoulez les gâteaux sur une grille puis laissez-les refroidir.

La crème
Battez la crème liquide en chantilly.
Mixez la mangue pour obtenir 100g de purée, mélangez avec la confiture d’agrumes et la gelée chaude (chauffez-la pour éviter les grumeaux) puis ajoutez la chantilly. Mélangez et réservez au frais.
Si vous ajoutez de l’agar-agar ou de la gélatine, incorporez-le (la) à la gelée bien chaude. (L’agar-agar agit s’il est chauffé à 85°C minimum).
Une fois les gâteaux refroidis, déposez sur l’un d’entre eux des framboises entières puis versez la crème chantilly (servez-vous d’un cercle à pâtisserie pour un meilleur résultat).
Déposez le second gâteau sur la crème et réservez au frais.

Le glaçage
Faites fondre le chocolat noir avec la crème liquide. Ajoutez enfin le beurre. Mélangez bien.
Versez-le sur le gâteau puis enlevez le surplus et lissez le dessus avec une spatule.

La décoration
J’ai tenté de faire un décor féérique (petite fille oblige :) ) en dessinant une lune avec du sucre coloré en rouge et en décorant avec du sucre glace (pour les étoiles).

Pour le croustillant au chocolat blanc, faites fondre 100g de chocolat blanc de couverture (j’ai pris du Valrhona, un délice!!!) et ajoutez, en remuant, 35g de crêpes gavottes et 1 cuillère à café de pralin.
Etalez sur une plaque puis réservez au frais jusqu’à durcissement (ça prend 10 à 15 minutes).
Cassez en morceaux irréguliers et décorez le contour du gâteau.

gteaujasmine.jpg

Les petits paquets étaient destinés aux enfants. Ils contiennent des bonbons (coeurs en chocolat et autres bonbons au chocolat) disposés dans une demie écorce de mandarine.

Chantilly (ganache montée) au chocolat de Pierre Hermé

Voici une chantilly (ou plutôt une ganache montée) au chocolat très facile à réaliser, glanée chez Pierre Hermé.

chantillyhermfraises.png

 

Ingrédients
150g de chocolat noir (140 à 160g)
400g de crème liquide entière
(30% de MG minimum)

Préparation
Version 1 :
Portez 150g de crème à ébullition, versez-la en 3 fois sur le chocolat râpé (ou fondu),  en émulsionnant entre chaque ajout puis mettez au frais plusieurs heures (toute une nuit c’est parfait).
Lorsque la crème est bien froide, montez-la en chantilly. Voilà votre ganache montée prête !

Version 2 :
Pour aller plus vite et pour une technique plus chantilly, il m’arrive de monter la crème en chantilly puis vers la fin de la montée, j’incorpore le chocolat fondu et je continue de battre.

A savoir : Plus vous utiliserez un chocolat à forte teneur en cacao, plus il faudra rajouter de la crème liquide car le chocolat fort en cacao cristallise plus et rend les mousses plus fermes.
En l’occurence, pour 100g de chocolat noir à 70% de cacao, il faudra utiliser 500ml de crème liquide entière

Chantilly au chocolat sans crème
J’ai trouvé une autre recette étonnante provenant de la cuisine moléculaire (par Pierre Gagnaire et Hervé This) (je ne l’ai pas encore testée).
Vous trouverez la même recette mais sans gélifiant dans cet article de l’INRA.

20cl d’ un liquide parfumé (jus, thé bien parfumé à la menthe, au jasmin…)
200 à 250g de chocolat
(1 feuille de gélatine ou 1/4 cc d’agar-agar)

Chauffez le liquide, ajoutez le gélifiant. Quand il est dissout, ajoutez le chocolat. La sauce doit être un peu crémeuse. Quand le chocolat est fondu, retirez la casserole du feu et refroidissez en la posant sur un lit de glace (ou mettez au frais quelques heures) puis fouettez en cherchant bien à introduire de l’air. Au début, quelques grosses bulles d’air apparaissent en surface mais elles ne tiennent pas bien. Quand la préparation a suffisamment refroidie, elle gonfle et blanchit légèrement, augmentez alors la vitesse de battage pendant quelques secondes.

Voilà votre chantilly au chocolat est prête !

Cookies moelleux au chocolat garnis façon macarons (appelés aussi Whoopies)

Pour une vingtaine de cookies

cookiesmacarons2.jpg
Cookies aux pépites de chocolat blanc, garnis de
pâte de noix de coco et de Nutella

Ingrédients
100g de beurre
75g de sucre roux
1 pincée de sel
2 cs pleines de cacao en poudre non sucré
1 oeuf
1cc d’extrait de vanille
150g de farine (avec de la semi-complète c’est extra ! )
1/2 sachet de levure chimique (1cc)
100g de chocolat fondu (noir ou au lait)
Pépites de chocolat ou autre (noix, noix de pécan, noisettes…)

Préparation
Dans un saladier, travaillez le beurre, le sucre roux et le sucre vanillé. Mélangez. Ajoutez le sel, le cacao puis l’oeuf. Mélangez et versez la farine et la levure. Mélangez à nouveau.
Incorporez le chocolat fondu puis les pépites de chocolat.
Prenez l’équivalent d’1/2 cuillère à soupe de pâte, f
ormez des boules (réservez au réfrigérateur 1/4 d’heure avant afin de faciliter le façonnage des boules) et aplatissez-les légèrement.
Enfournez à 180°C, pendant 10 à 15 minutes.

Pour la garniture, c’est comme vous aimez ! Ganache au chocolat noir, au lait, Nutella, pâte de noix de coco, caramel, crème chantilly, beurre de cacahuète (son petit goût salé se marie très bien avec le chocolat), confiture à l’orange (très bonne aussi cette association orange/chocolat)…

cupcakesluckystarlogocopie.jpg Cette recette a remporté le 2ème prix d’un concours de cuisine. 

12

Les Recettes "sans" de P'ti... |
sion |
lesrecettesdemaxtokenda |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les petites recettes de Missti
| Spécialités portugaises
| Nourritures Terrestres