Makrouts

Les makrouts, cette spécialité orientale que tout le monde aime et veut réaliser. Voilà donc ma recette, une recette de grand-mère qui a fait ses preuves.
Personnellement, avec le temps, j’y ai ajouté ma touche personnelle, à savoir le remplacement d’une partie de la semoule moyenne par de la semoule fine ce qui rend les makrouts plus moelleux et très fin en bouche. Un délice ! 

makrouts.jpg

Ingrédients
3 bols de semoule moyenne (je remplace toujours une partie de la semoule moyenne par de la semoule fine, c’est très fin en bouche et délicieux)
1 bol de beurre fondu
½ verre à thé d’eau de fleur d’oranger
Eau tiède à verser peu à peu
Sel

La garniture
300 g de pâte de dattes
2cs d’eau de fleur d’oranger
1cs d’huile ou de beurre fondu
½cc de cannelle (personnellement, je n’en mets pas, question de goût)
Huile pour la friture
Miel parfumé à l’eau de fleur d’oranger*

Préparation

1. Dans une grande terrine, versez la semoule, le sel et le beurre fondu. Mélangez et laissez reposer quelques minutes voire plusieurs heures.

2. Ajoutez l’eau de fleur d’oranger, travaillez la pâte en ajoutant de l’eau tiède peu à peu jusqu’à obtenir une pâte lisse, souple et homogène. Elle ne doit être ni trop dure, ni trop molle.

3. Dans un second saladier, travaillez la pâte de dattes avec l’eau de fleur d’oranger, l’huile et la cannelle si vous en mettez. Réservez.

4. Roulez la pâte des makrouts en boudins (faites-en 3 à 4), creusez une rigole au milieu et introduisez-y des petits boudins de pâte de dattes. Soudez afin d’obtenir à nouveau des boudins de pâte, roulez le boudin délicatement pour le lisser puis tamponnez à l’aide d’un emporte-pièce à makrouts.

5. Découpez en losanges et faites frire dans de l’huile bouillante.
Dorez les deux faces (attention, ça cuit très vite ! ) et déposez les makrouts dans une passoire posée sur une assiette afin d’évacuer l’huile restante.

6. Une fois que vous avez cuits tous les makrouts, *faites chauffer du miel (200 à 300g) avec 1 à 2cs d’eau de fleur d’oranger puis badigeonnez-en les makrouts.

7. Laissez refroidir puis déposez-les dans des caissettes en papier.

Les makrouts se conservent plusieurs jours dans une boîte en fer.

D’autres recettes orientales ?

cornesdegazellevraie.jpg Cornes de gazelle
mchewekpistaches.jpg Croissants aux amandes et pistaches

croissantsfourrsauxdattes.jpg Croissants fourrés aux dattes

kalbellouzcopie.jpg Coeur d’amande (Kalb el louz)

fleursauxamandes.jpgFleurs aux amandes

douceursjordaniennes.jpg Douceurs jordaniennes (Baklawas et Sahlab)

muffinsmilleetunenuitstexte2copie.jpg Muffins des Mille & Une Nuits

tartelettesfraise.jpg Tartelettes à la fraise

painsemoule.jpg Pain à la semoule

painssame2.jpgPain aux graines de sésames et de nigelle

 

 

Pastilla au chocolat et aux fruits secs et sa sauce caramel au beurre salé

Voici une excellente recette de Christian Peyre, trouvée sur le site « Recettes de cuisine de Chefs » et en vidéo sur « Cuisinez comme un chef ».
Chocolat et fruits secs,
le tout servi dans une feuille de brick et accompagné d’une sauce caramel au beurre salé. Voilà un dessert à faire chavirer les coeurs et…les papilles ;)
Seule modification : la ganache que j’ai choisi de réaliser simple, sans oeufs, contrairement à la recette originale.

pastillachocofruitssecs.jpg

 

Ingrédients (pour 4 personnes)
4 abricots secs
4 pruneaux
4 figues sèches
16 noisettes
40 pistaches mondées
4 feuilles de brick
20g de beurre
1 à 2 cuillères à soupe de sucre glace

La ganache
100g de chocolat noir à 70%
50ml de crème liquide entière (ou crème de soja)

Sauce caramel au beurre salé
75g de sucre semoule
60g de crème liquide
20g de beurre
1 pincée de fleur de sel (fleur de sel à la vanille pour moi)

 

pastillachocofruitssecsentire.jpg

Préparation
1. Préparez la ganache : Faites chauffer la crème liquide puis incorporez le chocolat coupé en morceaux. Laissez fondre 5 minutes et mélangez jusqu’à obtenir une préparation bien lisse et homogène.
Réservez au frais pendant 2 heures.

2. Préparez la sauce caramel au beurre salé : faites fondre le sucre jusqu’à obtenir un caramel doré puis, hors du feu, versez la crème liquide et mélangez. Ajoutez enfin le beurre en morceaux et la fleur de sel.
Réservez.
Pour être sûr de réussir cette sauce caramel, vous pouvez incorporez le beurre avant la crème.

3. Badigeonnez les feuilles de bricks de beurre fondu. Déposez une bonne cuillère à soupe de ganache au centre puis parsemez de fruits secs coupés en morceaux.
Pliez les pastillas en portefeuille (en carrés), retournez-les et déposez-les sur une plaque de cuisson.

4. Faites cuire 5 à 6 minutes à 200°C.

5. Saupoudrez de sucre glace et servez les pastillas accompagnées de sauce caramel au beurre salé.

Un vrai bonheur !

Moelleux au chocolat et au sirop d’érable et sa chantilly aux marrons

Du chocolat, des noisettes, du sirop d’érable et de la crème de marrons…Huuummm !!! Quelles délicieuses saveurs automnales réunies dans un seul dessert.
Pour la base du moelleux au chocolat, j’ai repris la recette des madeleines au chocolat et aux noisettes (sans jaunes d’oeufs) de Joël Robuchon à laquelle j’ai ajouté une cuillère à café de levure.
Et pour rendre ce moelleux encore meilleur, j’ai décidé de le recouvrir d’une chantilly aux marrons réalisée avec mon tout nouveau jouet : un siphon. Une merveille !
(Un article concernant l’utilisation du siphon sera publié très prochainement).

moelleuxchoconoisettesrablechantillymarronsentier.jpg

Ingrédients
Le moelleux au chocolat

100 g de beurre demi-sel (ou doux)
125 g de chocolat au lait aux noisettes (j’ai utilisé du chocolat noir aux noisettes, question de goût)
80ml de sirop d’érable
40 g de farine
40 g de noisettes réduites en poudre fine
1cc de levure chimique
3 gros blancs d’oeufs (ou 4 petits)

La chantilly aux marrons
20cl de crème liquide entière
50g de crème de marrons

Préparation
Le moelleux au chocolat
Faites fondre le beurre dans une casserole et laissez-le chauffer sur feu moyen pendant environ 5 minutes jusqu’à ce qu’il prenne une couleur noisette.
Versez-le dans un bol pour stopper la cuisson et laissez refroidir.
Faites fondre le chocolat. Réservez.
Tamisez ensemble le sucre et la farine dans un saladier puis incorporez les noisettes en poudre et réservez.
Fouettez les blancs d’oeufs légèrement à l’aide d’une fourchette.
Ajoutez le mélange farine-levure-sucre-noisettes et fouettez.
Incorporez le beurre fondu et fouettez à nouveau.
Ajoutez enfin le chocolat fondu et mélangez pour obtenir une préparation homogène.
Remplissez le moule à manqué de 18 à 20 cm de diamètre (si vous utilisez un moule plus grand, pensez à doublez les proportions).
Enfournez et faites cuire 20 à 25 minutes à 180°C.

La chantilly aux marrons
Au siphon : mélangez la crème de marrons et la crème liquide et versez le tout dans le siphon. Incorporez une cartouche de gaz puis réservez au frais, à l’horizontal, pendant 2 heures minimum.

Classique : battez la crème liquide bien froide en chantilly à l’aide d’un robot ou d’un batteur électrique puis lorsque la crème commence à prendre, incorporez la crème de marrons et continuez de battre.
Pour les astuces concernant la chantilly, regardez ici.

Au moment de servir, vous pouvez parsemez la chantilly de flocons d’érable ou de pralin.

 

moelleuxchoconoisettesrablechantillymarrons.jpg


Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd

D’autres recettes chocolatées ? C’est ici.

Confiture de reines-claudes à l’amande amère

L’amande apporte à cette confiture de reines-claudes une agréable douceur pour les papilles.

 

confiturereinesclaudesamande2.jpg

 

 

Ingrédients
1kg de reines-claudes
250g de sucre + 125g de fructose (ou 500g de sucre)
1cc d’extrait d’amandes amères

Préparation
Nettoyez les prunes, équeutez-les, dénoyautez-les, coupez-les en morceaux et déposez-les dans une marmite ou une bassine à confiture.
Ajoutez le sucre et laissez macérer toute une nuit.
Le lendemain, versez l’extrait d’amandes amères, mélangez puis portez le tout à ébullition et laissez cuire encore 15 à 20 minutes après ébullition.
Ecumez (ou ajoutez un morceau de beurre en fin de cuisson, celui fait disparaître l’écume) et mettez en pots.

Pour une meilleure conservation, retournez les pots.

Si vous voulez ajoutez un gélifiant, ajoutez 2 à 3g d’agar-agar (ou 1 sachet de Vitpris). Pour ce dernier, prenez 2cs de sucre, ajoutez-les au sachet de Vitpris et incorporez-le aux prunes puis ajoutez le reste de sucre.

D’autres confitures de prunes ?
Confiture de mirabelles au miel, vanille et amande

Confiture de prunes (quetsches)

D’autres recettes de confitures ? C’est ici.

confiturereinesclaudesamande.jpg

Glace au citron vert et gingembre confit

Citron vert-gingembre, quel délicieux mariage ! Cette glace bien fraîche de par ses saveurs acidulées et piquantes à la fois grâce au gingembre, date du mois d’août lorsque la canicule était au rendez-vous.
Frissons garantis ! ;)

 

glacecitronvertgingembreconfit.jpg

 

Ingrédients
50cl de lait (entier c’est mieux)
6 jaunes d’oeufs
100g de sucre (plus ou moins selon vos goûts)
Le jus et le zeste d’un citron vert
20g de gingembre confit coupé en petits morceaux

Préparation
Procédez comme pour une crème anglaise :
1. Faites bouillir le lait.
2. Dans une terrine, battez les jaunes d’oeufs avec le sucre puis versez peu à peu le lait bouillant dessus. Mélangez puis recuire le tout dans une casserole propre sans cesser de remuer. La crème doit épaissir peu à peu et doit napper le dos de la cuillère.
Attention, elle ne doit pas bouillir !!! Elle serait ratée ! Au cas où cela arrivait, passez-la quelques minutes au mixer puis à la passoire.
Si vous possédez un thermomètre, éteignez le feu à 85°C.
3. Laissez refroidir (quelques heures ou même toute une nuit) puis incorporez le jus et les zestes de citron vert. Mélangez.
4. Turbinez ou mettez cette crème en sorbetière pendant 20 à 30 minutes. Vous ajouterez les morceaux de gingembre confit 5 à 10 minutes avant la fin de la prise.
A sa sortie, la glace serait très souple, il convient donc de la mettre dans un bac et de la réserver au congélateur quelques heures afin qu’elle durcisse (mais ce n’est pas obligatoire, elle est très bonne même comme ça ! ).

Variante
Pour une glace allégée, utilisez du fromage blanc ou un mélange de fromage blanc et de crème fleurette ou de crème fraîche à la place de la crème anglaise. C’est également très bon et de plus, très rapide à réaliser !


Que faire avec les blancs d’oeufs restants : des macarons, des macarons de Nancy, des rochers congolais, une mousse au chocolat légère, des financiers, des fleurs aux amandes, des croissants aux amandes, un moelleux au chocolat sans jaunes d’oeufs, des madeleines au chocolat-noisettes sans jaunes d’oeufs, des meringues, des îles flottantes…

D’autres recettes de glaces et desserts glacés ? C’est ici.


Confiture de fruits des bois à la vanille

Emparons-nous des derniers rayons de soleil estivaux et mettons-les en pots !
En ce moment, je n’arrête pas de faire des confitures, les prochains articles seront donc très confiture ;) Enfin…il y aura également quelques recettes de glaces réalisées cet été et qui n’ont toujours pas été publiées.

confiturefruitsdesboisvanille2.jpg

Ingrédients (pour 4 à 5 pots)
500g de framboises
500g de myrtilles
250g de fraises des bois (ici, des Mara des bois)
250g de mûres
400g de sucre de canne + 150g de fructose (ou 750g de sucre)*
1 gousse de vanille
Le jus d’un citron
4g d’agar-agar (facultatif)

Préparation
Rincez délicatement les fruits, équeutez et coupez les fraises en 2 ou en 4 si elles sont trop grosses. Déposez les fruits dans une marmite ou une bassine à confiture.
Versez le sucre ainsi que le jus de citron et les grains de vanille.
Portez le tout à ébullition et laissez cuire encore 10 à 15 minutes environ après ébullition (incorporez l’agar-agar 5 minutes avant la fin de la cuisson).
Ecumez et versez la confiture dans des pots stérilisés.
Pour une meilleure conservation, retournez les pots quelques heures ou quelques minutes.

Conseils
- Si vous incorporez un petit morceau de beurre en fin de cuisson, vous verrez l’écume disparaître sous vos yeux ! Inutile donc d’écumer ! (Merci Elise pour cette astuce ! )

D’autres confitures de fruits rouges ?
Confiture de fraises au coquelicot
Confiture de fraises, framboises et vanille

Confiture de fraises, rhubarbe, coquelicot et gingembre

Confiture de fraises, rose & violette
Confiture de framboises à l’eau de géranium
Confiture framboises myrtilles
Confiture de framboises, myrtilles, lychees, eau de rose et fleur d’oranger
Confiture framboises pistaches

D’autres recettes de confiture ? C’est ici.

confiturefruitsdesboisvanille.jpg

Cheesecake coco-framboises et son coulis de chocolat noir

Je tiens tout d’abord à remercier tous les blogueurs qui m’ont souhaité un joyeux anniversaire aujourd’hui (sur Facebook et ailleurs). Ca m’a fait tout drôle de voir tous vos gentils messages, merci encore !

Pour ce jour si particulier ;) je vous propose donc un cheesecake ! Encore un ! ;)
Celui-ci a été réalisé cet été (eh oui ! j’ai pas mal de recettes d’été qui attendent encore d’être publiées) et je peux vous assurer qu’il est à tomber !!! Même mon mari qui n’est pas très cheesecake l’a dévoré ! ;)


cheesecakecocoframboises2.jpg


Ingrédients
(pour 1 moule de 18 à 20 cm de diamètre)
La base
150g de biscuits sablés (ici, à la vanille)
50g de beurre fondu

La crème
300g de fromage blanc (ou du fromage frais type Saint-Morêt, Philadelphia…)
20cl de lait de coco
25g de sirop d’agave (ou de fructose en poudre OU 50 g de sucre)
2 à 3 œufs légèrement battus (selon leur taille)
125g de framboises (plus ou moins)

Le coulis de chocolat
100g de chocolat noir
15cl de crème liquide

 

cheesecakecocoframboises.jpg


Préparation
La base
Mélangez le beurre fondu aux biscuits émiettés (ou mixés) puis étalez la “pâte” obtenue dans le fond du moule (utilisez un moule à fond amovible, c’est plus facile pour le démoulage). Réservez.

La crème
Préchauffez le four à 160°C.
Mélangez le lait de coco avec le fromage blanc et le sirop d’agave (ou le sucre) à l’aide d’un fouet manuel ou électrique.
Ajoutez les œufs légèrement battus. Remuez doucement jusqu’à obtenir une crème.
Versez cette crème dans le moule contenant la base, enfoncez les framboises dans la crème et faites cuire 35 à 40 minutes environ.
La crème doit être prise sur les bords mais doit être encore tremblotante au centre.
Laissez refroidir le cheecake dans le four éteint pendant 15 à 30 minutes (ce qui permet d’éviter les fendillements du dessus) puis placez-le au réfrigérateur plusieurs heures (de 24 à 48 heures).
Avec le temps, le cheesecake se bonifie.

Le coulis de chocolat
Faites fondre le chocolat avec la crème liquide. Mélangez jusqu’à obtenir une sauce homogène et bien liquide.
Au moment de servir, versez une cuillère à soupe coulis sur chaque part de cheesecake.

Résultat : Crémeux et doux à souhait, un excellent goût de noix de coco, voilà LE cheesecake de l’été ! ;)

Conseil : Vous pouvez ajouter 1cs de farine ou de maïzena à la crème mais ce n’est vraiment pas utile. Personnellement, je le trouve bien meilleur sans farine.

 

dscf2618.jpg
Le lac de Serre-Ponçon (Hautes-Alpes – 05)

dscf2686.jpg
La rivière La Durance au parc de la Schappe (Briançon, Hautes Alpes)

dscf2767.jpg
Vue de Mont-Dauphin (sa cité historique Vauban est classée à l’Unesco), Hautes-Alpes – 05

Pour voir d’autres photos de nos vacances d’été dans les Hautes-Alpes, c’est là avec la glace au caramel et au beurre salé et ses éclats de caramel ;)

 

Envie d’autres cheesecakes ?
cheesecakecitronfraisespartetpelouse.jpg Cheesecake printanier (citron, fraises, rhubarbe et coquelicot) sur une base croustillante au muesli et chocolat (sans beurre)

cheesecakecocomangue.jpg Cheesecake noix de coco et mangue anisée

Dans le même style mais sans cuisson :

entremetscocoframboises3annivaminejaja.jpg Entremets coco-framboise

Tarte au chocolat, citron vert et gingembre

Pour cette tarte, je me suis inspirée de la tarte au chocolat, pamplemousse et amandes mais cette version est plus simple et donc plus rapide à réaliser.
L’association du citron vert et du chocolat, relevé avec une pointe de gingembre est absolument fabuleux !

tartechococitronvertgingembre2.jpg

 

 

Ingrédients
Pâte sablée au cacao

Biscuit fondant au citron vert et aux amandes

2 oeufs
100ml de jus de citron vert (2 citrons ou plus)
80g de sucre
1cs de purée d’amandes
40g de poudre d’amandes
20g de farine

Glaçage
100g de chocolat noir (ici, du 70%)
5cl de crème liquide entière
½ cm de racine de gingembre (plus ou moins selon vos goûts)
25g de glucose (pour la brillance) ou 1cc d’huile (facultatif)

Préparation
Préparez la pâte sablée, réservez au frais 30 minutes ou 10 minutes au congélateur. Etalez-la et garnissez-en un moule à tarte. Piquez le fond à la fourchette et faites cuire
10 minutes à blanc.

Réservez.

Le biscuit fondant au citron vert et aux amandes
Préchauffez le four à 180°C.

Râpez le zeste du citron vert, mélangez avec le sucre et les oeufs. Ajoutez la purée d’amandes, le jus de citron (100ml) puis la poudre d’amandes et la farine.
Versez la pâte sur le fond de tarte précuit et faites cuire pendant 15 minutes.

Le glaçage
Faites chauffer la crème liquide avec le gingembre, versez sur le chocolat coupé en morceaux (vous pouvez passer la crème à la passoire si vous ne voulez pas garder les zestes de gingembre) et laissez fondre 5 minutes. Ajoutez le glucose (ou l’huile) et mélangez à nouveau.
Versez ce glaçage sur la tarte et laissez prendre à température ambiante.
Décorez avec des rondelles (ou des demies rondelles) de citron vert.

Conseils
- Dans le biscuit, vous pouvez remplacer la purée d’amandes par du beurre.

- Vous pouvez également en faire des tartelettes.

Dans le même style :

tartepistachechocopice3.jpg Tarte au chocolat épicé et pistache et son coulis de mangue anisé

tartechococaramel.jpg Tarte choco-caramel et noix
1002113.jpg Tarte coco-chocolat

tartechocopamplemousse.jpgTarte au chocolat, pamplemousse et amandes

tartelettesgingembrechococitron.jpg Mini tartelettes au gingembre, chocolat et citron

tarteletteschococitron.jpg Mini tartelettes choco-citron

Abricots au sirop léger parfumés à la vanille

« L’abricot s’offre à nous, sur la branche, confit par l’air et le soleil ; confiture éphémère, mais d’une saveur délicieuse. Rien d’aussi onctueux, d’aussi velouté pour le palais ! Pâte exquise, parfumée, chaude, où l’on retrouve les arômes de l’Orient ». Voilà comment Eugène Noël décrivait l’abricot, en 1859.
Voici donc une petite recette d’abricots au sirop parfumé à la vanille réalisés le mois dernier lorsque l’on trouvait des abricots en abondance dans la région.
Quoi de meilleur que des abricots au sirop maison pour passer l’hiver ? ;)

abricotsausirop.jpg

Ingrédients
1kg d’abricots
1 litre d’eau
125g de sucre vanillé maison + 125g de sucre blond de canne (voire plus)*

Préparation
Nettoyez les abricots, dénoyautez-les et séparez-les en deux.
Préparez le sirop en portant à frémissement l’eau et les sucres pendant 15 à 20 minutes.
Placez les abricots dans le sirop, puis laissez cuire 5 minutes à petits bouillons.
Récupérez-les à l’aide d’une écumoire et disposez-les dans des bocaux stérilisés sans les tasser.
Faites épaissir le sirop quelques minutes à feu doux puis versez-le sur les abricots.
Fermez les bocaux. Vous pouvez les garder ainsi pendant 3 mois.

Pour une meilleure conservation (de 6 à 12 mois), stérilisez ces bocaux dans un autocuiseur : remplissez-le d’eau à hauteur des fruits, fermez-le et laissez bouillir 30 minutes.
Laissez refroidir avant de les sortir et de les stocker à l’abri de la chaleur et de la lumière.

* Pour ma part, j’ai réalisé un sirop léger mais si vous préférez un sirop moyen, mettez 400g de sucre ou 700 à 750g pour un sirop plus épais. Dans ce cas, la durée de stérilisation des bocaux remplis de fruits sera de 35 minutes car plus un sirop est épais, plus la pénétration à l’intérieur des fruits sera lente. (Source Le Parfait).

Variantes : vous pouvez utilisez cette base pour tous les fruits.

Glace au caramel au beurre salé et éclats de caramel

Durant nos vacances dans les Hautes-Alpes, près de Briançon, j’ai goûté une glace au caramel au beurre salé et je savais qu’il fallait que j’en refasse une fois rentrés à la maison ;)
C’est un vrai bonheur ce parfum ! Personnellement, j’y ai rajouté quelques morceaux de caramel au beurre salé pour le côté croquant.

glacecaramel.jpg

 

 

Ingrédients
50cl de lait
(entier c’est mieux)
6 jaunes d’oeufs
25 g de sucre (je n’en mets que 25g car le caramel est déjà sucré)
150g de crème caramel au beurre salé façon Salidou (voire plus)
8 à 10 caramels mous au beurre salé

Préparation

Procédez comme pour une crème anglaise :
1. Faites bouillir le lait.
2. Dans une terrine, battez les jaunes d’oeufs avec le sucre puis versez peu à peu le lait bouillant dessus. Mélangez puis recuire le tout dans une casserole propre sans cesser de remuer. La crème doit épaissir peu à peu et doit napper le dos de la cuillère.

Attention, elle ne doit pas bouillir !!! Elle serait ratée ! Au cas où cela arrivait, passez-la quelques minutes au mixer puis à la passoire.
Si vous possédez un thermomètre, éteignez le feu à 85°C.
3. Laissez refroidir (quelques heures ou même toute une nuit) puis incorporez la
crème caramel au beurre salé façon Salidou et mélangez bien (ou passez au mixeur).
4. Turbinez ou mettez cette crème en sorbetière pendant 20 à 30 minutes. Vous ajouterez les morceaux de
caramels mous au beurre salé 5 à 10 minutes avant la fin de la prise.
A sa sortie, la glace serait très souple, il convient donc de la mettre dans un bac et de la réserver au congélateur quelques heures afin qu’elle durcisse (mais ce n’est pas obligatoire, elle est très bonne même comme ça ! ).

Variante :
Pour une glace allégée, utilisez du fromage blanc à la place de la crème anglaise (soit 500g de fromage blanc pour 150 à 200g de crème caramel au beurre salé). C’est également très bon et de plus, très rapide à réaliser !

Que faire avec les blancs d’oeufs restants : des macarons, des macarons de Nancy, des rochers congolais, une mousse au chocolat légère, des financiers, des fleurs aux amandes, des croissants aux amandes, un moelleux au chocolat sans jaunes, des madeleines au chocolat-noisette sans jaunes, des meringues, des îles flottantes…

D’autres recettes de glaces et desserts glacés ? C’est ici.

 

 

lameije.jpg
La Meije (3983m), Hautes-Alpes (05)

dscf2618.jpg

dscf2595.jpg

serrepononarbrebateau.jpg
Le lac de Serre-Ponçon (Hautes-Alpes) (C’est ici que j’ai goûté à cette fameuse glace ;) )

 

 

1...34567...31

Les Recettes "sans" de P'ti... |
sion |
lesrecettesdemaxtokenda |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les petites recettes de Missti
| Spécialités portugaises
| Nourritures Terrestres