Glace au chocolat éclats de pistaches

Voilà une recette à tomber à la renverse que Mme Gourmande m’a gentiment offerte lors du concours « Souvenirs d’enfance » l’année dernière.
Personnellement, j’adore le chocolat mais pas vraiment en glace, or là, personne ne peut y résister ! ;)
Merci Mme Gourmande ! Je n’arrête pas de réaliser cette recette en alternant les parfums
(ici, j’y ai intégré des pistaches à la place du pralin).

glacechocopistache.jpg

Ingrédients
550 ml de lait
550 ml de crème liquide entière (minimum 30% MG)
190g de sucre vanillé (maison si possible)
150g de cacao en poudre non sucré
2 gros œufs
2 jaunes d’œuf
280g de bon chocolat noir
75g ou + de pistaches concassées non salées (ou de pralin maison ou autre)

Préparation
1. Faites chauffer le lait et la crème dans une casserole, ajoutez le sucre vanillé.

2. Battez les œufs avec le cacao. Versez-y un peu du mélange de lait/crème chaud. Continuez de battre.
Attention de ne pas tout verser la chaleur ferait coaguler trop rapidement les œufs créant des grumeaux.

3. Ajoutez à la préparation lait/crème, le chocolat en morceaux.
Une fois que tout le chocolat est fondu, ajoutez le mélange oeufs/cacao en continuant de brasser.

4. Faites cuire le mélange sur feu doux pour qu’il devienne un peu plus épais.

5. Mettez la préparation dans un bol, recouvrez de film alimentaire et mettez au réfrigérateur plusieurs heures.

6. Une fois l’appareil complètement refroidi, transvidez-le dans votre sorbetière et faites tourner 25 à 30 minutes environ (selon votre sorbetière).

7. Ajoutez les pistaches concassées (ou autre) 5 minutes avant la fin.

D’autres recettes de glaces ?

glacecoco.jpgCrème glacée à la noix de coco

confitpommesfiguesetglacepommenoisettefromageblanc.jpg Crème glacée légère à la noisette, pommes et fromage blanc

glacevanille.jpgGlace à la vanille (de Gaston Lenôtre)

glacecaramel.jpg Glace au caramel au beurre salé et éclats de caramel

glacecitronvertgingembreconfit.jpg Glace au citron vert et gingembre confit

sorbetabricotnougat.jpg Sorbet à l’abricot et éclats de nougat

Cheesecake à l’amande et aux pépites de chocolat et son coulis de fraises

Voilà un petit moment que je n’avais pas réalisé de cheesecake sucré !
Pour remédier à cela, je vous présente un cheesecake au bon goût d’amandes et de chocolat, relevé d’un coulis de fraise. Excellent !

cheesecakeamandechoco.jpg

Ingrédients
La base

125g de crêpes dentelles (= 1 paquet de crêpes dentelles Gavottes)
50g de muesli maison
85g de purée d’amandes maison

La crème
625g de fromage blanc
125g de mascarpone
25g de sirop d’agave (ou de fructose en poudre OU 50 g de sucre)
3 cs de sirop « Amaretto » (sirop parfumé à l’amande amère et aux noisettes, de la marque Carrefour)
3 à 4 œufs légèrement battus (selon leur taille)
70g de pépites de chocolat (à 70% de cacao)

Le coulis de fraises
150g de fraises
20g de sucre (ou 10g de fructose ou de sirop d’agave)
50ml d’eau (voire 60ml)

Préparation
La base

Mélangez la purée d’amandes aux crêpes dentelles émiettées puis étalez la “pâte” obtenue dans le fond du moule (utilisez un moule à fond amovible, c’est plus facile pour le démoulage). Réservez.

La crème
1. Préchauffez le four à 170°C.

2. Mélangez le mascarpone avec le fromage blanc et le sirop d’agave (ou le sucre) à l’aide d’un fouet manuel ou électrique.

3. Ajoutez peu à peu les œufs légèrement battus. Remuez doucement jusqu’à obtenir une crème.

4. Incorporez les pépites de chocolat et mélangez à nouveau.

5. Versez cette crème dans le moule contenant la base biscuitée et faites cuire 40 minutes environ.
La crème doit être prise sur les bords mais doit être encore tremblotante au centre.

6. Laissez refroidir le cheecake dans le four éteint pendant 15 à 30 minutes (ce qui permet d’éviter les fendillements du dessus) puis placez-le au réfrigérateur plusieurs heures (de 24 à 48 heures).
Avec le temps, le cheesecake se bonifie.

Le coulis de fraises

Mixez les fraises avec le sucre et le jus d’orange ou l’eau et passez au chinois ou au tamis afin de retirer les graines.
Au moment de servir, versez une cuillère à soupe coulis sur chaque part de cheesecake.

Résultat : Crémeux et doux à souhait grâce à ce petit goût d’amandes !

Conseils
- Vous pouvez ajouter 1cs de farine ou de maïzena à la crème mais ce n’est vraiment pas utile. Personnellement, je le trouve bien meilleur sans farine.

- Pas de purée d’amandes ? Vous pouvez la faire vous-même comme je l’ai fait ou alors vous pouvez la remplacer par de la purée de noisettes ou autre ou bien par du beurre.

- Muesli : Vous pouvez le remplacer par des crêpes dentelles ou par des biscuits secs type sablés, spéculoos, digestive biscuits, petits beurre…

Envie d’autres cheesecakes ?

cheesecakecitronfraisespartetpelouse.jpg Cheesecake printanier (citron, fraises, rhubarbe et coquelicot) sur une base croustillante au muesli et chocolat (sans beurre)

 

cheesecakecocomangue.jpg Cheesecake noix de coco et mangue anisée

cheesecakecocoframboises.jpg Cheesecake coco-framboises et son coulis de chocolat noir


 

 

 

 

Tout savoir sur le siphon + recettes

Ma cuisine vient d’héberger un nouveau résident : un siphon pour chantilly et espumas de la marque Mastrad, d’une contenance de 0,5L. Aujourd’hui, je vous propose donc de vous présenter cet objet magique et tant convoité en vous donnant quelques astuces et conseils pour devenir un pro du siphon ;)

Le siphon est utilisé depuis plusieurs années par les cuisiniers professionnels mais il est désormais à notre portée, simples cuisiniers amateurs. Il suffit pour cela de respecter quelques principes de base.

 

livretoutsiphon.jpg

Le choix du siphon
Sa spécialité
- L’un est réservé uniquement aux espumas, mousses et chantilly froides.

- L’autre est réservé aussi bien aux préparations froides qu’aux préparations chaudes (comme le mien). Il est donc tout à fait possible de le placer au bain-marie puisque son corps est entièrement en inox.

Sa taille
- 0.25L (pour 2 à 4 personnes)
- 0.50L (pour 6 à 8 personnes) (c’est celui que j’ai choisi)
- 1L (pour 10 à 12 personnes)

 

livremousseschantillyespumas.jpg


Utilisation et conseils

- Le siphon ne supportant pas les morceaux, toute préparation doit être préalablement passée au mixer et à la passoire, au tamis ou au chinois avant d’être versée dans le siphon. La préparation doit s’approcher de la texture d’un coulis.

– Le siphon doit être rempli au 2/3 maximum.

- Moins la préparation contient de corps gras, plus il faut compenser par un gélifiant naturel d’origine végétale tel que l’agar agar. En effet, le gaz que l’on injecte doit s’appuyer sur la matière, il est donc impossible de sortir une espuma en se basant uniquement sur un jus de légume. De même, préparer une chantilly à l’aide d’une crème liquide à moins de 30% de matières grasses ne donne pas de bons résultats si elle ne contient pas de stabilisant. L’agar-agar est alors un bon moyen de réaliser chantillys et espumas allégées.

- Une fois la préparation prête, fermez le siphon, introduisez la cartouche de gaz dans le porte-cartouche puis vissez. A ce moment, un sifflement retentit, ce qui est tout à fait normal.

- Une fois le gaz injecté et avant chaque utilisation, il est indispensable de secouer le siphon de manière à ce que le gaz se disperse.

- Selon la taille du siphon et la consistance de la préparation, vous aurez besoin d’une à deux cartouches. Une fois que la première cartouche est introduite, ôtez-la et insérez une seconde cartouche puis secouez.

- Les préparations chaudes peuvent être servies immédiatement après avoir injecté le gaz.

- En ce qui concerne les préparations froides, le siphon doit être placé à l’horizontal dans le réfrigérateur, pendant 2 heures minimum.

- Pensez à bien maintenir le siphon à la vertical et à appuyer délicatement sur le levier afin de faire sortir votre préparation.

- Il est conseillé de faire un test sur une assiette avant, afin de ne pas tâcher toute la cuisine ou…vos invités. Une impulsion trop brusque pourrait causer une catastrophe ! ;)

 

- Servez les préparations immédiatement car les émulsions, étant très aériennes et légères, sont éphémères.

 

siphon.jpg

Recettes de base
Le siphon permet de préparer des chantilly classiques, parfumées ou épicées, des mousses, des espumas et des sauces.

 

Les chantilly et/ou mousses
Les chantilly et les mousses sont réalisées à base de crème liquide avec ou sans ajout de gélifiant.

La chantilly classique : mélanger 3/4 de crème liquide à 30% de matière grasse minimum, 1/4 de lait et du sucre glace. Le lait permet d’obtenir une chantilly plus légère et aérienne mais celui-ci est facultatif.

La chantilly et/ou mousse parfumée :
- Mélanger 3/4 de crème liquide à 30% de matière grasse minimum avec 1/4 de sirop ou d’un autre liquide tel que le thé, le café, un jus de fruits ou de légumes, quelques gouttes d’huiles essentielles, etc.
- Mélanger de la crème liquide à 30% de matière grasse minimum avec du coulis de fruits ou de légumes, de la gelée ou de la pâte de pistache ou autre.

La chantilly épicée : Mélanger de la crème liquide à 30% de matière grasse minimum avec l’épice de votre choix. Attention ! L’épice en question doit être moulue finement.

La chantilly au chocolat (excellente au siphon ! ) : recettes ici et .
Il suffit de reprendre les ingrédients des recettes et de les verser dans le siphon puis d’injecter la cartouche de gaz et de le réserver au frais pendant deux heures. Rien de plus simple !

fraisesetchantillychocoausiphon.jpg


livrelesespumas25euros.jpg

Les Espumas

L’espuma (mot catalan signifiant écume) a été inventé par le grand chef espagnol, Ferran Adria, dans son célèbre restaurant « El Bulli ». Ces nouvelles préparations sont à la fois synonyme de légèreté, de modernité et d’esthétisme. Elles flattent la vue et le palais.

L’espuma est une mousse réalisée à base de jus ou de purée de fruits ou de légumes additionnée de gélifiant mais il est également possible d’y incorporer de la crème liquide. Si vous utilisez cette dernière entière (à 30% MG), il est inutile d’y ajouter un gélifiant mais si vous l’utilisez allégée, il est préférable d’en mettre un peu.

♦ Pour 1 litre de jus ou de purée de fruits ou de légumes, compter 3 à 4g d’agar-agar, sachant que moins la préparation de base est grasse, plus vous devez compenser avec un gélifiant. Et de même, plus elle est aqueuse, plus vous devez ajouter de gélifiant.

espumaframboisestide.jpg
Espuma tiède de framboises au jasmin

25cl de thé au jasmin
250g de coulis de framboises

Faites bouillir l’eau, infusez le thé au jasmin puis incorporez l’agar-agar. Faites bouillir quelques secondes afin d’activer les propriétés de l’agar-agar. Ajoutez le coulis de framboises, mélangez et versez dans le siphon. Introduisez une cartouche de gaz, secouez. Réservez au réfrigérateur pendant 2 heures minimum avant de servir sur des dés de fruits par exemple (ici, sur des dés de melon).

 

espumadechvre.jpg
Espuma de chèvre frais

15cl de crème liquide
300g de chèvre frais (type Chavroux)
1 filet d’huile d’olive
Poivre
Sel selon vos goûts (facultatif car le chèvre est déjà assez salé)

Ciboulette pour la déco

Mixez le tout longuement puis passez au chinois et versez dans le siphon. Réservez au frais après avoir incorporé la cartouche de gaz. Servez au bout de 2 heures minimum accompagné de figues, d’une salade verte ou sur une tartine de pain grillé.

livreespumaschantilly.gif livreespumas.jpg

Il est préférable de jouer sur l’aspect mousseux en l’associant à des textures croquantes ou croustillantes. Ces préparations peuvent être servies dans des verrines et décorées d’oléagineux, de fruits secs, d’herbes, de morceaux de fruits ou de légumes frais, etc. Elles peuvent également être servies sur des tranches de pain, sur des fruits ou des légumes, sur une part de gâteau ou un moelleux au chocolat individuel par exemple ;)

Vous pourrez trouver les siphons Mastrad 0,5L sur le site Dateka.

Cheesecake coco-framboises et son coulis de chocolat noir

Je tiens tout d’abord à remercier tous les blogueurs qui m’ont souhaité un joyeux anniversaire aujourd’hui (sur Facebook et ailleurs). Ca m’a fait tout drôle de voir tous vos gentils messages, merci encore !

Pour ce jour si particulier ;) je vous propose donc un cheesecake ! Encore un ! ;)
Celui-ci a été réalisé cet été (eh oui ! j’ai pas mal de recettes d’été qui attendent encore d’être publiées) et je peux vous assurer qu’il est à tomber !!! Même mon mari qui n’est pas très cheesecake l’a dévoré ! ;)


cheesecakecocoframboises2.jpg


Ingrédients
(pour 1 moule de 18 à 20 cm de diamètre)
La base
150g de biscuits sablés (ici, à la vanille)
50g de beurre fondu

La crème
300g de fromage blanc (ou du fromage frais type Saint-Morêt, Philadelphia…)
20cl de lait de coco
25g de sirop d’agave (ou de fructose en poudre OU 50 g de sucre)
2 à 3 œufs légèrement battus (selon leur taille)
125g de framboises (plus ou moins)

Le coulis de chocolat
100g de chocolat noir
15cl de crème liquide

 

cheesecakecocoframboises.jpg


Préparation
La base
Mélangez le beurre fondu aux biscuits émiettés (ou mixés) puis étalez la “pâte” obtenue dans le fond du moule (utilisez un moule à fond amovible, c’est plus facile pour le démoulage). Réservez.

La crème
Préchauffez le four à 160°C.
Mélangez le lait de coco avec le fromage blanc et le sirop d’agave (ou le sucre) à l’aide d’un fouet manuel ou électrique.
Ajoutez les œufs légèrement battus. Remuez doucement jusqu’à obtenir une crème.
Versez cette crème dans le moule contenant la base, enfoncez les framboises dans la crème et faites cuire 35 à 40 minutes environ.
La crème doit être prise sur les bords mais doit être encore tremblotante au centre.
Laissez refroidir le cheecake dans le four éteint pendant 15 à 30 minutes (ce qui permet d’éviter les fendillements du dessus) puis placez-le au réfrigérateur plusieurs heures (de 24 à 48 heures).
Avec le temps, le cheesecake se bonifie.

Le coulis de chocolat
Faites fondre le chocolat avec la crème liquide. Mélangez jusqu’à obtenir une sauce homogène et bien liquide.
Au moment de servir, versez une cuillère à soupe coulis sur chaque part de cheesecake.

Résultat : Crémeux et doux à souhait, un excellent goût de noix de coco, voilà LE cheesecake de l’été ! ;)

Conseil : Vous pouvez ajouter 1cs de farine ou de maïzena à la crème mais ce n’est vraiment pas utile. Personnellement, je le trouve bien meilleur sans farine.

 

dscf2618.jpg
Le lac de Serre-Ponçon (Hautes-Alpes – 05)

dscf2686.jpg
La rivière La Durance au parc de la Schappe (Briançon, Hautes Alpes)

dscf2767.jpg
Vue de Mont-Dauphin (sa cité historique Vauban est classée à l’Unesco), Hautes-Alpes – 05

Pour voir d’autres photos de nos vacances d’été dans les Hautes-Alpes, c’est là avec la glace au caramel et au beurre salé et ses éclats de caramel ;)

 

Envie d’autres cheesecakes ?
cheesecakecitronfraisespartetpelouse.jpg Cheesecake printanier (citron, fraises, rhubarbe et coquelicot) sur une base croustillante au muesli et chocolat (sans beurre)

cheesecakecocomangue.jpg Cheesecake noix de coco et mangue anisée

Dans le même style mais sans cuisson :

entremetscocoframboises3annivaminejaja.jpg Entremets coco-framboise

Muesli/granola maison (version sans gluten)

Après le muesli (ou granola) maison aux flocons d’avoine et de blé, voilà une version « gluten free » qui m’a été demandée sur le forum « Le bio, la vie« .
Celui-ci est bien plus croustillant que la version au gluten grâce aux flocons de riz et de soja.
L’idéal pour un petit déjeuner simple, gourmand et rassasiant.
C’est très simple à faire et bien meilleur que ceux du commerce souvent trop sucrés.

mueslimaisonglutenfree.jpg

 

Ingrédients (pour un gros pot type boîte de lait en poudre pour bébé)
200g de flocons de riz

200g de flocons de soja
30g de quinoa soufflé

20g de sucre de canne complet (ici du sucre de canne blond)
60ml de jus de fruits sans sucre ajoutés (oranges, pommes ou autre)
(L’idée vient de Rose Bakery. Ca permet de mettre moins de sucre)
50g de noix de coco râpée ou en lamelles
70g de pépites de chocolat à 70% de cacao
120g d’un mélange de noisettes
, d’amandes et de noix de pécan coupées en morceaux
30g de pistaches
(1 bonne poignée)
50g de cerises séchées (ou de cranberries) (1 bonne poignée)
50g
de raisins secs blonds

Préparation
Mélangez les flocons avec le sucre, le jus de fruits, les noisettes, les amandes, les noix de pécan et les pistaches puis faites griller le tout dans un wok ou dans une poêle pendant 5 minutes environ.
Mélangez constamment afin de ne pas voir le mélange brûler dans le fond.
Incorporez la noix de coco et poursuivez la cuisson pendant 3 minutes environ puis éteignez le feu.
Ajoutez les pépites de chocolat. Elles doivent légèrement fondre dans le mélange (huuummm…ça sent bon !).
Mélangez puis incorporez les cerises séchées et les raisins secs blonds.
Mélangez à nouveau, laissez refroidir et versez le tout dans un gros pot.

En 10 minutes, vous voilà avec un muesli maison, bien croquant et délicieux à souhait !

Conseils
- Vous pouvez remplacer le sucre par du jus de fruits (comme Rose Bakery) ou inversement. Ou également par du miel, du sirop d’érable ou d’agave…

- Si vous ne mettez pas de fruits secs (cerises séchées, figues, cranberries, raisins secs, dattes ou abricots…), augmentez un peu la quantité de sucre ou de jus de fruits.

– Vous pouvez remplacer certains oléagineux par d’autres ou ajouter des noix du Brésil, de macadamia ou autre aux amandes, noisettes et pistaches.

- Vous pouvez utiliser d’autres flocons comme les flocons de châtaignes (un régal ! )

- Pour ce qui est de la composition, c’est comme vous aimez et avec ce que vous avez sous la main !

Pour le muesli avec gluten (flocons d’avoine et de blé), c’est ici :
Muesli (ou granola) maison

Avec du muesli, j’ai fait :
Des yaourts au muesli et au sirop d’érable

Mon premier cheesecake sucré : un cheesecake printanier (citron, fraises, rhubarbe et coquelicot) sur une base croustillante au muesli et chocolat (sans beurre)

Dans le même style :

Pralin maison au petit goût de pistaches

Entremets coco-framboises

 

Voici un des gâteaux d’anniversaire réalisé en avril pour l’anniversaire de mes petits bonhommes mais dont la recette n’avait pas été publiée faute de photos.
Cet entremets a fait le bonheur des invités. L’association noix de coco/framboises et la petite touche de noisette en fait un dessert exquis !

 

entremetscocoframboises2annivaminejaja.jpg

entremetscocoframboises3annivaminejaja.jpg


Ingrédients (pour 12 personnes)
Dacquoise à la noisette
180g de noisettes

180g de sucre glace
80g de sucre en poudre
6 blancs d’oeufs montés en neige
Noisettes concassées (facultatif)

Mousse coco-framboises
125g de fromage blanc (0% possible)
125g de mascarpone
15cl de lait de coco
75g de sucre (ici, sucre de canne complet)
2 grammes d’agar-agar (ou 3 feuilles de gélatine)
2 blancs d’oeuf montés en neige
Framboises (environ 250g)

Préparation
Biscuit dacquois à la noisette
Dans un saladier, mélangez toutes les poudres ensemble sauf 40g de sucre en poudre.
Dans un second saladier, battez les blancs en neige avec les 40g restants du sucre en poudre.
Incorporez les poudres peu à peu sur les blancs montés en neige tout en soulevant la masse délicatement. Versez cette pâte en fine couche
dans un rectangle ou un cercle à pâtisserie (ou dans un moule à fond amovible), parsemez de noisettes concassées et faites cuire environ 15 minutes à 175°C. Surveillez le temps de cuisson.
Laissez refroidir un peu et découpez deux rectangles (ou deux cercles). Réservez.

Mousse coco-framboises
Mixez le fromage blanc avec le mascarpone et le sucre glace.
Portez à ébullition le lait de coco avec l’agar-agar (ou la gélatine préalablement ramollie dans de l’eau froide).
Ajoutez ce lait au mélange fromage blanc/mascarpone/sucre et mixez à nouveau la crème.
Battez les blancs en neige et incorporez-les à la crème.
Réservez au frais.

Montage
Garnissez le fond d’un rectangle ou d’un cercle à pâtisserie de la moitié de la dacquoise aux noisettes. Versez la moitié de la mousse coco-framboises dessus, déposez des framboises puis versez le reste de la mousse et laissez prendre au frais (environ 2 heures au réfrigérateur ou 20 à 30 minutes au congélateur).
Déposez le second rectangle (ou cercle) de dacquoise sur la mousse et décorez de framboises.
Pour l’anniversaire des enfants, j’avais décoré cet entremets de barbe à papa !

Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd

Dans le même esprit :

tiramiscitron2copie.jpg Entremets au citron

framboisiercitron.jpg Entremets fraise/framboise et citron

croustiframboisesjasmin.jpg Entremets framboise-jasmin

moussecitronframboises.jpg Mousse de citron au mascarpone et sa gelée d’agrumes sur fond de framboises

Muesli (ou granola) maison

Je viens de me rendre compte que j’ai passé la barre des 200 recettes en moins de 15 mois !!! Soit environ 13 recettes par mois !
Pour la 205ème recette (à défaut de la 200ème), voici donc une petite gourmandise matinale qui reflète bien mes goûts : un muesli
maison (ou granola aux Etats-Unis) rempli de tout ce que j’aime ! Mon idéal pour un petit déjeuner simple, gourmand et rassasiant.
C’est très simple à faire et il est bien meilleur que ceux du commerce que je trouve trop sucrés.
Pour ma part, c’est en voyant des recettes un peu partout depuis quelques mois que j’ai décidé de m’y mettre et d’adapter plusieurs recettes en fonction de mes goûts…et de se qui se trouvait dans mon placard !

 

mueslimaison.jpg

 

Ingrédients (pour un gros pot type boîte de lait en poudre pour bébé)
200g de flocons d’avoine
(2 tasses 1/2)
200g de flocons de blé (2 tasses 1/2)
30g de quinoa soufflé
(1 tasses 1/2)
20g de sucre de canne complet (ici du Rapadura)
60ml de jus de fruits sans sucre ajoutés (oranges, pommes ou autre)
(L’idée vient de Rose Bakery. Ca permet de mettre moins de sucre)
50g de noix de coco râpée ou en lamelles (2/3 de tasse environ)
70g de pépites de chocolat à 70% de cacao (2/3 de tasse)
60g de noisettes coupées en 2 ou en morceaux
(1/2 tasse)
60g d’amandes coupées en morceaux (1/2 tasse)
30g de pistaches
(1 bonne poignée)
50g de cranberries (ou de raisins secs) (1 bonne poignée)
30g de figues séchées
(2 grosses figues) ou de dattes

 

Préparation
Mélangez les flocons avec le sucre, le jus de fruits, les noisettes, les amandes et les pistaches puis faites griller le tout dans un wok ou dans une poêle pendant 5 minutes environ.
Mélangez constamment afin de ne pas voir le mélange brûler dans le fond.
Incorporez la noix de coco et poursuivez la cuisson pendant 3 minutes environ puis éteignez le feu.
Ajoutez les pépites de chocolat. Elles doivent légèrement fondre dans le mélange (huuummm…ça sent bon !).
Mélangez puis incorporez les cranberries et les figues coupées en petits morceaux.
Mélangez à nouveau, laissez refroidir et versez le tout dans un gros pot.

En 10 minutes, vous voilà avec un muesli maison, bien croquant et délicieux à souhait !

Conseils
- Vous pouvez remplacer le sucre par du jus de fruits (comme Rose Bakery) ou inversement. Ou également par du miel, du sirop d’érable ou d’agave…

- Si vous ne mettez pas de fruits secs (figues, cranberries, raisins secs, dattes ou abricots…), augmentez un peu la quantité de sucre ou de jus de fruits.

– Vous pouvez remplacer certains oléagineux par d’autres ou ajouter des noix de pécan, de macadamia ou autre aux amandes, noisettes et pistaches.

- Vous pouvez utiliser un mélange de 5 ou 7 flocons différents déjà prêt (se trouve en magasin bio).

- Pour ce qui est de la composition, c’est comme vous aimez et avec ce que vous avez sous la main !

Pour la version « gluten free », c’est ici (clic).

Avec du muesli, j’ai fait :
Des yaourts au muesli et au sirop d’érable

Mon premier cheesecake sucré : un cheesecake printanier (citron, fraises, rhubarbe et coquelicot) sur une base croustillante au muesli et chocolat (sans beurre)

Dans le même style :

Pralin maison au petit goût de pistaches

 

 


Cheesecake noix de coco et mangue anisée

Depuis que j’ai réalisé mon premier cheesecake sucré, je suis dingue des cheesecakes.
Celui-ci est encore meilleur car la cuisson est parfaite (le premier était un peu trop cuit).

 

cheesecakecocomangue.jpg

 

Ingrédients (pour 4 petits cheesecakes)
La base
(j’ai utilisé la recette des rochers congolais ici).
2 blancs d’oeufs crus
100g de noix de coco
100g (ou 80g) de sucre
La crème
400g de fromage blanc (ici à 0% MG) (ou du fromage frais type Saint-Morêt, Philadelphia…)

100 g de lait de coco

25g de sirop d’agave (ou de fructose en poudre OU 50 g de sucre)
2 œufs légèrement battus
Le coulis de mangue gélifié
3/4 de mangue
100ml d’eau environ
1 étoile de badiane
Un peu de gingembre frais râpé (selon vos goûts)
1 à 2 pincées d’agar-agar

Préparation
La base
Mélangez le sucre, la noix de coco et les blancs d’oeufs crus puis étalez la « pâte » obtenue dans le fond de 4 cercles à pâtisserie (de 8cm de diamètre). Réservez.

La crème
Préchauffez le four à 160°C.
Mélangez le lait de coco avec le fromage blanc et le sirop d’agave (ou le sucre) à l’aide d’un fouet manuel ou électrique.
Ajoutez les œufs légèrement battus. Remuez doucement jusqu’à obtenir une crème.
Versez cette crème dans les cercles contenant la base façon « rochers congolais » puis faites cuire 20 minutes environ.
La crème doit être prise sur les bords mais doit être encore tremblotante au centre.

Laissez refroidir les cheecakes dans le four éteint pendant 15 à 30 minutes (ce qui permet d’éviter les fendillements du dessus).

Le coulis de mangue gélifié
Mixez la chair de la mangue avec un peu d’eau et l’agar-agar.
Incorporez le gingembre râpé et l’étoile de badiane.
Versez le tout dans une casserole et portez à ébullition.
Retirez l’étoile de badiane et laissez refroidir quelques minutes.
Versez une bonne cuillère à soupe coulis sur chaque cheesecake puis
placez-les au réfrigérateur plusieurs heures (de 24 à 48 heures).
A
vec le temps, le cheesecake se bonifie.


Résultat : Extrêmement crémeux et doux, des saveurs exquises, voilà un cheesecake tout en légèreté à déguster les yeux fermés.

Conseil : Vous pouvez ajouter 1cs de farine ou de maïzena à la crème mais ce n’est vraiment pas utile. Personnellement, je le trouve bien meilleur sans farine.

Une autre recette de cheesecake ?
Cheesecake printanier (citron, fraises, rhubarbe et coquelicot) sur une base croustillante au muesli et chocolat (sans beurre)


Cette recette a remporté le 1er prix du concours anti-crise sur le blog « La marmite à m’Alice »
lacriselogoconcours.jpg

Merci à Sorcilili et au jury.

Glaces et sorbets

Cheesecake printanier (citron, fraises, rhubarbe et coquelicot) sur une base croustillante au muesli et chocolat (sans beurre)

Mon premier cheesecake sucré (les cheesecakes salés ça me connait déjà ! ) ayant pour base du muesli pour le côté plus croustillant, des sablés au chocolat et de la purée d’amandes complètes faite maison mêlé à du lait à la place du beurre.

cheesecakecitronfraisespart2.jpg

Ingrédients
Pour la base

150 g de muesli au sucre de canne du commerce ou du muesli
maison (clic)
50g de biscuits sablés au chocolat
40g de purée d’amandes complètes maison (clic)
4cs de lait (végétal ou non)
Pour la crème
200 g de fromage frais (fromage à tartiner, Philadelphia, mascarpone…)
550g de fromage blanc (ici 0% MG)
50g de sirop d’agave (ou de fructose en poudre OU 100 g de sucre)
3 à 4 œufs légèrement battus (selon leur taille)
100g de lemon curd maison (clic)
Pour la déco
Fraises (environ 300g)
Confiture de fraises, rhubarbe, coquelicot et gingembre (clic)
Quelques feuilles de menthe fraîche ciselée
Quelques coques de macarons

cheesecakecitronfraisesentier.jpg

Préparation
La base
Mixez grossièrement le muesli avec les sablés au chocolat.
Incorporez la purée d’amandes complètes et le lait. Mélangez bien le tout afin d’obtenir une sorte de pâte assez compacte.
Déposez ce mélange dans le fond d’un cercle ou d’un moule de 22 cm de diamètre (l’idéal est le cercle car il permet un démoulage parfait) puis étalez-le avec les mains ou avec le dos d’une cuillère à soupe.
La crème

Préchauffez le four à 160°C.
Mélangez le fromage frais avec le fromage blanc et le sirop d’agave (ou le sucre) à l’aide d’un fouet manuel ou électrique.
Ajoutez le lemon curd et les œufs légèrement battus. Remuez doucement jusqu’à obtenir une crème.
Versez cette crème sur la base.
Faites cuire 35 à 40 minutes environ.
La crème doit être prise sur les bords mais doit être encore tremblotante au centre.
Laissez refroidir le cheecake dans le four éteint pendant 15 minutes à 30 minutes (ce qui permet d’éviter les fendillements du dessus) puis placez-le au réfrigérateur plusieurs heures (jusqu’à 48 heures ! ). Avec le temps, le cheesecake se bonifie.
La déco

Nettoyez, équeutez et coupez les fraises en lamelles.
Couvrez le dessus du cheesecake de confiture de fraises, rhubarbe, coquelicot et gingembre (ou autre) et disposez les fraises. Parsemez de menthe fraîche ciselée et décorez le contour du cheesecake de macarons.

Verdict : Moi qui ai toujours eu peur d’être déçue du résultat à cause de la présence de fromage frais à tartiner, me voilà satisfaite de ce premier cheesecake sucré. D’ailleurs, je ne suis pas la seule à en être satisfaite ! ;)
Aucun arrière-goût de fromage mais un merveilleux goût de citron accompagnant parfaitement bien les fraises. Tout cela, sur une base bien croustillante grâce au muesli.

Conseils
- Que du fromage blanc ? Il est possible de n’utiliser que du fromage blanc dans la recette de base de la crème, cependant il sera peut-être utile d’ajouter 2cs (voire 3 au grand maximum) de farine ou de maïzena.
- Pas de purée d’amandes
? vous pouvez la faire vous-même comme je l’ai fait ou alors vous pouvez la remplacer par de la purée de noisettes ou autre ou bien par du beurre.

- Muesli :
Vous pouvez le remplacer en totalité par des biscuits sablés au chocolat ou par des biscuits secs type sablés, spéculoos, digestive biscuits, petits beurre…

cupcakequeenlogocopie.jpg Cette recette a remporté le 1er prix d’un concours de cuisine sur le thème des fraises.

Une autre recette de cheesecake ?
cheesecakecocomangue.jpg Cheesecake noix de coco et mangue anisée

 

12

Les Recettes "sans" de P'ti... |
sion |
lesrecettesdemaxtokenda |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les petites recettes de Missti
| Spécialités portugaises
| Nourritures Terrestres