Sablés fourrés à la confiture de cerises


Pour cette recette de sablés, j’ai utilisé ma recette des « Sablés (LA recette)« . Cette recette est parfaite pour des sablés bien fondants et friables comme nous les aimons.

sablsconfiturecerisesamandes.jpg

Ingrédients
250g de farine
200g de beurre demi-sel
80g de sucre glace
3 jaunes d’oeufs
1 pincée de sel (si vous n’utilisez pas de beurre semi-sel)

Confiture de cerises à l’amande amère (clic)
Sucre glace pour la déco

Préparation
Dans une terrine, versez la farine, le sel et le sucre glace, creusez un puits et déposez-y le beurre ramolli puis les jaunes d’oeufs.
Formez une boule.
Laissez reposer 1 heure au réfrigérateur (ou plus) puis abaissez-la au rouleau et découpez des formes à l’aide d’un emporte-pièce.
Faites cuire 10 à 12 minutes
dans four préchauffé à 180°C.
Une fois refroidis, déposez une cuillère à café de confiture de cerises à l’amande amère sur les sablés puis recouvrez avec les sablés restants qui auront été recouverts de sucre glace auparavant.

Je profite du jeu « Sablés les plus sablés que vous ayez jamais mangés » lancé par Mamina sur son blog « Et si c’était bon… » pour présenter cette recette de sablés très fondants et très parfumés.

 concourssablesmamina.jpg

D’autres recettes de sablés ?
carrssablslaceriseetaumuesli2.jpg Carrés sablés à la cerise et au muesli

sablesnatcitroncopie2.jpg Sablés (LA recette)

sablsdenol2.jpg Sablés à la clémentine et aux épices, façon pain d’épices
sablesgingimbrematcha.jpg Sablés au thé matcha et gingembre confit

sablesgingembre.jpg Sablés au gingembre confit
sablsmiel.jpg Sablés au blé complet et au miel, amandes, noisettes et sésame

tartelettesfraise.jpg Tartelettes à la fraise

sablesorangechococopie.jpg Sablés mi fondants au chocolat et écorces d’orange confites

sablschocoviolettes.jpg Sablés mi fondants au chocolat et fleurs de violettes cristallisées

 

Charlotte aux fraises en verrines et une confiture d’abricots pour la fête des mères

Une petite recette très fraîche inspirée du livre « Les desserts de Stéphane » de Stéphane Glacier (aux éditions Saep).

charlotteauxfraisesenverrines2.jpg

 

Ingrédients (pour 3 à 8 verrines selon la taille)
250g de crème pâtissière (clic)
20cl de crème liquide fouettée en chantilly
220g de fraises
25g de sucre (facultatif)
Biscuits à la cuiller

Préparation
Préparez la crème pâtissière comme indiqué ici. Réservez.
Lissez-la à l’aide d’un fouet puis incorporez la crème chantilly.
Lavez et équeutez les fraises.
Mixez-en 120g afin d’obtenir une purée.
Dans un récipient, mélangez le sucre (si vous l’utilisez) avec la purée de fraises.
Disposez les biscuits à la cuiller (3 demi biscuits suffisent sinon vous aurez plus de biscuits que de crème dans vos verrines comme les miennes ;) mais tout dépend de la taille de vos verrines) dans les verrines puis versez la crème. Réservez une heure minimum au réfrigérateur.
Versez le coulis de fraises sur la crème et décorez avec les fraises restantes.

Recettes similaires
fraisier.jpg Fraisier

tartefraises2.jpg Tarte aux fraises
fruitsrougesetfromageblancaucitronsurunlitdeconfituredefraises.jpg Fromage blanc au citron et aux fruits rouges sur son lit de confiture de fraises, rose et violette

framboisiercitron.jpg Entremet framboise-citron

 

Et voici le joli cadeau de fête des mères que mon fils de 4 ans m’a apporté de l’école hier soir.
confitureabricotaminecopie.jpg
Une excellente confiture d’abricots, faite de ses propres mains et de celles de ses camarades de classe, accompagnée d’une jolie carte pleine d’amour.

Bonne fête à toutes les mamans !

Yaourts à la confiture de fraises maison

Des yaourts, j’en fais pratiquement tous les jours depuis que la yaourtière est entrée à la maison. Ca part tellement vite avec les enfants ! A ce jour, je n’ai publié qu’une seule recette – pourtant j’en ai testée des tas – mais les autres arrivent. Voici donc la seconde recette très appréciée par les enfants et les plus grands bien évidemment.

 

yaourtconfiturefraisescuillere.jpg

Ingrédients (pour 7 pots)
750 à 800ml de lait (entier ou 1/2 écrémé)
1 yaourt ferment (au lait entier ou 1/2 écrémé) (ici, au bifidus actif)
3cs de lait en poudre
Confiture de fraises, rhubarbe, coquelicot et gingembre (excellent ! )
ou Confiture de fraises, rose & violette (merveilleux ! )
ou Confiture de fraises au coquelicot (toujours aussi délicieux ! )
ou autre.

Préparation

Dans un saladier (à bec verseur), mélangez le lait avec le yaourt et le lait en poudre.
Dans le fond de chaque pot de yaourt, déposez 2 cuillères à café de confiture et versez la préparation précédente.
Mettez en route votre yaourtière. Au bout de 8 à 9 heures, vos yaourts seront prêts.
Laissez refroidir et placez les pots au réfrigérateur quelques heures.
Les yaourts sont moins fermes lorsque l’on utilise du lait 1/2 écrémé plutôt que du lait entier mais ils se raffermissent un peu plus au bout de 24 à 48 heures.

Conseils
:
- Vous pouvez également sucrer les yaourts avec du miel ou du sucre tout simplement avant de les mettre en yaourtière.

-
Pour ceux qui n’ont que du lait en poudre écrémé, ça marche aussi ! En faisant mes courses, je me suis trompée de lait en poudre (j’ai pris du lait en poudre écrémé) mais ça ne m’a pas empêché de testé les yaourts avec. J’en ai donc rajouté 1 cs (soit 4cs de lait en poudre écrémé) et les yaourts tenaient aussi bien qu’avec du demi-écrémé.
- Pour réaliser des yaourts sans yaourtière et avoir plus de renseignements, lisez ce sympathique article sur Culinotest : “Yaourts sans yaourtière parfaitement réussis“.


D’autres recettes de yaourts ou de desserts lactés, c’est ici.

Yaourts, desserts lactés et desserts fruités

Fromage blanc au citron et aux fruits rouges sur son lit de confiture de fraises, rose et violette

En attendant la yaourtière, voilà un dessert gourmand mais très léger inspiré d’une recette de Stéphane Glacier dans son livre « Les desserts de Stéphane » aux éditions Saep.

fruitsrougesetfromageblancaucitronsurunlitdeconfituredefraises.jpg

 

Ingrédients (pour 10 verrines d’après le livre mais pour 3 pots ici)
9 framboises
(10 si vous utilisez les 10 verrines)
3 fraises (5 si vous utilisez les 10 verrines)
320g de fromage blanc (à la place des 200g de faisselle et des 120g de crème fraîche)
Le jus d’1 citron
40g de sucre (pas mis)
Confiture de fraises, rose et violette
(à la place de la confiture de fruits rouges)

Préparation
Nettoyez les fruits. Coupez les fraises en quatre.
Dans un saladier, mélangez le fromage blanc avec le sucre (si vous en mettez) puis ajoutez le jus de citron.
Dans le fond de chaque pot (ou verrine), déposez un peu de confiture (1 bonne cuillère à soupe par pot ou 1/2 à 1cc par verrine).
Versez le fromage sur la confiture et décorez de fraises et de framboises.

Confiture de fraises, rose et violette

 

Je ne mets pas beaucoup de sucre dans mes confitures car les fruits sont déjà assez sucrés et je préfère (et mon entourage aussi) ressentir le goût des fruits plutôt que celui du sucre.

Pour 3 pots environ

confitureouvertcopie.jpg

 

Ingrédients
1kg de fraises
125g de fructose ou 250g de sucre*
1cs d’eau de rose
1cs de sirop de violette (ou 2 à 3 gouttes d’arôme violette)
2cs de jus de citron
2 à 3g d’agar-agar* (facultatif)

Préparation
Nettoyez les fraises, équeutez-les, coupez-les en morceaux et déposez-les dans un fait-tout ou dans la MAP (machine à pain) au programme confiture. Ajoutez l’eau de rose et le sirop de violette. Pesez le sucre et versez-le sur les fraises.
Portez le tout à ébullition, ajoutez l’agar-agar si vous l’utilisez et laissez cuire encore 5 à 10 minutes après ébullition (ou laissez faire la MAP).
Ecumez et mettez en pots tout de suite. Pour une meilleure conservation, retournez les pots.

Pour une simple confiture de fraises, prenez des fraises, du sucre et ajoutez 1cc de jus de citron.

*Si vous voulez ajoutez un gélifiant, ajoutez 2 à 3g d’agar-agar (ou 1 sachet de Vitpris). Pour ce dernier, prenez 2cs de sucre, ajoutez-les au sachet de Vitpris et incorporez-le aux fraises puis ajoutez le reste de sucre.

Cette confiture comme toutes les confitures contenant très peu de sucre doit être conservée au réfrigérateur pas plus d’un mois voire un mois et demi non entamée ou 15 jours à 3 semaines une fois entamée.

* Si vous voulez la conserver plus longtemps (une saison, soit pour passer l’hiver), mettez 250g de fructose (ou 500g de sucre) ou moitié-moitié voire un peu plus selon vos goûts.

D’autres confitures de fruits rouges ?
Confiture de fraises au coquelicot
Confiture fraises-menthe à l’orientale
Confiture de fraises, rhubarbe, coquelicot et gingembre
Confiture framboises myrtilles
Confiture de framboises, myrtilles, lychees, eau de rose et fleur d’oranger
Confiture framboises pistaches

D’autres confitures (agrumes, exotique, figues, mirabelles, prunes, marrons) ? C’est ici.

Macarons

macaronsmenthepistachecopie.jpg macaronsmenthepistache2copie.jpg
Macarons chocolat/pistache (recette n°2, sans meringue italienne) et macarons chocolat/menthe (recette n°1, avec meringue italienne)

Merci à Mercotte pour cette délicieuse recette de macarons que j’ai réussi à faire dès la première fois. Pour les ganaches, j’y ai rajouté mon grain de sel.

Pour tout ce qui intervient dans la confection des macarons (tels que les arômes, les colorants et les pâtes de fruits secs), vous pourrez plus facilement les trouver dans certaines épiceries orientales ou sur certains sites internet (voir la rubrique « Sites à voir »).

 

Pour 40 à 50 macarons garnis (appelés « macarons gerbets »)

 

120 100g de blancs d’œufs (60g + 60g 50g + 50g) (environ 4 3 blancs)
15g de sucre semoule
150g de sucre glace
150g d’amandes en poudre
Sirop : 150g de sucre semoule
50g d’eau

Pour les macarons vanille, ajoutez un sachet de sucre vanillé.
Pour les macarons chocolat, ajoutez 20g de cacao non sucré + du colorant brun.
Pour les macarons au caramel, ajoutez du colorant brun + quelques gouttes de colorant jaune.

Pour les macarons framboise ou fraise, ajoutez du colorant rose framboise ou rouge.
Pour les macarons citron, ajoutez du colorant jaune.
Pour les macarons passion, ajoutez du colorant orange.
Pour les macarons pistache, ajoutez du colorant vert et du colorant jaune.
Pour les macarons à la menthe, ajoutez du colorant vert.
Pour les macarons à la réglisse, ajoutez du colorant noir en poudre pour une plus jolie couleur ou, à défaut, du colorant noir liquide mais la couleur tirera plus vers un violet-gris (ce qui est quand même joli).
Pour les macarons à la figue, ajoutez du colorant violet ou du rouge et du noir.

 

Lorsque l’on incorpore le colorant, la couleur doit être assez foncée car elle s’affaiblit à la cuisson. Sauf si vous utilisez du colorant en poudre, ce qui est bien mieux pour les macarons. 

Préparation
1)Mixez et/ou tamisez les amandes en poudre, le sucre semoule et le sucre glace. La poudre obtenue doit être très fine.

2)Le sirop : mettez l’eau et le sucre dans une casserole et faites cuire à 110°C ou mettez-les dans un récipient et faites cuire au micro-ondes 2 minutes à puissance maximale. Remuez.

3) Versez le sirop au fur et à mesure sur les 60g de blancs au moment de les monter en neige puis ajoutez également le colorant (la meringue met du temps à monter, utilisez un robot car ça prend 10 bonnes minutes).
Les blancs montés (meringue) sont fermes lorsqu’ils forment un pic quand on retire le fouet.

4)Mélangez les 60g de blancs restant (non montés) aux blancs montés en neige. Ajoutez peu à peu les poudres tamisées.

5) Dressez à la poche à douille de 10mm. Laissez croûter au moins 2 heures 20 à 30 minutes (je ne laisse plus croûter aussi longtemps et mes macarons sont aussi biens comme ça ;) ).
Les coques doivent être sèches lorsque vous les touchez.
F
aites cuire 12 à 14 minutes à 140°C (ou 10 minutes à 170°C). A vous de voir.

macaronsvertscopie.jpg

Les voici juste après leur mise en forme

coquesmacchocomenthecopie.jpg

…puis après la cuisson.

Conseils
-
Blancs d’oeufs : la réussite des macarons est bien meilleure si les blancs d’oeufs datent de quelques jours (3-4 jours). Il suffit de séparer les blancs des jaunes et de conserver les blancs au réfrigérateur dans une boîte hermétique.
Ou alors, vous pouvez très bien les préparer 24h à 48h à l’avance en les mettant dans une boîte hermétique mais en les laissant à température ambiante.

- Croûtage : il est apparemment facultatif mais personnellement, je préfère laisser les macarons croûter car je ne parviens pas à les avoir aussi jolis lorsque je les enfourne sans croûtage (

- Pendant la cuisson : vous devez voir la collerette naître à la base des macarons au bout de 6 à 8 minutes de cuisson. N’ouvrez donc pas le four pendant les 10 premières minutes de cuisson.

- Après la cuisson :
à la sortie du four, attendez quelques minutes et si vos coques ne se détachent pas facilement, versez sous la feuille de papier cuisson un filet d’eau. Mais attention !  Ne laissez pas le papier s’imbiber trop longtemps où vos coques seront toutes molles et creuses à la base.

- Poche à douille : à la place d’une poche à douille (celles des supermarchés sont plutôt petites et pas terribles), il est possible d’utiliser un sac de congélation que l’on coupe à l’extrémité et sur lequel on fixe la douille ;)


LES GANACHES

La ganache aux fruits

200g de chocolat blanc (couverture ivoire si possible)
90g de pulpe de fruits
100g de crème liquide bouillie
(Colorant)

Vous pouvez également rajouter de l’arôme. Par exemple, on fera une ganache « framboise/violette » (délicieuse) avec 90g de pulpe de framboises ou de framboises fraîches ou surgelées et quelques gouttes d’arôme violette (à défaut, utilisez du sirop de violette) en plus de la crème et du chocolat blanc.

La ganache aux fruits 2
Vous pouvez utiliser de la confiture toute prête ou que vous ferez vous-même en petite quantité, ou de la gelée, pour garnir vos macarons. Surtout pour les macarons citron, orange et autres agrumes.

La ganache au chocolat
150g de chocolat noir ou praliné (c’est meilleur ! )
150g de crème liquide

La ganache chocolat – menthe
150g de chocolat
150g de crème liquide
10 feuille de menthe

Faites bouillir la crème avec les feuilles de menthe, laissez infuser 3 à 5 minutes puis versez cette crème, à travers une passoire de façon à arrêter les feuilles de menthe, sur le chocolat cassé en morceaux.

La ganache au caramel (cliquez ici pour la préparation)
80g de sucre en poudre
10cl de crème liquide épaisse
30g de beurre
1 pincée de sel

ou plus épais et plus simple :

100g de sucre de canne (il fond plus facilement que le sucre blanc)
25g de beurre salé de préférence (ou ajoutez 1 pincée de sel à votre beurre nature)
8cl de crème liquide

Faites fondre le sucre de canne, quand le caramel commence à prendre, éteignez le feu et ajoutez le beurre coupé en morceaux.
Faites chauffer la crème liquide puis versez-la sur le caramel en mélangeant sans cesse.

Les ganaches « spéciales arômes »
150g de chocolat blanc
(couverture ivoire si possible)
100g de crème liquide bouillie
Quelques gouttes d’arôme (violette, pistache, réglisse (qui existe aussi en poudre ici), fleur d’oranger, rose, citron, vanille…).

Vous pouvez aussi mettre du miel dans la préparation (25g de miel + 75g de crème liquide au lieu des 100g de crème). Le miel se marie très bien avec la vanille, la pistache et la fleur d’oranger.

Pour les ganaches à la pistache, noix de coco et autres fruits secs
150g de chocolat blanc
Des pistaches concassées (ou pâte à pistache) ou noix de coco, noisettes, noix…
150g de crème liquide bouillie.

Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd

Les Recettes "sans" de P'ti... |
sion |
lesrecettesdemaxtokenda |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les petites recettes de Missti
| Spécialités portugaises
| Nourritures Terrestres