Macarons chocolat, poire et eau de géranium

Des macarons à la saveur et au parfum enivrants. Voilà les derniers nés de ma petite collection de macarons.
En ce qui concerne l’eau de géranium, j’en parle ici, dans ma recette de confiture de framboises à l’eau de géranium.

macaronsgeraniumpoirechoco.jpg

 

Pour la recette des coques et les divers conseils, vous pouvez regarder ici mais voici tout de même un petit rappel pour la recette et les conseils.

Ingrédients

Coques

105g de blancs d’oeufs datant de quelques jours (environ 3 blancs)
25 g de sucre semoule
225g de sucre glace
125g de poudre d’amandes

Colorant
rouge ou rose

Ganache au chocolat, poire et eau de géranium
150g de chocolat à 61% de cacao
10cl de crème liquide entière (30% MG minimum)
2 à 3cs d’eau de géranium (ou à défaut 1 cuillère à café d’eau de fleur d’oranger + 1cc d’eau de rose)
1 poire pelée et coupée en petits dés

Préparation
Coques

1) Mixez et/ou tamisez les amandes en poudre et le sucre glace. La poudre obtenue doit être très fine.
2) Montez les blancs en neige en les serrant avec le sucre semoule. Ajouter le colorant en continuant de monter les blancs en neige.
3) Incorporez peu à peu les poudres aux blancs en neige.

4) Dressez à la poche à douille de 10mm sur une plaque recouverte de papier cuisson et laissez croûter au moins 2 heures 20 à 30 minutes (je ne laisse plus croûter aussi longtemps et mes macarons sont aussi biens comme ça ;) ).
Les coques doivent être sèches lorsque vous les touchez
.
5) Faites cuire 12 à 14 minutes à 160°C.

Ganache
Faites chauffer la crème liquide, versez-la sur le chocolat coupé en petits morceaux et laissez fondre 5 minutes. Lissez le mélange puis incorporez les dés de poires et l’eau de géranium.
Mélangez et réservez au frais.

Montage
Collez les coques de macarons deux à deux avec une cuillère à café de confiture.

Attendez 24h à 48h avant de déguster, il seront bien meilleurs… enfin, si vous pouvez ! ;)

macaronsgeraniumpoirechoco2.jpg

Conseils
-
Blancs d’oeufs : la réussite des macarons est bien meilleure si les blancs d’oeufs datent de quelques jours (3-4 jours). Il suffit de séparer les blancs des jaunes et de conserver les blancs au réfrigérateur dans une boîte hermétique.
Ou alors, vous pouvez très bien les préparer 24h à 48h à l’avance en les mettant dans une boîte hermétique mais en les laissant à température ambiante.

- Croûtage : il est apparemment facultatif mais personnellement, je préfère laisser les macarons croûter car je ne parviens pas à les avoir aussi jolis lorsque je les enfourne sans croûtage :(

- Pendant la cuisson : vous devez voir la collerette naître à la base des macarons au bout de 6 à 8 minutes de cuisson. N’ouvrez donc pas le four pendant les 10 premières minutes de cuisson.

- Après la cuisson : à la sortie du four, attendez quelques minutes et si vos coques ne se détachent pas facilement, versez sous la feuille de papier cuisson un filet d’eau. Mais attention !  Ne laissez pas le papier s’imbiber trop longtemps où vos coques seront toutes molles et creuses à la base
.

- Poche à douille : à la place d’une poche à douille (celles des supermarchés sont plutôt petites et pas terribles), il est possible d’utiliser un sac de congélation que l’on coupe à l’extrémité et sur lequel on fixe la douille ;)  

Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd


Confiture de fruits des bois à la vanille

Emparons-nous des derniers rayons de soleil estivaux et mettons-les en pots !
En ce moment, je n’arrête pas de faire des confitures, les prochains articles seront donc très confiture ;) Enfin…il y aura également quelques recettes de glaces réalisées cet été et qui n’ont toujours pas été publiées.

confiturefruitsdesboisvanille2.jpg

Ingrédients (pour 4 à 5 pots)
500g de framboises
500g de myrtilles
250g de fraises des bois (ici, des Mara des bois)
250g de mûres
400g de sucre de canne + 150g de fructose (ou 750g de sucre)*
1 gousse de vanille
Le jus d’un citron
4g d’agar-agar (facultatif)

Préparation
Rincez délicatement les fruits, équeutez et coupez les fraises en 2 ou en 4 si elles sont trop grosses. Déposez les fruits dans une marmite ou une bassine à confiture.
Versez le sucre ainsi que le jus de citron et les grains de vanille.
Portez le tout à ébullition et laissez cuire encore 10 à 15 minutes environ après ébullition (incorporez l’agar-agar 5 minutes avant la fin de la cuisson).
Ecumez et versez la confiture dans des pots stérilisés.
Pour une meilleure conservation, retournez les pots quelques heures ou quelques minutes.

Conseils
- Si vous incorporez un petit morceau de beurre en fin de cuisson, vous verrez l’écume disparaître sous vos yeux ! Inutile donc d’écumer ! (Merci Elise pour cette astuce ! )

D’autres confitures de fruits rouges ?
Confiture de fraises au coquelicot
Confiture de fraises, framboises et vanille

Confiture de fraises, rhubarbe, coquelicot et gingembre

Confiture de fraises, rose & violette
Confiture de framboises à l’eau de géranium
Confiture framboises myrtilles
Confiture de framboises, myrtilles, lychees, eau de rose et fleur d’oranger
Confiture framboises pistaches

D’autres recettes de confiture ? C’est ici.

confiturefruitsdesboisvanille.jpg

Carrés feuilletés aux abricots et amandes

Voici quelques délectations improvisées pour le goûter.
Il me restait de la pâte feuilletée maison au congélateur (décongelée la veille) et des abricots. Je n’avais donc plus qu’à préparer une crème aux amandes (frangipane) et le tour était joué ! ;)

Ces feuilletées ont vite été dévorés par mes hommes qui en ont redemandé !

feuilletsabricotsamandes.jpg

 

Ingrédients (pour 4 à 5 feuilletés)
250g environ de pâte feuilletée maison (ou du commerce)
1 oeuf
100g de poudre d’amandes
50g de crème liquide (allégée possible) (à la place du beurre)
50 à 70g de sucre (selon vos goûts)
4 à 5 abricots
Confiture d’abricots à la fleur d’oranger (ou autre, ou de la gelée)
Pralin maison

Préparation
1. Préparez la frangipane : mélangez la poudre d’amandes avec le sucre, l’oeuf entier et la crème liquide (ou le beurre mou si vous préférez). Réservez.

2. Lavez, coupez les abricots en 2 et retirez les noyaux.

3. Dans la pâte feuilletée, découpez des carrés d’environ 10cm de côté. Déposez-les sur une plaque à pâtisserie, recouvrez-les de frangipane et déposez deux oreillons d’abricots sur la frangipane.

4. Faites cuire 15 à 20 minutes à 180°C.

5. Laissez refroidir puis badigeonnez le dessus de confiture et parsemez de pralin (ou d’amandes effilées).

Confiture d’abricots à la fleur d’oranger

Cette confiture est excellente ! Néanmoins, mes abricots (des « Bergerons » de la Vallée du Rhône, ma « région » d’adoption) contenaient quelques fibres insolubles qui risquent de gêner le palais de certaines personnes (même s’il a été prouvé que ces fibres insolubles sont excellentes pour le transit intestinal, à petites doses bien sûr). Peut-être est-ce dû à la fermeté de certains abricots.
Ceci dit, il est donc impératif d’utiliser des abricots bien mûrs !

 

confitureabricotsfleurdoranger.jpg


Ingrédients (pour 3 pots environ)
600g d’abricots bien mûrs et dénoyautés
150g de fructose
ou 300g de sucre (j’ai mis un peu plus de sucre que d’habitude car les abricots après cuisson sont un peu trop acides)
10cl d’eau
1cs d’eau de fleur d’oranger

Préparation
Lavez et dénoyautez les abricots et
coupez-les en morceaux.
Déposez les morceaux dans une casserole.
Pesez le sucre et versez-le sur les pêches.
Versez ensuite l’eau et l’eau de fleur d’oranger.
Portez le tout à ébullition et laissez cuire encore 15 à 20 minutes après ébullition, à feu moyen.
Ecumez et mettez en pots.
Pour une meilleure conservation, retournez les pots.

Conseil : mieux vaut laisser tremper les fruits dans le sucre quelques heures, voire une nuit avant de les faire cuire. Ils rendent ainsi plus de jus et la confiture est bien meilleure.

Les pectines de l’abricot
L’abricot renferme plus de pectines que la plupart des fruits. Ces pectines se transforment au cours de la maturation : elles passent du stade de protopectines (fibres fermes liées aux parois cellulaires) à l’état de pectines solubles et tendres. D’où le changement de consistance du fruit.
C’est la pectine qui permet la « prise » des confitures et gelées.
Si on utilise des abricots insuffisamment mûrs, le taux de pectines ne sera pas suffisant, et la confiture aura du mal à prendre. Mais si les fruits sont trop mûrs, l’acidité risque d’être trop faible pour que la pectine se gélifie. On devra donc ajouter un jus de citron au mélange abricots-sucre.
Source : Médisite.

Pour en savoir plus sur les abricots, voici un second article visible sur le site « Passeport santé« .

Cette confiture comme toutes celles contenant moins de sucre que les confitures classiques, ne doit pas se conserver trop longtemps.
Pour une recette de confiture classique (se conservant jusqu’à un an) et en images, regardez ici.


D’autres recettes de confitures, c’est là :
Recettes de bases et confitures.

Confiture de framboises à l’eau de géranium


Encore une recette de confiture, encore une !

Cette fois, j’ai décidé d’associer la framboise à l’eau de géranium que m’a fait découvrir ma belle-soeur l’année dernière. Merci Mimi ! Cette découverte est merveilleuse et l’association framboise/géranium est à tomber !
L’eau de géranium vient de Tunisie où elle est apparemment beaucoup utilisée et se trouve également dans certaines épiceries orientales. Son parfum n’est pas vraiment le même que celui des fleurs et son arôme fait un peu penser à l’eau de fleur d’oranger et même à l’eau de rose.
C’est spécial au début mais très bon quand on prend l’habitude !

confitureframboises.jpg

 

Ingrédients
1kg de framboises
250g de fructose (ou
500g de sucre)*
2cs de jus de citron
1cs d’eau de géranium (voire 1,5 à 2)
2 à 3g d’agar-agar (facultatif)

Préparation
Déposez les framboises dans une casserole ou dans la MAP (machine à pain) au programme confiture.
Versez le sucre, l’eau de géranium et le jus de citron sur les fruits. Portez le tout à ébullition et laissez cuire encore 10 à 15 minutes environ après ébullition (ou laissez faire la MAP).
Ecumez et mettez en pots. Pour une meilleure conservation, retournez les pots.

Si vous voulez ajouter un gélifiant, mettez 2 à 3g d’agar-agar ou 1 sachet de Vitpris. Pour ce dernier, prenez 2cs de sucre, ajoutez-les au sachet de Vitpris et incorporez-le aux fruits puis ajoutez le reste de sucre.

Cette confiture comme toutes les confitures contenant très peu de sucre ne doit pas être conservée trop longtemps, c’est seulement pour passer l’hiver.

* Si vous voulez la conserver plus longtemps, mettez plus de sucre. 

D’autres confitures de fruits rouges ?
Confiture de fraises, framboises et vanille
Confiture framboises myrtilles
Confiture de framboises, myrtilles, lychees, eau de rose et fleur d’oranger
Confiture framboises pistaches
Confiture de fraises au coquelicot
Confiture de fraises, rose & violette
Confiture fraises-menthe à l’orientale
Confiture de fraises, rhubarbe, coquelicot et gingembre

D’autres confitures (agrumes, exotique, figues, mirabelles, prunes, marrons) ? C’est ici.

 

Confiture de cerises à l’amande amère

La douceur de l’amande apporte à cette confiture de cerises une note très agréable aussi bien en bouche qu’au niveau olfactif.

confiturecerises.jpg

 

 

Ingrédients
1kg de cerises
20cl d’eau
125g de fructose (ou 250g de sucre)*
1/2cc d’extrait d’amandes amères (voire 1cc)

Préparation
Nettoyez les cerises, équeutez-les, dénoyautez-les et déposez-les dans un fait-tout ou dans la MAP (machine à pain) au programme confiture.
Ajoutez l’eau et le fructose (ou le sucre).
Portez le tout à ébullition et laissez cuire encore 10 minutes après ébullition (ou laissez faire la MAP) puis incorporez l’extrait d’amandes amères.
Ecumez et mettez en pots.
Pour une meilleure conservation, retournez les pots.

Si vous voulez ajoutez un gélifiant, ajoutez 2 à 3g d’agar-agar (ou 1 sachet de Vitpris). Pour ce dernier, prenez 2cs de sucre, ajoutez-les au sachet de Vitpris et incorporez-le aux cerises puis ajoutez le reste de sucre.

Cette confiture comme toutes les confitures contenant très peu de sucre doit être conservée au réfrigérateur pas plus d’un mois voire un mois et demi non entamée ou 15 jours à 3 semaines une fois entamée.

* Si vous voulez la conserver plus longtemps (une saison, soit pour passer l’hiver), mettez 250g de fructose (ou 500g de sucre) ou moitié-moitié voire un peu plus selon vos goûts.
D’autres confitures de fruits rouges ?
Confiture de fraises au coquelicot

Confiture de fraises, rose & violette
Confiture fraises-menthe à l’orientale
Confiture fraises-framboises à la vanille
Confiture de fraises, rhubarbe, coquelicot et gingembre
Confiture framboises myrtilles
Confiture de framboises, myrtilles, lychees, eau de rose et fleur d’oranger
Confiture framboises pistaches

D’autres confitures (agrumes, exotique, figues, mirabelles, prunes, marrons) ? C’est ici.

Confiture de fraises et framboises à la vanille

Cette confiture m’a été inspirée par la confiture de fraise à la vanille d’Elise. Cette petite note de vanille intégrée aux fruits rouges est un vrai délice !

confiturefraiseframboisesvanille.jpg


Ingrédients

300g de fraises
200g de framboises
125g de fructose (ou 250g de sucre)*
1 gousse de vanille bourbon (de Madagascar)
2 à 3g d’agar-agar* (facultatif)

Préparation
Nettoyez les fraises, équeutez-les, coupez-les en morceaux et déposez-les dans un fait-tout ou dans la MAP (machine à pain) au programme confiture.
Nettoyez les framboises et ajoutez-les aux fraises.
Coupez et grattez la gousse de vanille, incorporez les grains aux fruits rouges puis versez le fructose (ou le sucre).
Portez le tout à ébullition, ajoutez l’agar-agar si vous l’utilisez et laissez cuire encore 5 à 10 minutes après ébullition (ou laissez faire la MAP).
Ecumez et mettez en pots.
Pour une meilleure conservation, retournez les pots.

*Si vous voulez ajoutez un gélifiant, ajoutez 2 à 3g d’agar-agar (ou 1 sachet de Vitpris). Pour ce dernier, prenez 2cs de sucre, ajoutez-les au sachet de Vitpris et incorporez-le aux fraises puis ajoutez le reste de sucre.

Cette confiture comme toutes les confitures contenant très peu de sucre ne doit pas être conservée trop longtemps, c’est seulement pour passer l’hiver.

* Si vous voulez la conserver plus longtemps, mettez plus de sucre.

D’autres confitures de fruits rouges ?
Confiture de fraises au coquelicot

Confiture de fraises, rose & violette
Confiture fraises-menthe à l’orientale
Confiture de fraises, rhubarbe, coquelicot et gingembre
Confiture framboises myrtilles
Confiture de framboises, myrtilles, lychees, eau de rose et fleur d’oranger
Confiture framboises pistaches

D’autres confitures (agrumes, exotique, figues, mirabelles, prunes, marrons) ? C’est ici.

Confiture de fraises au coquelicot

Encore une merveilleuse confiture de fraises mais cette fois au coquelicot seulement.

confiturefraisescoquelicot.jpg

 

Ingrédients
1kg de fraises
125g de fructose (ou 250g de sucre)*
1cs de sirop de coquelicot
2cs de jus de citron
2 à 3g d’agar-agar* (facultatif)

Préparation
Nettoyez les fraises, équeutez-les, coupez-les en morceaux et déposez-les dans un fait-tout ou dans la MAP (machine à pain) au programme confiture.
Ajoutez le sirop de coquelicot puis le fructose (ou le sucre).
Portez le tout à ébullition, ajoutez l’agar-agar si vous l’utilisez et laissez cuire encore 5 à 10 minutes après ébullition (ou laissez faire la MAP).
Ecumez et mettez en pots.
Pour une meilleure conservation, retournez les pots.

*Si vous voulez ajoutez un gélifiant, ajoutez 2 à 3g d’agar-agar (ou 1 sachet de Vitpris). Pour ce dernier, prenez 2cs de sucre, ajoutez-les au sachet de Vitpris et incorporez-le aux fraises puis ajoutez le reste de sucre.

Cette confiture comme toutes les confitures contenant très peu de sucre doit être conservée au réfrigérateur pas plus d’un mois voire un mois et demi non entamée ou 15 jours à 3 semaines une fois entamée.

* Si vous voulez la conserver plus longtemps (une saison, soit pour passer l’hiver), mettez 250g de fructose (ou 500g de sucre) ou moitié-moitié voire un peu plus selon vos goûts.
D’autres confitures de fruits rouges ?
Confiture de fraises, rose & violette
Confiture fraises-menthe à l’orientale
Confiture de fraises, rhubarbe, coquelicot et gingembre
Confiture framboises myrtilles
Confiture de framboises, myrtilles, lychees, eau de rose et fleur d’oranger
Confiture framboises pistaches

D’autres confitures (agrumes, exotique, figues, mirabelles, prunes, marrons) ? C’est ici.

Confiture fraises-menthe à l’orientale

Après la confiture de fraises, rhubarbe, coquelicot et gingembre, voici la confiture réalisée avec les fraises restantes. Elle est excellente !
Fraîcheur garantie !

 

confiturefraisementheorientale.jpg


Ingrédients (pour 2 à 3 pots de confiture)
1kg de fraises
125g de fructose ou 250g de sucre
1cs de sirop de thé à la menthe
1cs de menthe fraîche ciselée
1cs de jus de citron
2 à 3g d’agar-agar* (facultatif)

Préparation
Nettoyez les fraises, équeutez-les, coupez-les en morceaux et déposez-les dans une casserole ou dans la MAP (machine à pain) au programme confiture.
Pesez le sucre et versez-le sur les fraises avec le jus de citron.
Ajoutez le sirop de thé à la menthe.
Portez le tout à ébullition, ajoutez l’agar-agar
si vous l’utilisez et la menthe fraîche ciselée et laissez cuire encore 5 à 10 minutes après ébullition (ou laissez faire la MAP).
Ecumez et mettez en pots.
Pour une meilleure conservation, retournez les pots.

*Si vous voulez ajoutez un gélifiant, ajoutez 2 à 3g d’agar-agar (ou 1 sachet de Vitpris). Pour ce dernier, prenez 2cs de sucre, ajoutez-les au sachet de Vitpris et incorporez-le aux fraises puis ajoutez le reste de sucre.

Cette confiture comme toutes les confitures contenant très peu de sucre doit être conservée au réfrigérateur pas plus d’un mois voire un mois et demi non entamée ou 15 jours à 3 semaines une fois entamée.

D’autres confitures de fruits rouges ?
Confiture de fraises au coquelicot
Confiture de fraises, rose & violette
Confiture de fraises, rhubarbe, coquelicot et gingembre
Confiture framboises myrtilles
Confiture de framboises, myrtilles, lychees, eau de rose et fleur d’oranger
Confiture framboises pistaches

D’autres confitures (agrumes, exotique, figues, mirabelles, prunes, marrons) ? C’est ici.

 

Confiture de fraise, rhubarbe, coquelicot et gingembre

Quand j’ai vu la confiture fraise rhubarbe gingembre de Clem, j’ai tout de suite eu envie d’en faire une en la mariant au coquelicot (plus un peu de jus de citron) en plus du gingembre de Clem !
La rhubarbe et les fraises étant de sorties, c’est le moment idéal pour réaliser cette savoureuse confiture printanière (Enfin le printemps ! ).

confiturefraiserhubarbegingembrecoquelicot.jpg

 

Ingrédients (pour 3 pots à confiture environ)
500g de rhubarbe
500g de fraises
1cs de sirop de coquelicot
1cm de racine de gingembre frais
200g de sirop d’agave (ou moitié sirop d’agave, moitié fructose en poudre)*
1cs de jus de citron
1 à 2g d’agar-agar (facultatif en ce qui me concerne)

 

Préparation
Lavez et équeutez les fraises, coupez-les en deux ou trois morceaux.
Epluchez la rhubarbe, coupez-la en tronçons de 2 cm de long.
Epluchez le gingembre et râpez-le.
Mélangez les fruits avec le sirop d’agave (et le fructose en poudre) et mettez le tout dans une cocotte en fonte ou une casserole à fond épais (ou laissez faire votre MAP au programme confiture).
Faites cuire à petite ébullition 10 minutes à couvert puis ôtez le couvercle et laissez cuire 20 minutes supplémentaires.
Ajoutez l’agar-agar en pluie si vous l’utilisez, mélangez bien puis portez à ébullition et laissez cuire 3 à 5 minutes.
Versez dans des bocaux stérilisés, refermez-les et retournez-les.
Laissez refroidir puis conservez au réfrigérateur.

Cette confiture comme toutes les confitures contenant très peu de sucre doit être conservée au réfrigérateur pas plus d’un mois voire un mois et demi non entamée ou 15 jours à 3 semaines une fois entamée.

* Si vous voulez la conserver plus longtemps (une saison, soit pour passer l’hiver), mettez 250g de fructose (ou 500g de sucre) ou moitié-moitié voire un peu plus selon vos goûts.
D’autres confitures de fruits rouges ?
Confiture de fraises au coquelicot
Confiture fraises-menthe à l’orientale
Confiture de fraises, rose & violette
Confiture framboises myrtilles
Confiture de framboises, myrtilles, lychees, eau de rose et fleur d’oranger
Confiture framboises pistaches

D’autres confitures (agrumes, exotique, figues, mirabelles, prunes, marrons) ? C’est ici.


Avec cette recette, je participe au légume vedette « La rhubarbe » chez Cuisine plurielle

legumevedettelogo.jpg

12

Les Recettes "sans" de P'ti... |
sion |
lesrecettesdemaxtokenda |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les petites recettes de Missti
| Spécialités portugaises
| Nourritures Terrestres