Tiramisù aux noisettes et au caramel « pointe de sel »

tiramisucaramelnoisettes.jpg

 

 

 

 

Cette recette, tirée du livre « Verrines la classe » des éditions SAEP, est une merveille ! Elle allie croquant et douceur à la fois. A consommer sans modération ! Enfin…un peu quand même ! :)

Ingrédients

Pour la sauce caramel « pointe de sel »
200g de sucre
25g de beurre demi-sel
20cl de crème liquide

Pour le tiramisù

3 oeufs
50g de sucre glace (voire un peu moins. Avec du sucre de canne ou du fructose c’est très bien aussi)
250g de mascarpone
100g de noisettes décortiquées
18 petits spéculoos
(j’ai mis des crêpes gavottes à la place car certains n’aiment pas les spéculoos à la maison)
6cs de caramel liquide (sauce caramel « pointe de sel » additionnée de 12cs d’eau tiède)

Préparation

1. Préparez le sauce caramel : versez le sucre dans une casserole anti-adhésive et faites cuire à feu vif. Quand le sucre commence à caraméliser sur les bords, baissez le feu.
Remuez de temps en temps la casserole jusqu’à ce que tout le sucre soit bien fondu.
Eteignez le feu, attendre 20 secondes, ajoutez le beurre (attention aux projections ! ) et mélangez à la cuillère en bois pour obtenir une pâte bien homogène.
Remettez sur feu très doux et versez petit à petit la crème liquide tout en mélangeant.
Eteignez le feu au premier bouillon.
Versez dans un pot à confiture, fermez immédiatement le couvercle et retournez le pot pour stériliser l’air emprisonné.
Quand la sauce est refroidie, réservez au réfrigérateur.

2. Préparez le tiramisù
: battez les jaunes d’oeufs, le sucre et le mascarpone jusqu’à ce que le mélange blanchisse et soit bien crémeux.
Montez les blancs en neige ferme et incorporez-les à l’appareil.

3.
Dans une assiette creuse, mélangez la sauce caramel avec 12 cs d’eau tiède, vous obtenez un caramel liquide.
Déposez au fond de chaque verrine 2 spéculoos émiettés (ou autre biscuits) trempés rapidement dans le caramel liquide
(j’ai mis directement les biscuits dans le fond et je les ai arrosés d’un peu de caramel liquide), superposez délicatement 1 belle cuillère à soupe de mousse de mascarpone (j’en ai mis 2), 1 cc de sauce caramel « pointe de sel », 1 spéculoos émietté trempé dans le caramel liquide (ou autre) puis de nouveau 1 cs de mousse de mascarpone.Réservez au réfrigérateur 6 heures minimum (je ne les ai laissé que 4 heures et c’était bon).
Au moment de servir, mixez grossièrement les noisettes et répartissez-les sur les verrines.

 

Autres recettes susceptibles de vous plaire : tiramisù, tiramisù 100% café en verrines, macarons au café façon tiramisù.

Bûche au chocolat, framboises et lychees

C’est une simple bûche roulée, fourrée d’une ganache à la framboise et aux lychees, qui peut très bien faire office de simple gâteau en temps normal. C’est très rapide à faire.

buchechocoframboiseslitchis.jpg

 

Ingrédients
1 plaque de biscuit (clic)

La ganache
200g de chocolat noir (j’ai pris du 64% de cacao)
100g de crème liquide entière
Framboises
Lychees

Le glaçage

100g de chocolat noir
50g de crème liquide entière

25g de glucose ou 1cc d’huile
(pour la brillance)

Préparation
Préparez la ganache
: faites bouillir la crème liquide puis hors du feu, incorporez le chocolat cassé en morceaux. Laissez fondre 5 minutes et mélangez bien. Ajoutez enfin quelques brisures de framboises et de lychees
(réservez-en quelques-uns pour en garnir l’intérieur de la bûche). Mélangez et réservez au frais.

Préparez la plaque de biscuit comme indiqué sur la recette mais en parsemant la pâte de brisures de framboises, une fois étalée sur la plaque du four.
A la sortie du four, roulez la plaque de biscuit dans un torchon humide puis laissez refroidir.
Déroulez la plaque et garnissez-la de ganache. Parsemez cette ganache de brisures de lychees et roulez le gâteau.

Glaçage
Faites fondre le chocolat et la crème liquide, mélangez bien. Ajoutez le glucose, ou l’huile hors du feu. Glacez la bûche et décorez à votre convenance.

Bûche Zen (inspirée de Sadaharu Aoki)

Depuis le temps que j’entends parler de ce fameux pâtissier parisien, originaire de Tokyo, Sadaharu Aoki, et que je rêve devant ses pâtisseries aux formes épurées, pleine de zénitude (faut dire que j’ai toujours été attirée par la culture asiatique, en particulier japonaise), je rêvais de m’en inspirer pour mes prochains gâteaux. Je n’ai pas encore goûté une de ses pâtisseries donc pour le goût je ne sais pas si ça ressemble à ce que j’ai tenté de faire. A voir !

 

buchezenbambou.jpg

 

Cette bûche est nommée « Bamboo » chez S. Aoki, elle fait partie de la collection noël 2008 et est au thé matcha (biscuit et crème) et au chocolat. Personnellement, dans la ganache au chocolat, j’ai ajouté un peu de purée d’azukis.

Ingrédients
Biscuit aux amandes et thé matcha
20 g de farine
40 g de sucre glace
50 g de poudre d’amandes
1cc rase de thé matcha
2 oeufs entiers
2 blancs d’oeufs
20g de sucre semoule

Ganache
100g de chocolat noir
100g de crème liquide entière
1cc pleine de pâte d’azukis (facultatif)

Chantilly au thé matcha
25 cl de crème liquide entière (ou minimum 30% de MG)
30 à 40g de sucre glace (il donne une meilleure tenue et on ne sent pas le grain du sucre semoule en bouche)
1/2cc de thé matcha

Préparation
Biscuit aux amandes et thé matcha

Préchauffez le four à 200°C.

Mélangez le sucre glace et les 2 oeufs jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume.

Ajoutez la poudre d’amande, le thé matcha et la farine.

Montez les 2 blancs en neige avec le sucre semoule, ajoutez-les à la préparation aux amandes et mélangez délicatement. Etalez sur une plaque recouverte de papier cuisson et enfournez pendant 10min.

Ganache
Faites chauffer la crème liquide. Hors du feu, ajoutez le chocolat cassé en morceaux et laisser fondre 5 minutes. Mélangez bien jusqu’à obtenir un chocolat bien lisse. Ajoutez la pâte d’azukis. Mélangez à nouveau et réservez.

Chantilly au thé matcha
Dans un saladier bien froid (mettez-le ainsi que le fouet ou les fouets du batteur électrique 10 à 20 minutes au congélateur avant de vous en servir), versez la crème liquide bien froide et montez-la en chantilly à la main (dur dur! Cri) ou à l’aide du fouet électrique ou au robot (ça prend 5 à 10 minutes. Faites attention, n’oubliez pas de vérifier car la crème peut vite se transformer en beurre).
Incorporez le sucre glace et le thé matcha soit au tout début de la montée, soit à la fin.
Vous pouvez également ajouter 1 ou 2 sachet de cremfix si vous avez peur que la chantilly ne tienne pas assez mais ce n’est pas utile.

Montage : Biscuit au thé matcha, ganache au chocolat, crème chantilly au thé matcha le tout renouvelé une seconde fois. On termine par un biscuit au thé matcha que l’on saupoudre de thé matcha et de sucre glace. Pour la déco, je vous laisse faire, la mienne n’est pas géniale !

 

Tiramisù 100% café présenté en verrines (sans oeufs)

Il me restait de la garniture de mes macarons au café façon tiramisù (faut dire que j’ai fait exprès d’en faire plus :) ), j’ai donc fait des verrines de tiramisù avec cette crème 100% café et sans oeufs.

tiramisuverrine100caf.jpg

Ingrédients
1 tasse de café + 1 pour imbiber les biscuits
250g de mascarpone
20 cl de crème liquide
80g de sucre
Biscuits à la cuiller
Cacao en poudre amer

Préparation
Montez la crème liquide en chantilly.
Mélangez le mascarpone avec le sucre puis ajoutez la crème chantilly et le café.
Trempez les biscuits dans le café, disposez-les dans les verres, versez la crème de mascarpone au café. Saupoudrez de cacao amer.
Répétez l’opération une seconde fois.
Décorez de cacao amer.
Laissez au frais 2 heures minimum.

Autres recettes susceptibles de vous plaire
Tiramisù

Tiramisù aux noisettes et au caramel « pointe de sel »

Macarons au café façon tiramisù.

Verrine de bavarois pistache mangue façon crumble

Bavarois pistache mangue façon crumble ou…comment utiliser les restes ! :)
Comme je l’ai dit dans l’article « 
bavarois pistache coco« , il me restait des jaunes d’oeufs et en plus de ça, des mangues et du croustillant au chocolat blanc après avoir fait le gâteau au chocolat fourré d’une crème exotique. Donc…on ajoute les restes dans le bavarois pistache ! :)


bavaroispistachemangue21.jpg
Le bavarois avait une couleur légèrement verte mais ce n’est pas sorti à la photo, bizarre !

 

Ingrédients
25cl de lait
2 jaunes
50g de sucre
2cc de pâte de pistache
2g d’agar-agar (ou 3 feuilles de gélatine)
15cl de crème liquide montée en chantilly
1 mangue
Croustillant au chocolat blanc (ou des pépites de chocolat)
Biscuits au chocolat
Pistaches

Préparation
Faites ramollir la gélatine dans de l’eau froide, si vous l’utilisez.
Fouettez les jaunes avec le sucre et la pâte de pistache.
Faites bouillir le lait avec l’agar-agar (ou la gélatine) et, hors du feu, ajoutez le mélange aux oeufs.
Remettez à chauffer sans bouillir (à 85°C), jusqu’à ce que le mélange épaississe (voir crème anglaise).
Mélangez le tout puis ajoutez délicatement la crème montée en chantilly.

Dans des verres, disposez des dés de mangue et du croustillant au chocolat cassé en petits morceaux (ou des pépites de chocolat). Versez la crème bavaroise et laissez prendre au frais 2 heures minimum.
Parsemez le dessus de biscuit au chocolat et de pistaches et servez.

Bavarois pistache sur biscuit à la noix de coco

 

Je n’ai jamais été très emballée par les recettes de bavarois au vu des ingrédients qui le composent (une crème anglaise mélangée à de la crème chantilly, le tout gélifié) mais ma curiosité a pris le dessus. Comme il me restait des jaunes d’oeufs, je me suis dit : « Pourquoi ne pas essayer de faire un bavarois ? Après tout, on verra bien ce que ça donne !  » et nous n’avons pas été déçus, c’est très léger, mousseux, surprenant. A essayer pour tous ceux qui hésitent !

bavaroispistachecoco1.jpg

(pas géniales les photos quand elles ne sont pas faites à la lumière du jour)

 


Ingrédients

Le biscuit à la noix de coco
1 blanc d’oeuf
25g de sucre (si vous en mettez 50g, ce dessert sera trop sucré)
50g de noix de coco

Le bavarois
25cl de lait
2 jaunes
50g de sucre
2cc de pâte de pistache
2g d’agar-agar (ou 3 feuilles de gélatine)
15cl de crème liquide montée en chantilly

Préparation
Le biscuit coco
Mélangez le sucre, la noix de coco et le blanc d’oeuf cru, étalez la pâte et découpez des cercles.
Faites cuire 15 à 20 minutes à 180°C.

 

Le bavarois
Faites ramollir la gélatine dans de l’eau froide, si vous l’utilisez.
Fouettez les jaunes avec le sucre et la pâte de pistache.
Faites bouillir le lait avec l’agar-agar (ou la gélatine) et, hors du feu, ajoutez le mélange aux oeufs.

Remettez à chauffer sans bouillir (à 85°C), jusqu’à ce que le mélange épaississe (voir crème anglaise).
Mélangez le tout puis ajoutez délicatement la crème montée en chantilly.

Versez la crème dans des moules (j’ai utilisé des moules à savarin individuels) puis déposez dessus le biscuit coco.
Réservez au frais puis, au moment de servir, démoulez et décorez avec de la chantilly, une framboise, du pralin ou autre.
Servez avec du coulis de framboises (cliquez pour voir la recette).

Truffes

Voici ma petite recette de truffes sans beurre (mais vous pouvez en mettre).

truffescouleurs.jpg

Ingrédients
200g de chocolat noir (ici du 64%)
10cl de crème liquide entière (avec 20cl (donc une vraie ganache) c’est mieux, les truffes sont plus fondantes)
25g de beurre (facultatif mais les truffes tiennes mieux ;) )
Cacao en poudre non sucré
Biscuits roses de Reims réduits en poudre, violettes cristallisées réduites en poudre, pralin, noix de coco…

Préparation

Faites chauffer la crème puis versez-la sur le chocolat coupé en morceaux.
Mélangez bien puis ajoutez le beurre si vous en mettez.
Remuez jusqu’à ce que le mélange soit bien lisse.
Mettez au frais pour 2 heures minimum.

Décoration
Dans des assiettes creuses, mettez le cacao, les biscuits roses de Reims réduits en poudre, les violettes cristallisées réduites en poudre, le pralin et la noix de coco.
Dans la pâte à truffes, prélevez des boules de la taille d’une cuillère à café puis roulez-les entre vos mains.
Roulez-les ensuite dans les assiettes de garniture.
Mettez-les au frais jusqu’au moment de servir.


Conseils

  • Je mets rarement du beurre dans la pâte à truffes mais il est vrai que celui-ci permet aux truffes de rester bien fermes.
  • Vous pouvez parfumer vos truffes au café, à l’orange, à la fleur de sel ou au beurre salé, etc.

 

Mousse choco-coco

moussecocoetchococopie.jpg

 

Ingrédients
Biscuits roses de Reims
Mousse au chocolat
Mousse à la noix de coco
150g de fromage blanc
20cl de lait de coco
20g de sucre
2g d’agar-agar (ou 1 feuille de gélatine)

Préparation
La mousse à la noix de coco

Faites chauffer le lait de coco avec le sucre puis incorporez l’agar-agar. Mélangez bien puis ajoutez le fromage blanc. Fouettez quelques minutes puis réserver au frais.

La mousse au chocolat (clic)

Montage
Emiettez les biscuits roses de Reims, mettez dans le fond d’un verre puis mouillez-les légèrement avec un liquide (sirop, jus…). Versez de la mousse à la noix de coco puis de la mousse au chocolat.
Réservez au frais 2 heures minimum puis décorez avant de servir.

Entremets à la framboise, fraise et citron

 

Pour un entremet de 20cm de diamètre (soit 8 parts)
framboisiercitron.jpg


Biscuit léger aux amandes
50g de poudre d’amande
50g de sucre
50g d’oeufs (soit 1 oeuf)
(Il vaut mieux peser les oeufs, les miens étaient petits)
27g de jaunes d’oeufs (soit 2 jaunes)
40g de farine
90g de blancs d’oeufs (soit 3 blancs)
30g de sucre

biscuitjoconde3.jpg Mélangez l’oeuf, les jaunes, les 50g de sucre et la poudre d’amandes.

biscuitjoconde2.jpg Ajoutez la farine.

biscuitjoconde1.jpg Mélangez bien.

biscuitjoconde4.jpg Dans un second saladier, versez les blancs d’oeufs et ajoutez-y les 30g de sucre.

biscuitjoconde5.jpg Battez au fouet électrique.

biscuitjoconde6.jpg Ajoutez-les à la pâte délicatement.

biscuitjoconde7.jpg Voilà la pâte prête à cuire. Faites cuire 12 à 15 minutes à 180°C.

biscuitcuit.jpg Voilà le biscuit.


Mousse au citron

25 cl de fromage blanc
75g de sucre glace
1 citron
1 sachet d’agar-agar (2 grammes) (ou 3 feuilles de gélatine)
5cl de lait
1/2 cc d’extrait de citron
1 blanc d’oeuf

tape1.jpg Battez le fromage blanc avec le sucre glace à petite vitesse au début (au robot ou au blender c’est plus pratique).
Faites chauffer le lait puis incorporez-y l’agar-agar (ou la gélatine préalablement ramollie dans de l’eau froide). Ajoutez le lait au fromage blanc sucré, suivi du zeste de citron, de son jus et de l’extrait. Battez à nouveau la crème puis ajoutez le blanc monté en neige. Réservez au frais.


Mousse framboise-fraise

250g de purée de fruits (50% fraises, 50% framboises)
60g de sucre
1 sachet 1/2 d’agar-agar (3g) (ou 5 feuilles de gélatine)
25 cl de crème liquide

tape2.jpg Battez la crème en chantilly

tape3.jpg Mixez les fruits rouges et passez-les puis réservez le coulis pour la gelée. Faites chauffer la moitié de la purée de fruits avec le sucre. Incorporez l’agar-agar (ou la gélatine). Mélangez bien.

tape4.jpg Refroidissez avec l’autre moitié de la purée de fruits…

tape5.jpg … puis avec la crème fouettée.

tape6.jpg Mélangez bien et réservez au frais.


Montage

montage.jpg Garnissez le fond d’un cercle de 20 cm de diamètre avec le biscuit aux amandes. Versez la mousse au citron et laissez prendre au frais (20 minutes au congélateur), puis versez la mousse fraise-framboise. Lissez et laissez prendre au frais.

gele.jpg Enfin, versez la gelée (que vous aurez faite au dernier moment pour éviter qu’elle ne se fige trop vite. Sinon, vous n’aurez qu’à la réchauffer avant de la verser sur l’entremets).
Pour la gelée, prenez 250g de coulis de fruits rouges, faites-le chauffer et incorporez 1 sachet d’agar-agar (ou 3 feuilles de gélatine).

Décorez.

 

 

 

Craquant au chocolat mousseux

C’est le gâteau que l’on retrouve sous les noms « Le Trianon » ou « Le Royal ». J’ai trouvé cette recette sur le net début 2007, puis après un essai, j’y ai apporté quelques modifications.
Je l’ai réalisé, pour la première fois, pour les 2 ans de mon fils (en plus d’un gâteau en forme de château fort mais dont je n’ai pas la photo) et il a eu (et a toujours) un franc succès.

Edit 2012 : Vous retrouverez un article plus récent et spécial CAP Pâtisserie ici : Royal au chocolat, réédition.

Craquant au chocolat mousseux dans craquant au chocolat mousseux Royal-part-300x225

Pour un rectangle d’environ 20*30cm ou un cercle de 22/24cm

 

Ingrédients
Dacquoise à la noisette

90g de noisettes
en poudre (ou 75g + 20g de fécule de pomme de terre)

90g de sucre glace
35g de sucre en poudre
125g de blancs d’oeufs (environ 4 blancs petits ou moyens)

Feuilleté praliné
40g de chocolat au lait (de couverture c’est mieux ;) )
160g de pâte pralinée (pâte mixée contenant 50% de noisettes et d’amandes et 50% de sucre que l’on peut réaliser soi-même)
80g de crêpes dentelles brisées appelées aussi pailleté feuilletine
(environ 15 crêpes dentelles)


Si vous n’avez pas de pâte pralinée et que vous ne souhaitez pas en faire, vous pouvez utiliser du chocolat praliné (Pralinoise de Poulain) et ajouter du pralin (80 à 100g de pralinoise et 10 à 20g de pralin) en plus des crêpes dentelles mais ne mettez pas les 40g de chocolat au lait.
En revanche ici, la texture sera complètement différente car la pralinoise c’est tout simplement du chocolat contenant de la pâte praliné et qui dit chocolat, dit texture plus dure en refroidissant
!

Mousse au chocolat classique
400g de chocolat noir entre 50 et 60%

80cl de crème liquide entière montée en chantilly (4 petites briques de 20cl)

OU Mousse au chocolat sur une base de pâte à bombe
La pâte à bombe est un mélange de jaunes d’oeufs sur lesquels est versé un sirop de sucre cuit à 115°C (même procédé que la meringue italienne en fait).

200g de chocolat noir (de couverture si possible)
400ml de crème liquide entière à 30% de MG minimum 
115g de jaunes d’oeufs (environ 6 jaunes)
Sirop : 35ml d’eau + 70g de sucre (j’ai testé avec 30ml d’eau + 45g de sucre comme chez Valrhona et on préfère ;) )

Préparation
Biscuit dacquois à la noisette

Dans un saladier, mélangez toutes les poudres ensemble (tamisées si possible).
Dans un second saladier, battez les blancs en neige puis incorporez-y les poudres peu à peu tout en soulevant la masse délicatement.
Versez cette pâte en fine couche
dans un grand cercle à pâtisserie (ou 2 cercles de 20 à 24cm de diamètre) et faites cuire environ 15 minutes à 180°C. Surveillez le temps de cuisson.

Feuilleté praliné
Faites fondre le chocolat, laissez tiédir un peu, ajoutez-y la pâte pralinée, mélangez puis incorporez les crêpes dentelles brisées et mélangez encore une fois.
Etalez ce feuilleté sur la dacquoise refroidie.

2ème version : Faites fondre la pralinoise, ajoutez le pralin, mélangez et ajoutez les crêpes dentelles.
Mélangez et étalez ce feuilleté sur la dacquoise refroidie.

 

Mousse au chocolat
La classique

Faites fondre le chocolat.

Montez la crème liquide en crème fouettée (crème fouettée = crème montée sans sucre contrairement à la chantilly) au bec d’oiseau donc avec une consistance encore souple (sur la photo on voit que la crème était trop montée car la mousse est plus compacte :( ).

Versez le chocolat tiédi sur la crème fouettée (mais pas trop froid au risque de faire des grains dans la mousse, mieux vaut qu’il soit un peu chaud en fait).

Fouettez bien le tout et versez la mousse sur le feuilleté praliné.

 

OU Mousse au chocolat sur base de pâte à bombe (permet d’avoir une mousse plus légère et onctueuse ;) )
Faites fondre le chocolat.

Montez la crème liquide en crème fouettée, réservez au frais.

Préparez le sirop : versez l’eau et le sucre dans une casserole et fais cuire jusqu’à atteindre les 115°C.

Dès que le thermomètre indique 110°C, battez les jaunes à l’aide du robot (ou au fouet électrique) puis à 115°C, versez le sirop en filet sur les jaunes en longeant la paroi du bol et fouettez jusqu’à refroidissement de la masse (environ 5 à 10 minutes).

Versez la pâte à bombe dans le chocolat fondu ou inversement, mélangez délicatement puis incorporez enfin la crème fouettée. Mélangez délicatement.

Versez la mousse sur le feuilleté praliné, lissez le dessus et réservez au frais pendant plusieurs heures

Voilà, les trois étages sont montés, il ne reste plus qu’à laisser cet entremet au frais pour la nuit ou pour la journée puis de le saupoudrer de cacao amer en poudre.

Pensez à le sortir une bonne heure minimum avant la dégustation.


Edit 2012 : Vous retrouverez un article plus récent et spécial CAP Pâtisserie ici : Royal au chocolat, réédition.

. trianon.jpg

trianonsansdcomacarons.jpg

1234

Les Recettes "sans" de P'ti... |
sion |
lesrecettesdemaxtokenda |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les petites recettes de Missti
| Spécialités portugaises
| Nourritures Terrestres