Macarons chocolat, poire et eau de géranium

Des macarons à la saveur et au parfum enivrants. Voilà les derniers nés de ma petite collection de macarons.
En ce qui concerne l’eau de géranium, j’en parle ici, dans ma recette de confiture de framboises à l’eau de géranium.

macaronsgeraniumpoirechoco.jpg

 

Pour la recette des coques et les divers conseils, vous pouvez regarder ici mais voici tout de même un petit rappel pour la recette et les conseils.

Ingrédients

Coques

105g de blancs d’oeufs datant de quelques jours (environ 3 blancs)
25 g de sucre semoule
225g de sucre glace
125g de poudre d’amandes

Colorant
rouge ou rose

Ganache au chocolat, poire et eau de géranium
150g de chocolat à 61% de cacao
10cl de crème liquide entière (30% MG minimum)
2 à 3cs d’eau de géranium (ou à défaut 1 cuillère à café d’eau de fleur d’oranger + 1cc d’eau de rose)
1 poire pelée et coupée en petits dés

Préparation
Coques

1) Mixez et/ou tamisez les amandes en poudre et le sucre glace. La poudre obtenue doit être très fine.
2) Montez les blancs en neige en les serrant avec le sucre semoule. Ajouter le colorant en continuant de monter les blancs en neige.
3) Incorporez peu à peu les poudres aux blancs en neige.

4) Dressez à la poche à douille de 10mm sur une plaque recouverte de papier cuisson et laissez croûter au moins 2 heures 20 à 30 minutes (je ne laisse plus croûter aussi longtemps et mes macarons sont aussi biens comme ça ;) ).
Les coques doivent être sèches lorsque vous les touchez
.
5) Faites cuire 12 à 14 minutes à 160°C.

Ganache
Faites chauffer la crème liquide, versez-la sur le chocolat coupé en petits morceaux et laissez fondre 5 minutes. Lissez le mélange puis incorporez les dés de poires et l’eau de géranium.
Mélangez et réservez au frais.

Montage
Collez les coques de macarons deux à deux avec une cuillère à café de confiture.

Attendez 24h à 48h avant de déguster, il seront bien meilleurs… enfin, si vous pouvez ! ;)

macaronsgeraniumpoirechoco2.jpg

Conseils
-
Blancs d’oeufs : la réussite des macarons est bien meilleure si les blancs d’oeufs datent de quelques jours (3-4 jours). Il suffit de séparer les blancs des jaunes et de conserver les blancs au réfrigérateur dans une boîte hermétique.
Ou alors, vous pouvez très bien les préparer 24h à 48h à l’avance en les mettant dans une boîte hermétique mais en les laissant à température ambiante.

- Croûtage : il est apparemment facultatif mais personnellement, je préfère laisser les macarons croûter car je ne parviens pas à les avoir aussi jolis lorsque je les enfourne sans croûtage :(

- Pendant la cuisson : vous devez voir la collerette naître à la base des macarons au bout de 6 à 8 minutes de cuisson. N’ouvrez donc pas le four pendant les 10 premières minutes de cuisson.

- Après la cuisson : à la sortie du four, attendez quelques minutes et si vos coques ne se détachent pas facilement, versez sous la feuille de papier cuisson un filet d’eau. Mais attention !  Ne laissez pas le papier s’imbiber trop longtemps où vos coques seront toutes molles et creuses à la base
.

- Poche à douille : à la place d’une poche à douille (celles des supermarchés sont plutôt petites et pas terribles), il est possible d’utiliser un sac de congélation que l’on coupe à l’extrémité et sur lequel on fixe la douille ;)  

Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd




Macarons au chocolat & à l’érable

Voilà un petit moment que je n’avais pas réalisé de macarons. C’est en voyant ceux de l’Amoureuse des desserts à l’érable, au pralin et au praliné que j’ai eu envie d’en faire à l’érable et…au chocolat.
Pour les coques, j’ai utilisé la recette la plus simple, celle sans meringue italienne (pour la recette de base avec de la meringue italienne, regardez ici).

macaronschocorable.jpg

macaronschocorable2.jpg

 

Ingrédients
Coques
105g de blancs d’oeufs datant de quelques jours (environ 3 blancs)
25 g de sucre semoule
225g de sucre glace
125g de poudre d’amandes
20g de cacao amer en poudre
Flocons d’érable pour la déco

Ganache au chocolat et au sirop d’érable
100g de chocolat de couverture à 72% de cacao
20g de sirop d’érable
60ml de crème liquide entière (30% MG minimum)
20g de flocons d’érable (ce cadeau me vient du Québec donc si vous n’en trouvez pas, prenez du pralin ou laissez la ganache ainsi)

Préparation
Coques
1) Mixez et/ou tamisez les amandes en poudre, le sucre glace et le cacao. La poudre obtenue doit être très fine.
2) Montez les blancs en neige en les serrant avec le sucre semoule.
3) Incorporez peu à peu les poudres aux blancs en neige. Mélangez délicatement à l’aide d’une maryse.
4) Dressez à la poche à douille de 10mm sur une plaque recouverte de papier cuisson. Parsemez les coques de flocons d’érable et laissez croûter 20 à 30 minutes (les coques doivent être sèches lorsque vous les touchez).
5) Faites cuire 10 à 12 minutes à 160°C.

Ganache au chocolat et au sirop d’érable
Faites chauffer la crème liquide, versez-la sur le chocolat coupé en petits morceaux et laissez fondre 5 minutes. Lissez le mélange puis incorporez le sirop d’érable et les flocons d’érable. Mélangez et réservez au frais.

Montage
Collez les coques de macarons deux à deux avec la ganache au chocolat et au sirop d’érable.
Attendez 24h à 48h avant de déguster, il seront bien meilleurs… enfin, si vous pouvez ! ;)

Conseils
-
Blancs d’oeufs : la réussite des macarons est bien meilleure si les blancs d’oeufs datent de quelques jours (3-4 jours). Il suffit de séparer les blancs des jaunes et de conserver les blancs au réfrigérateur dans une boîte hermétique.
Ou alors, vous pouvez très bien les préparer 24h à 48h à l’avance en les mettant dans une boîte hermétique mais en les laissant à température ambiante.

- Croûtage : il est apparemment facultatif mais personnellement, je préfère laisser les macarons croûter car je ne parviens pas à les avoir aussi jolis lorsque je les enfourne sans croûtage (

- Pendant la cuisson : vous devez voir la collerette naître à la base des macarons au bout de 6 à 8 minutes de cuisson. N’ouvrez donc pas le four pendant les 10 premières minutes de cuisson.

- Après la cuisson :
à la sortie du four, attendez quelques minutes et si vos coques ne se détachent pas facilement, versez sous la feuille de papier cuisson un filet d’eau. Mais attention !  Ne laissez pas le papier s’imbiber trop longtemps où vos coques seront toutes molles et creuses à la base.

- Poche à douille : à la place d’une poche à douille (celles des supermarchés sont plutôt petites et pas terribles), il est possible d’utiliser un sac de congélation que l’on coupe à l’extrémité et sur lequel on fixe la douille ;)  

Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd



Macarons framboise, hibiscus, rose et poivre de Séchuan

Aujourd’hui étant le jour du macaron et, un an après avoir publié mes recettes de base des macarons (sans meringue italienne et avec meringue italienne) et des garnitures, voici une nouvelle saveur dans ma petite collection.

macaronsframboisehibiscusrosesichuan.jpg

 

Pour la recette des coques et les divers conseils, vous pouvez regarder ici.
Et pour la garniture, il vous faut de la confiture de framboises, hibiscus et rose mais voici tout de même un petit rappel pour la recette et les conseils :


Ingrédients

Coques

105g de blancs d’oeufs datant de quelques jours (environ 3 blancs)
25 g de sucre semoule
220g de sucre glace
125g de poudre d’amandes

Colorant
rouge (en poudre si possible car le colorant liquide ne donne pas la couleur désirée et il a tendance à liquéfier la pâte)

Confiture
250g de framboises (surgelées possible)
50g de sucre
1cc de jus de citron (facultatif)
1cc d’eau de rose
1cc de thé à l’hibiscus (appelé également karkadé ou bissap)
1/4 cc d’agar-agar (environ 2 bonnes pincées) ou 15g de Vitpris

Préparation
Coques

1) Mixez et/ou tamisez les amandes en poudre et le sucre glace. La poudre obtenue doit être très fine.
2) Montez les blancs en neige en les serrant avec le sucre semoule. Ajouter le colorant (la pointe d’un couteau s’il est poudre ou ) en continuant de monter les blancs en neige. 3) Incorporez peu à peu les poudres aux blancs en neige.

4) Dressez à la poche à douille de 10mm sur une plaque recouverte de papier cuisson. Saupoudrez de poivre de Sechuan et laissez croûter au moins 20 à 30 minutes (les coques doivent être sèches lorsque vous les touchez).
5) Faites cuire 12 minutes à 160°C.

Confiture
Infusez le thé à l’hibiscus dans 5cl d’eau bouillante, passez à la passoire s’il s’agit de thé en vrac puis faites cuire à feu moyen les framboises écrasées avec le sucre, l’eau de rose, le thé, le jus de citron et le gélifiant pendant 15 à 20 minutes.

Montage
Collez les coques de macarons deux à deux avec une cuillère à café de confiture.

Attendez 24h à 48h avant de déguster, il seront bien meilleurs… enfin, si vous pouvez ! ;)

Conseils
-
Blancs d’oeufs : la réussite des macarons est bien meilleure si les blancs d’oeufs datent de quelques jours (3-4 jours). Il suffit de séparer les blancs des jaunes et de conserver les blancs au réfrigérateur dans une boîte hermétique.
Ou alors, vous pouvez très bien les préparer 24h à 48h à l’avance en les mettant dans une boîte hermétique mais en les laissant à température ambiante.

- Croûtage : il est apparemment facultatif mais personnellement, je préfère laisser les macarons croûter car je ne parviens pas à les avoir aussi jolis lorsque je les enfourne sans croûtage (

- Pendant la cuisson : vous devez voir la collerette naître à la base des macarons au bout de 6 à 8 minutes de cuisson. N’ouvrez donc pas le four pendant les 10 premières minutes de cuisson.

- Après la cuisson :
à la sortie du four, attendez quelques minutes et si vos coques ne se détachent pas facilement, versez sous la feuille de papier cuisson un filet d’eau. Mais attention !  Ne laissez pas le papier s’imbiber trop longtemps où vos coques seront toutes molles et creuses à la base.

- Poche à douille : à la place d’une poche à douille (celles des supermarchés sont plutôt petites et pas terribles), il est possible d’utiliser un sac de congélation que l’on coupe à l’extrémité et sur lequel on fixe la douille ;)  

Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd


 



Macarons aux saveurs asiatiques et aux trois citrons

 

Pour ces macarons, je me suis inspirée du livre de Mercotte, « Solution Macarons ».
Pour ma part, j’ai ajouté du thé au jasmin dans les macarons aux lychees (le blanc en bas, à droite)
et la crème des macarons aux trois citrons (jaune, vert et cumbava) (en bas, à gauche) est différente de celle de Mercotte. Les macarons au matcha et azukis (le vert, en haut) sont, eux, les mêmes que ceux du livre.


macaronsasiatiques.jpg

 

La saveur de ces macarons est une pure merveille !
Si vous êtes intéressés par les recettes (du moins pour ceux au lychee et jasmin et ceux aux trois citrons), faites-le moi savoir. En ce qui concerne les macarons au matcha et azukis, étant donné qu’elle se trouve dans le livre de Mercotte, je ne sais pas si j’ai le droit de la publier.

 

Meilleurs voeux à tous !



Quelques photos de macarons en attendant… suite (photos + détails)

Dimanche 23 novembre 2008 :
Voici les quelques macarons réalisés cette semaine. Pour la recette, voyez ici ou
(ceux-ci ont été fait sans meringue italienne). Je vous montrerai la photo de chaque macaron et vous donnerai plus de précisions, notamment sur les ganaches, demain (ou bientôt).

macaronsdsverrecristal.jpg

Du fond vers le haut : réglisse-menthe, agrumes, fleur d’oranger, café façon tiramisù (ganache au mascarpone et café) et framboise-chocolat (ganache au chocolat noir et brisures de framboises).

J’ai profité des macarons au café et à la fleur d’oranger pour décorer mon craquant au chocolat (appelé également « Le Royal » ou « Trianon ») dont la recette se trouve sur ce blog depuis plusieurs mois mais à laquelle il manquait la photo.

trianon2.jpg

Cliquez sur une des deux photos pour voir la recette

trianon.jpg

Lundi 24 novembre 2008 :
Je reviens vers vous pour vous donner plus de détails sur ces macarons et…plus de photos.

macaronscaftiramis.jpg Macarons au café façon tiramisù : Dans la pâte à macarons, je n’ai pas utilisé de colorant mais de l’extrait de café (regardez le texte réédité le 18/11/2008 dans la recette de base).
La ganache est faite à partir de mascarpone et de crème liquide montée en chantilly, le tout parfumé au café (une toute petite tasse de café pour 125g de mascarpone, 10 cl de crème liquide et 50g de sucre).
Le souci avec cette ganache est que les macarons ramollissent dès le lendemain. Mieux vaut donc les garnir quelques heures avant la dégustation.

macaronsfleurdoranger.jpg Macarons à la fleur d’oranger : Même ganache que la précédente (mascarpone, crème montée en chantilly, sucre et eau de fleur d’oranger). A préparer quelques heures à l’avance seulement !

macaronsagrumes.jpg Macarons aux agrumes : Dans la pâte à macarons, j’ai ajouté de l’extrait de citron mais on peut le remplacer par de l’huile essentielle d’orange ou de pamplemousse ou de l’arôme (j’y ai pensé trop tard).

macaronsframboisechoco.jpg Macarons à la framboise et au chocolat : J’ai fait une ganache toute simple à laquelle j’ai ajouté des framboises (pour 100g de chocolat :  faites chauffer 50g de crème liquide, versez-la sur le chocolat et incorporez des brisures de framboises. Mélangez bien et réservez au frais).

macaronsrglissementhe.jpg Macarons à la réglisse et à la menthe : J’ai utiliser la recette de ganache montée de Mercotte (à savoir, autant de chocolat ivoire que de crème liquide montée en chantilly après un long passage au frais) parfumée à la réglisse.
Je n’avais pas d’arôme réglisse ni même de réglisse en poudre, j’ai donc fait fondre du Zan (difficilement ! ) mais comme le goût n’était pas assez prononcé, j’ai fait infuser quelques minutes, dans la crème liquide, un sachet de thé réglisse-menthe (Lipton) ce qui a donné des macarons à la réglisse et à la menthe ! :) (La prochaine fois, je le laisserai infuser plus longtemps car ce n’était toujours pas ça au niveau du goût ! En fait, le mieux serait de la réglisse en poudre ou de l’arôme).

 



Macarons 2

Pour 25 à 30 macarons garnis

 

macfraise.jpgmacfiguefraise.jpg

 


Il existe plusieurs recettes de macarons, j’ai essayé celle-ci et celle faite avec de la meringue italienne (sirop + blancs d’oeufs) mais ma préférence va vers celle à base de meringue italienne (bien qu’elle soit plus longue et plus complexe à réaliser) car la croûte des macarons est plus lisse et plus brillante. Mais pour commencer ou pour être sûr de réussir des macarons ou même pour aller plus vite, mieux vaut essayer cette recette plus simple et plus rapide à réaliser.

 

Ingrédients
105g de blancs d’oeufs datant de quelques jours (environ 3 blancs) (Si vous êtes pressés, vous pouvez les laissez à l’air ambiant 24h avant de faire vos macarons au lieu de les conserver au frais 3 à 4 jours).
25 g de sucre semoule
225g de sucre glace
125g de poudre d’amandes

Colorant (ou
pour les macarons au chocolat : 10g cacao en poudre + du colorant brun ou rouge)

Réédition du 18/11/2008 : Je viens de faire des macarons au café et j’ai testé une nouvelle astuce trouvé dans le livre de Stéphane Glacier, « Les desserts de Stéphane ». En fait, il propose de mettre 15g d’extrait de café mais pas de colorant car l’extrait de café, tout comme tous les autres extraits, rendent les macarons brillants. et je peux vous assurer que j’ai obtenu de superbes macarons au café, sans colorant et avec en plus un joli petit goût de café ! Fabuleux !!! Je mettrai les photos une fois les coques garnies.


Macarons géants Gros macarons chocolat – pistache (la ganache est un peu trop verte, je n’avais pas de pâte de pistache, j’ai donc utilisé de l’arôme et du colorant vert…mais un peu trop!)

Préparation
1) Tamisez les amandes en poudre et le sucre glace. La poudre obtenue doit être très fine.
2) Montez les blancs en neige en les serrant avec le sucre semoule. Ajouter le colorant en continuant de monter les blancs en neige.
3) Incorporez peu à peu les poudres aux blancs en neige.

4) Dressez à la poche à douille de 10mm. Laissez croûter 20 à 30 minutes (les coques doivent être sèches lorsque vous les touchez), puis faites cuire 12 minutes à 160°C.

Après la cuisson, laissez les macarons refroidir, puis si vous avez du mal à les décoller, versez un filet d’eau sous la feuille sulfurisée afin de pouvoir les décoller plus facilement mais attention à ne pas trop en mettre où vos macarons seront très abîmés.

Pour les conseils et les recettes de ganaches, regardez ici.

macchocopascuitscopie.jpg macchococuitscopie.jpg
Voici les macarons juste après leur mise en forme (couleur foncée), puis après la cuisson.

Que faire avec les jaunes d’oeufs restants : des sablés, une pâte sablée, une brioche filante, une crème anglaise, une crème pâtissière, une crème dessert au chocolat extra noir, du lemon curd



Les Recettes "sans" de P'ti... |
sion |
lesrecettesdemaxtokenda |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les petites recettes de Missti
| Spécialités portugaises
| Nourritures Terrestres