Cheesecake noix de coco et mangue anisée

Depuis que j’ai réalisé mon premier cheesecake sucré, je suis dingue des cheesecakes.
Celui-ci est encore meilleur car la cuisson est parfaite (le premier était un peu trop cuit).

 

cheesecakecocomangue.jpg

 

Ingrédients (pour 4 petits cheesecakes)
La base
(j’ai utilisé la recette des rochers congolais ici).
2 blancs d’oeufs crus
100g de noix de coco
100g (ou 80g) de sucre
La crème
400g de fromage blanc (ici à 0% MG) (ou du fromage frais type Saint-Morêt, Philadelphia…)

100 g de lait de coco

25g de sirop d’agave (ou de fructose en poudre OU 50 g de sucre)
2 œufs légèrement battus
Le coulis de mangue gélifié
3/4 de mangue
100ml d’eau environ
1 étoile de badiane
Un peu de gingembre frais râpé (selon vos goûts)
1 à 2 pincées d’agar-agar

Préparation
La base
Mélangez le sucre, la noix de coco et les blancs d’oeufs crus puis étalez la « pâte » obtenue dans le fond de 4 cercles à pâtisserie (de 8cm de diamètre). Réservez.

La crème
Préchauffez le four à 160°C.
Mélangez le lait de coco avec le fromage blanc et le sirop d’agave (ou le sucre) à l’aide d’un fouet manuel ou électrique.
Ajoutez les œufs légèrement battus. Remuez doucement jusqu’à obtenir une crème.
Versez cette crème dans les cercles contenant la base façon « rochers congolais » puis faites cuire 20 minutes environ.
La crème doit être prise sur les bords mais doit être encore tremblotante au centre.

Laissez refroidir les cheecakes dans le four éteint pendant 15 à 30 minutes (ce qui permet d’éviter les fendillements du dessus).

Le coulis de mangue gélifié
Mixez la chair de la mangue avec un peu d’eau et l’agar-agar.
Incorporez le gingembre râpé et l’étoile de badiane.
Versez le tout dans une casserole et portez à ébullition.
Retirez l’étoile de badiane et laissez refroidir quelques minutes.
Versez une bonne cuillère à soupe coulis sur chaque cheesecake puis
placez-les au réfrigérateur plusieurs heures (de 24 à 48 heures).
A
vec le temps, le cheesecake se bonifie.


Résultat : Extrêmement crémeux et doux, des saveurs exquises, voilà un cheesecake tout en légèreté à déguster les yeux fermés.

Conseil : Vous pouvez ajouter 1cs de farine ou de maïzena à la crème mais ce n’est vraiment pas utile. Personnellement, je le trouve bien meilleur sans farine.

Une autre recette de cheesecake ?
Cheesecake printanier (citron, fraises, rhubarbe et coquelicot) sur une base croustillante au muesli et chocolat (sans beurre)


Cette recette a remporté le 1er prix du concours anti-crise sur le blog « La marmite à m’Alice »
lacriselogoconcours.jpg

Merci à Sorcilili et au jury.



Yaourts à la confiture de fraises maison

Des yaourts, j’en fais pratiquement tous les jours depuis que la yaourtière est entrée à la maison. Ca part tellement vite avec les enfants ! A ce jour, je n’ai publié qu’une seule recette – pourtant j’en ai testée des tas – mais les autres arrivent. Voici donc la seconde recette très appréciée par les enfants et les plus grands bien évidemment.

 

yaourtconfiturefraisescuillere.jpg

Ingrédients (pour 7 pots)
750 à 800ml de lait (entier ou 1/2 écrémé)
1 yaourt ferment (au lait entier ou 1/2 écrémé) (ici, au bifidus actif)
3cs de lait en poudre
Confiture de fraises, rhubarbe, coquelicot et gingembre (excellent ! )
ou Confiture de fraises, rose & violette (merveilleux ! )
ou Confiture de fraises au coquelicot (toujours aussi délicieux ! )
ou autre.

Préparation

Dans un saladier (à bec verseur), mélangez le lait avec le yaourt et le lait en poudre.
Dans le fond de chaque pot de yaourt, déposez 2 cuillères à café de confiture et versez la préparation précédente.
Mettez en route votre yaourtière. Au bout de 8 à 9 heures, vos yaourts seront prêts.
Laissez refroidir et placez les pots au réfrigérateur quelques heures.
Les yaourts sont moins fermes lorsque l’on utilise du lait 1/2 écrémé plutôt que du lait entier mais ils se raffermissent un peu plus au bout de 24 à 48 heures.

Conseils
:
- Vous pouvez également sucrer les yaourts avec du miel ou du sucre tout simplement avant de les mettre en yaourtière.

-
Pour ceux qui n’ont que du lait en poudre écrémé, ça marche aussi ! En faisant mes courses, je me suis trompée de lait en poudre (j’ai pris du lait en poudre écrémé) mais ça ne m’a pas empêché de testé les yaourts avec. J’en ai donc rajouté 1 cs (soit 4cs de lait en poudre écrémé) et les yaourts tenaient aussi bien qu’avec du demi-écrémé.
- Pour réaliser des yaourts sans yaourtière et avoir plus de renseignements, lisez ce sympathique article sur Culinotest : “Yaourts sans yaourtière parfaitement réussis“.


D’autres recettes de yaourts ou de desserts lactés, c’est ici.



Confiture de fraises au coquelicot

Encore une merveilleuse confiture de fraises mais cette fois au coquelicot seulement.

confiturefraisescoquelicot.jpg

 

Ingrédients
1kg de fraises
125g de fructose (ou 250g de sucre)*
1cs de sirop de coquelicot
2cs de jus de citron
2 à 3g d’agar-agar* (facultatif)

Préparation
Nettoyez les fraises, équeutez-les, coupez-les en morceaux et déposez-les dans un fait-tout ou dans la MAP (machine à pain) au programme confiture.
Ajoutez le sirop de coquelicot puis le fructose (ou le sucre).
Portez le tout à ébullition, ajoutez l’agar-agar si vous l’utilisez et laissez cuire encore 5 à 10 minutes après ébullition (ou laissez faire la MAP).
Ecumez et mettez en pots.
Pour une meilleure conservation, retournez les pots.

*Si vous voulez ajoutez un gélifiant, ajoutez 2 à 3g d’agar-agar (ou 1 sachet de Vitpris). Pour ce dernier, prenez 2cs de sucre, ajoutez-les au sachet de Vitpris et incorporez-le aux fraises puis ajoutez le reste de sucre.

Cette confiture comme toutes les confitures contenant très peu de sucre doit être conservée au réfrigérateur pas plus d’un mois voire un mois et demi non entamée ou 15 jours à 3 semaines une fois entamée.

* Si vous voulez la conserver plus longtemps (une saison, soit pour passer l’hiver), mettez 250g de fructose (ou 500g de sucre) ou moitié-moitié voire un peu plus selon vos goûts.
D’autres confitures de fruits rouges ?
Confiture de fraises, rose & violette
Confiture fraises-menthe à l’orientale
Confiture de fraises, rhubarbe, coquelicot et gingembre
Confiture framboises myrtilles
Confiture de framboises, myrtilles, lychees, eau de rose et fleur d’oranger
Confiture framboises pistaches

D’autres confitures (agrumes, exotique, figues, mirabelles, prunes, marrons) ? C’est ici.



Confiture de lait et ses variantes

Quelle extraordinaire recette dont on ne se lasse pas de faire depuis plusieurs générations.
Lorsque j’ai réalisé les brownies façon « Snickers », je vous disais que je publierai la recette de la confiture de lait très bientôt. J’ai un peu de retard mais la voici !

 

confituredelait.jpg


Ingrédients (pour un pot)
1/2 litre de lait
250g de sucre

Préparation
Dans une grande casserole, versez le lait et le sucre.
Portez à ébullition et maintenez cette préparation sur feu doux pendant 1h30 à 2h en mélangeant toutes les 10 minutes environ.
Lorsque le mélange prend une couleur caramel blond et s’épaissit, mélangez constamment au risque de voir une partie de cette préparation brûlée dans le fond de la casserole (là, c’est l’expérience qui parle ! ;) )
La confiture de lait est prête lorsqu’elle nappe le dos de la cuillère.
Remplissez le pot de confiture de lait, laissez refroidir puis conservez au réfrigérateur.

Si vous pouvez attendre 2 à 3 jours avant de l’utiliser (ou de la déguster telle quelle), elle n’en sera que meilleure.

Variantes :
Une confiture de lait à la vanille ? Ajoutez 1/2 gousse de vanille au lait.
Une confiture de lait au  chocolat ? Ajoutez 20 à 25g de chocolat. 
Une confiture de lait au lait de coco ? Remplacez le lait par du lait de coco comme ici (sûrement un vrai délice).

 

 



Pain aux céréales & graines de tournesol au levain déshydraté (fermentescible)

Un excellent pain pour toutes les tables !

painauxcralesetgrainesdetournesol.jpg

 

Ingrédients
30cl d’eau
1,5 cc de sel
1cs d’huile d’olive + 1cs d’huile de noix
300g de farine de céréales (ici aux 7 céréales)
200g de farine blanche T55
21g de levain de blé bio fermentescible Pain & Gourmandises (ou 6 à 8g de levure boulangère déshydratée)
Graines de tournesol bio Pain & Gourmandises

painauxcralesetgrainesdetournesol2.jpg

Préparation
Versez le tout, dans l’ordre indiqué, au fond de la cuve de votre MAP.
Lancez le programme « pâte seule ».
Quand le programme est terminé, divisez le pâton en 2 (pour 2 pains de taille moyenne). Vous pouvez également faire des petits pains.
Etalez la pâte, repliez-la en 3, tournez 1/4 de tour et recommencez l’opération 2 fois (un peu comme pour une pâte feuilletée).
Façonnez (en boudin), laissez reposer 1 heure environ dans un linge humidifié et fariné (vous pouvez aussi la mettre dans un banneton).
A la fin de la levée, parsemez les pains de graines de tournesol, incisez le dessus et enfournez pour 30 minutes environ à 220°C.

Dans le même esprit :
Pain aux céréales et aux noix

Pain au kamut, farine de céréales, lin et noisettes

D’autres recettes de pains, c’est ici.

 



Mousse au chocolat au tofu soyeux et pralines roses sur un lit de fraises à l’orientale

Ca fait bien longtemps que je n’ai pas publié une recette au chocolat. Les beaux jours m’auraient-ils fait oublié cette douce addiction ? Non ! Je vous assure que non ! ;)
Revenons-en à ce dessert spécial et très gourmand…
Une mousse au chocolat sans oeufs ? C’est possible grâce au tofu soyeux et à Cléa dont la recette m’a fortement inspirée. Depuis le temps que je voulais tester cette « mousse », c’est enfin chose faite et je vous conseille vivement d’essayer !

fraiseslorientaleetmousseauchocolatautofusoyeux.jpg

Ingrédients (pour 6 personnes)
Des fraises issues de mon dessert « Fraîcheur de fraises à l’orientale »
400g de tofu soyeux
150g 70g de chocolat noir à 70% de cacao (avec 150g c’était trop fort pourtant j’aime le chocolat bien noir mais avec le tofu c’est différent)
50g de Gianduja (ou de la Pralinoise ou du Nutella)
Pralines roses

Préparation
1. Préparez la mousse au chocolat : f
aites fondre les chocolats avec un peu de lait.
Hors du feu, incorporez le tofu soyeux, mélangez puis mixez au mixeur plongeant afin de faire entrer un maximum d’air et obtenir une consistance homogène et mousseuse.
La consistance est un peu liquide mais c’est normal, elle prendra après quelques heures au frais.

2. Dans le fond de vos verrines, déposez 2 bonnes cuillères à soupe de fraises à l’orientale, recouvrez de mousse au chocolat et réservez au réfrigérateur quelques heures ou toute une nuit.

 

3. Au moment de servir, décorez de pralines roses concassées.

Conseil : La prochaine fois, je mettrai moins de chocolat (100g comme Valérie Cupillard ou 120g comme Alice) car je n’ai pas retrouvé l’aspect mousseux attendu.
Ceci dit, après un 2ème essai et des renseignements pris un peu partout, cette mousse n’est pas vraiment une mousse mais plutôt une crème.

 

 

 



Fraîcheur de fraises à l’orientale

Fraises, orange, citron, fleur d’oranger, miel et menthe composent cet excellent et rafraîchissant dessert.

fraiseslorientale.jpg

 

Ingrédients
500g de fraises
Le jus d’1 orange
1cs d’eau de fleur d’oranger
Le jus d’1/2 citron
1cc de miel d’oranger ou d’acacia (un miel doux) (plus ou moins selon vos goûts)
Quelques feuilles de menthe

Préparation
Lavez, équeutez et coupez les fraises en deux.
Versez le jus d’orange, le jus du 1/2 citron et le reste des ingrédients.
Parsemez de quelques feuilles de menthe fraîche ciselées. Mélangez le tout.
Réservez au réfrigérateur au moins une heure avant de servir afin de permettre aux fraises de dégorger et de rendre assez de jus.
Décorez avec quelques feuilles de menthe fraîche.



Yaourts au muesli et sirop d’érable

Une yaourtière ayant trouvé sa place dans ma cuisine, je vous propose donc une première recette de yaourts. Au muesli (mes préférés, idéal pour le p’tit déj’) avec une pointe de sirop d’érable.

yaourtaumueslietsiropdrable.jpg

 

 

Ingrédients (pour 7 pots)
750 à 800ml de lait (entier ou 1/2 écrémé)
1 yaourt ferment (au lait entier ou 1/2 écrémé)
3cs de lait en poudre
Du muesli du commerce (au sucre de canne) ou du muesli maison (clic)
Du sirop d’érable

yaourtaumueslietsiropdrable2.jpg

Préparation
Dans un saladier (à bec verseur), mélangez le lait avec le yaourt et le lait en poudre.
Dans chaque pot de yaourt, déposez 1 cuillère 1/2 à soupe de muesli et versez la préparation précédente.
Mettez en route votre yaourtière. Au bout de 8 à 9 heures, vos yaourts seront prêts.
Laissez refroidir et placez les pots au réfrigérateur quelques heures.
Au moment de servir, versez un peu de sirop d’érable et de muesli sur les yaourts.

Les yaourts sont moins fermes lorsque l’on utilise du lait 1/2 écrémé plutôt que du lait entier mais ils se raffermissent un peu plus au bout de 24 à 48 heures.

Conseils :
- Vous pouvez également sucrer les yaourts au sirop d’érable avant de les mettre en yaourtière.

- Pour réaliser des yaourts sans yaourtière et avoir plus de renseignements, lisez ce sympathique article sur Culinotest : « Yaourts sans yaourtière parfaitement réussis« .

Les résultats du Muffins Monday # 14 seront très bientôt en ligne (ce soir ou demain je pense) chez Annellenor. C’est très dur de vous départager !



Pain de campagne au levain déshydraté (fermentescible) et farine de blé crème T80

C’est demain la fête du pain (St Honoré) mais bon… ce n’est pas bien grave !
Ce pain de campagne a tout d’un bon pain de campagne de boulangerie. L’essayer, c’est l’adopter !

paindecampagneaulevain.jpg

Ingrédients
300 ml d’eau
1,5 cc de sel
500g de farine de blé crème T80 Pain & Gourmandises
21g de levain
de blé bio fermentescible Pain & Gourmandises (ou 6 à 8g de levure boulangère déshydratée)

Préparation
Versez tous les ingrédients dans votre MAP et dans l’ordre cité.
Lancez le programme
« pâte seule ».
Quand le programme est terminé, étalez la pâte, repliez-la en 3, tournez 1/4 de tour et recommencez l’opération 2 fois (un peu comme pour une pâte feuilletée).
Façonnez une boule, laissez reposer 1 heure à 1h30 dans un linge humidifié et fariné (vous pouvez aussi la mettre dans un banneton).
A la fin de la levée, faites quelques entailles en forme de croix, farinez le pain et enfournez pendant 30 minutes environ à 220°C.

Résultat : Ce pain est un délice ! Un bon goût de pain de campagne avec une croûte bien épaisse et une mie extra moelleuse et aérée.



Fromage blanc au citron et aux fruits rouges sur son lit de confiture de fraises, rose et violette

En attendant la yaourtière, voilà un dessert gourmand mais très léger inspiré d’une recette de Stéphane Glacier dans son livre « Les desserts de Stéphane » aux éditions Saep.

fruitsrougesetfromageblancaucitronsurunlitdeconfituredefraises.jpg

 

Ingrédients (pour 10 verrines d’après le livre mais pour 3 pots ici)
9 framboises
(10 si vous utilisez les 10 verrines)
3 fraises (5 si vous utilisez les 10 verrines)
320g de fromage blanc (à la place des 200g de faisselle et des 120g de crème fraîche)
Le jus d’1 citron
40g de sucre (pas mis)
Confiture de fraises, rose et violette
(à la place de la confiture de fruits rouges)

Préparation
Nettoyez les fruits. Coupez les fraises en quatre.
Dans un saladier, mélangez le fromage blanc avec le sucre (si vous en mettez) puis ajoutez le jus de citron.
Dans le fond de chaque pot (ou verrine), déposez un peu de confiture (1 bonne cuillère à soupe par pot ou 1/2 à 1cc par verrine).
Versez le fromage sur la confiture et décorez de fraises et de framboises.



12

Les Recettes "sans" de P'ti... |
sion |
lesrecettesdemaxtokenda |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les petites recettes de Missti
| Spécialités portugaises
| Nourritures Terrestres