Tarte pommes, poires et fruits oléagineux

tartepommespoiresolagineux.jpg

Ingrédients
200g de pâte feuilletée (ou 1 rouleau du commerce)
5 à 6 poires
150 à 200 g de compote de pommes (ou pommes-poires ou poires…)
Noix, noix de pécan, noisettes, amandes…

Préparation
Préchauffez le four à 180°C.
Etalez la pâte feuilletée et placez-la dans un moule à tarte.
Versez la compote dessus puis disposez les poires en lamelles.
Faites cuire environ 25 minutes.
A la sortie du four, badigeonnez les poires de sirop d’agave (ou de miel dilué dans un peu d’eau ou de confiture d’abricots) puis parsemez de fruits oléagineux concassés plus ou moins grossièrement.

Une vraie petite merveille ! 



Opéra revisité (choco-framboise et café-mascarpone)

 

 

 

Cet opéra repensé (et version petits fours) a été réalisé pendant les fêtes mais j’ai complètement oublié de publier la recette. Il est très simple à faire et ne prend pas énormément de temps.
Il suffit de préparer une ganache choco-framboises (ça, on peut même la faire 2 jours à l’avance, ça prend 5 minutes), une crème au café à base de mascarpone (10 minutes), un biscuit aux amandes (20 minutes avec la cuisson), un café sucré (2 minutes) et un punch framboise (10 minutes à peine).
Et le résultat est vraiment fabuleux, tout a très vite été englouti ! (Nous qui ne sommes pas très café, on s’est tout de même régalés. Bon, c’est vrai que le café dans les desserts c’est autre chose…ça le fait bien ! :) )
A vous d’essayer !

opera.jpg

A faire le matin pour le soir ou la veille.

Ingrédients (pour une vingtaine de petits fours)

Biscuit aux amandes
20 g de farine
30 g de sucre glace
50 g de poudre d’amandes
2 oeufs entiers
2 blancs d’oeufs
20g de sucre semoule

Punch café
50ml de café fort
5 à 10g de sucre (selon vos goûts)

Crème au café à base de mascarpone (celle utilisée dans les verrines de tiramisù 100% café et dans les macarons au café façon tiramisù)
Une tasse à expresso de café (7cl)
125g de mascarpone
10 cl de crème liquide
50g de sucre

Punch framboise
10cl d’eau
50g de sucre
Quelques framboises ou 1cs de sirop de framboises

Ganache chocolat-framboises
100g de chocolat couverture noire
100g de crème liquide entière
Brisures de framboises

Glaçage
100g de chocolat noir (de couverture si possible)
50g de crème liquide
25g de glucose (ou un peu de miel ou 1 cs d’huile) pour la brillance

Préparation
Biscuit amande
Préchauffez le four à 200°C.
Mélangez le sucre glace et les 2 oeufs jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume.
Ajoutez la poudre d’amande et la farine.
Montez les 2 blancs en neige avec le sucre semoule, ajoutez-les à la préparation aux amandes et mélangez délicatement.
Etalez sur une plaque recouverte de papier cuisson et enfournez pendant 10min.

Punch café
Préparez un café puis sucrez-le ;)

Crème au café à base de mascarpone
Montez la crème liquide en chantilly (facultatif, vous pouvez l’ajouter telle quelle si vous préférez).
Mélangez le mascarpone avec le sucre puis ajoutez la crème chantilly et le café. Réservez.

Punch framboises
Amenez à ébullition l’eau, le sucre et les framboises (si vous utilisez du sirop de framboises,ajoutez-le en fin de cuisson, hors du feu).

Ganache choco-framboises
Faites chauffer la crème liquide. Hors du feu, ajoutez le chocolat cassé en morceaux et laisser fondre 5 minutes. Mélangez bien jusqu’à obtenir un chocolat bien lisse. Ajoutez les brisures de framboises. Mélangez à nouveau et réservez.

Glaçage
Faites chauffer la crème et le chocolat. Lissez bien et ajoutez le glucose ou 1cs d’huile pour la brillance.

Montage
Découpez le biscuit aux amandes en trois parties égales.
Déposez un premier biscuit dans un cadre à entremet (facultatif) puis punchez-le de punch framboise à l’aide d’un pinceau.
Recouvrez avec la moitié de la ganache choco-framboises.
Faites prendre au réfrigérateur 45 minutes à 1 heure ou au congélateur 15 à 30 minutes, si vous ne l’aviez pas préparée bien à l’avance.
Disposez un second biscuit aux amandes sur la ganache et punchez-le de café sucré. Recouvrez-le de crème au café.
Disposez le dernier biscuit sur cette crème (faites prendre au froid avant si vous trouvez la crème pas assez épaisse).
Glacez ce dernier biscuit de glaçage au chocolat noir.
Si vous n’avez pas utilisé de cadre à entremet, parez les bords (supprimez les parties non présentables) puis décorez.
Réservez au frais plusieurs heures.



Biscuits sains et 0% de complexe (figues, noisettes, châtaigne, avoine et son)

 

Vous connaissez sûrement les biscuits au son et figues d’une certaine marque. Personnellement, je les aime beaucoup mais comme je préfère le « fait maison », je me suis servie de la base de ces biscuits auxquels j’ai ajouté de l’avoine, de la farine de châtaigne ainsi que des noisettes. La châtaigne et la noisette se marient parfaitement aux figues et pourquoi pas au…chocolat !
Mon fils aîné (qui aura bientôt 4 ans) en raffole ! Ils les aime même plus que les sablés tout simples. Ca fait plaisir !

biscuitssainscralesfiguesetnoisettes.jpg

 

Ingrédients (pour une vingtaine de biscuits)
60g farine blanche
40g farine complète
20g farine de châtaigne
30g son de blé
50g flocons d’avoine
1 pincée de sel
1cc de levure chimique
30g de sucre de canne (fructose possible mais dans ce cas mettez-en seulement 15g)
25g de miel
50g d’huile ou de beurre
65g de compote
1 à 2cs de lait (ou d’eau)
Figues
(j’ai utilisé des figues surgelées que j’ai grossièrement mixées mais on peut également utiliser des figues sèchées)
Noisettes

Préparation
Dans un saladier, versez tous les ingrédients secs.
Incorporez ensuite l’huile (ou le beurre ramolli), la compote et le miel.
Mélangez le tout puis ajoutez le lait en fonction de la texture de la pâte.
Incorporez les noisettes concassées et les figues coupées en petits morceaux (ou mixées grossièrement afin d’obtenir des miettes)
Attention ! Ne mixez pas vos figues si elles sont fraîches car vous vous retrouverez avec une sorte de compote.
Découpez à l’emporte-pièce ou façonnez à la main et faites cuire 15 à 20 minutes à 180°C.

Variantes
- On peut fourrer ces biscuits de
chocolat (aux noisettes, c’est magnifique ! ) pour le plus grand bonheur des enfants… et des plus grands. Mais également de caramel ou de confiture (de figues ou d’agrumes…huuummm!!!)

- Pour le sucre, le rapadura est parfait. Avec son petit goût de caramel, c’est une merveille dans ces petits biscuits.

Dans le même esprit :
Sablés au blé complet et au miel, amandes, noisettes et sésame

Muffins aux saveurs d’automne, coeur de prune
Muffins aux figues et aux cranberries



Galette des rois

Après la galette des rois noisette, poires, chocolat et caramel, voici une galette des rois traditionnelle garnie d’une vraie frangipane composée de 2/3 de crème d’amandes et d’1/3 de crème pâtissière ce qui rend la crème d’amandes bien plus légère (car elle contient moins de beurre) et plus onctueuse.
Le plus souvent, les galettes des rois possèdent l’appellation « galette à la frangipane » alors qu’elles contiennent uniquement de la crème d’amandes.

galettedesrois.jpg

 

Ingrédients (pour une galette de 24 à 26cm de diamètre)
400 g de pâte feuilletée (ou 2 rouleaux de pâte feuilletée du commerce)

Crème d’amandes
100 g d’amandes en poudre
100g de sucre (le plus souvent
j’en mets 80g)
50 g de beurre mou (allégé possible ou 1 petit suisse, ce que je fais le plus souvent)
1 oeuf
Quelques gouttes d’extrait d’amandes amères

Crème pâtissière (je vous remets la recette pour 125ml de lait)
125ml de lait
20g de sucre
1 jaune d’oeuf
15g de farine (ou de maïzena)

Dorure
1 jaune d’oeuf

Préparation
La crème pâtissière
Faites bouillir le lait.
Dans une terrine, fouettez le jaune d’oeuf avec le sucre puis ajoutez-y la farine.
Versez le lait sur la préparation puis remettez le tout sur le feu.
Laissez la crème s’épaissir environ 3 minutes sans cesser de remuer.
Réservez en couvrant le dessus de la crème de film alimentaire pour empêcher la croûte de se former.

La crème d’amandes
Mélangez le beurre mou avec le sucre puis incorporez l’oeuf puis les amandes en poudre.
Incorporez 100 g de crème pâtissière à cette crème d’amandes.
Vous pouvez, à ce stade, réservez la frangipane au réfrigérateur pour la raffermir un peu, ce qui rend le montage de la galette plus facile.

Montage
Préchauffez le four à 180°C.
Etalez la pâte feuilletée et découpez 2 disques de 24 cm de diamètre environ.
Etalez la frangipane jusqu’à 3 cm des bords. N’oubliez pas la fève !
Mettez sur les 3 cm de pâte un peu de blanc d’oeuf (ou d’eau) à l’aide d’un pinceau pour mieux souder les bords.
Posez le second disque de pâte et soudez les bords (les plus proches de la frangipane) avec le pouce.
Dorez au jaune d’oeuf le dessus de la galette puis réalisez des motifs à l’aide de la pointe d’un couteau.
Enfournez la galette environ 30 min à 180°C.


Conseil :
- Vous pouvez torréfier les amandes en poudre ce qui renforce le goût des amandes mais dans ce cas, il n’est pas utile d’ajouter de l’extrait d’amandes amères.
- Après la cuisson, vous pouvez glacer la galette avec un sirop fait à partir de 50ml d’eau et de 30g de sucre.

Que faire avec les blancs d’oeufs restants : des macarons, des macarons de Nancy, des rochers congolais, une mousse au chocolat légère, des financiers, des fleurs aux amandes, des croissants aux amandes, un moelleux au chocolat sans jaunes, des madeleines au chocolat-noisette sans jaunes, des meringues, des îles flottantes…



Moelleux coco, coeur de chocolat

Voilà de délicieux petits gâteaux façon « rochers congolais » (cliquez pour la recette des congolais) mais avec des oeufs entiers et…fourrés au chocolat. Une vraie petite tuerie !

moelleuxcococoeurchoco.jpg

Ingrédients (pour 12 mini moelleux ou 6 gros)
2 oeufs
100g de sucre semoule
160g de noix de coco
Carrés de chocolat
(j’en ai fourré la moitié au chocolat noir et l’autre moitié à la pralinoise)

Préparation
Mélangez tous les ingrédients puis mettez la pâte dans des moules à muffins (ou formez des rochers) en insérant un carré de chocolat au centre, tassez un peu la pâte et faites cuire 10 à 15 minutes à 180°C.

Vous avez aimé ces moelleux, vous aimerez sûrement les desserts suivants :
Rochers congolais
Tarte coco-chocolat
Mousse choco-coco
Mousse au chocolat blanc et à la noix de coco



Crêpes à la farine de châtaigne + garniture abricot, myrtille et noisette

 

crepeschataigne.jpg
Crêpes à la châtaigne natures

crepeschataigneabricotmyrtillenoisette.jpg

Crêpe à la châtaigne fourrée à l’abricot, la myrtille et la noisette

Ingrédients
500ml de lait (végétal ou de vache)
250g de farine de châtaigne (ou 175g de farine de châtaigne + 75g de farine blanche ou complète)
3 oeufs
1 pincée de sel
30 à 50g de beurre (je n’en mets pas toujours)
Je ne mets pas de sucre car je trouve la farine de châtaignes déjà assez sucrée naturellement.

Garniture
Compote d’abricots et noisettes (je mélange la compote à un peu de purée de noisettes)
Abricots
(au sirop en ce moment mais vive l’été pour les abricots naturels !)
Myrtilles
Noisettes concassées et entières

Préparation
Versez la farine et le sel dans un saladier.
Faites un puits et ajoutez les oeufs un à un en mélangeant avec un fouet puis le lait au fur et à mesure
.
Une fois le mélange bien lisse, ajoutez le beurre.
Laissez reposer la pâte 1 heure ou plus avant de faire cuire les crêpes (je ne le fais pas toujours).

Garniture
Versez la compote abricots-noisettes sur la moitié (ou le quart) de la crêpe, déposez des tranches d’abricots, quelques myrtilles et parsemez de noisettes concassées. Refermez la crêpe et…dégustez !



Baguette semi-complète

Voilà une recette trouvée sur le livre « Pain maison, spécial machine à pain » de Cathy Ytak. Ces baguettes sont excellentes et d’ailleurs, elles n’ont pas fait long feu !

baguettesemicomplte.jpg

Ingrédients (pour 3 ou 4 baguettes)
360ml d’eau
1,5cc d’huile d’olive
1cc de jus de citron
2cc de sel (j’en mets 1,5cc)
420g de farine blanche (T 55 ou 65)
90g de farine complète
90g de farine d’épeautre
1 sachet de levure de boulanger (2cc)
2cc de sucre (facultatif)

Préparation
1. Versez les ingrédients dans l’ordre cité.

2. Lancez le programme pâte puis une fois terminé, divisez la pâte en 3 ou 4.

3. Etalez chaque morceau en rectangle, repliez en portefeuille (sur le livre, il est dit de replier en 2 seulement mais je trouve les baguettes bien meilleures lorsque la pâte a été repliée en portefeuille, la mie en ressort plus aérienne).

4. Répétez l’opération 2 fois encore en laissant la pâte reposer 20 minutes à chaque fois (sur le livre, il ne préconise pas de repos mais encore une fois, les baguettes sont, à mon goût, meilleures avec plus de repos et plus de pliages).

5. Façonnez en forme de baguettes, laissez reposer 20 minutes (en attendant, préchauffez votre four à 220°C), farinez les baguettes (c’est facultatif mais plus joli) puis incisez le dessus et enfournez 20 à 25 minutes. N’oubliez pas le coup de buée avant.

Bon appétit !



Muffins aux fraises et écorces d’oranges confites et aux 2 pépites de chocolat

muffinsfraisesorangeschoco.jpg

 

Ingrédients
150g de farine
2 oeufs
100g de sucre

125g de beurre
8cl de lait
1/2 sachet de levure chimique
Fraises confites
Ecorces d’oranges confites
Chocolat noir
Chocolat blanc aux fruits rouges
(fraises, framboises et cerises. C’est une merveille ce chocolat bien que je ne sois pas du tout chocolat blanc)
Pralines et sucre glace pour la déco

Préparation
Préchauffez le four à 175°C.
Travaillez le beurre ramolli
avec le sucre.
Ajoutez les oeufs puis le lait et enfin, la farine et la levure.
Incorporez les fraises et les écorces d’oranges confites ainsi que le chocolat noir et le chocolat blanc aux fruits rouges coupés en tout petits morceaux.
Remplissez vos moules à muffins de pâte et faites cuire environ 25 à 30 minutes.



Tiramisù aux noisettes et au caramel « pointe de sel »

tiramisucaramelnoisettes.jpg

 

 

 

 

Cette recette, tirée du livre « Verrines la classe » des éditions SAEP, est une merveille ! Elle allie croquant et douceur à la fois. A consommer sans modération ! Enfin…un peu quand même ! :)

Ingrédients

Pour la sauce caramel « pointe de sel »
200g de sucre
25g de beurre demi-sel
20cl de crème liquide

Pour le tiramisù

3 oeufs
50g de sucre glace (voire un peu moins. Avec du sucre de canne ou du fructose c’est très bien aussi)
250g de mascarpone
100g de noisettes décortiquées
18 petits spéculoos
(j’ai mis des crêpes gavottes à la place car certains n’aiment pas les spéculoos à la maison)
6cs de caramel liquide (sauce caramel « pointe de sel » additionnée de 12cs d’eau tiède)

Préparation

1. Préparez le sauce caramel : versez le sucre dans une casserole anti-adhésive et faites cuire à feu vif. Quand le sucre commence à caraméliser sur les bords, baissez le feu.
Remuez de temps en temps la casserole jusqu’à ce que tout le sucre soit bien fondu.
Eteignez le feu, attendre 20 secondes, ajoutez le beurre (attention aux projections ! ) et mélangez à la cuillère en bois pour obtenir une pâte bien homogène.
Remettez sur feu très doux et versez petit à petit la crème liquide tout en mélangeant.
Eteignez le feu au premier bouillon.
Versez dans un pot à confiture, fermez immédiatement le couvercle et retournez le pot pour stériliser l’air emprisonné.
Quand la sauce est refroidie, réservez au réfrigérateur.

2. Préparez le tiramisù
: battez les jaunes d’oeufs, le sucre et le mascarpone jusqu’à ce que le mélange blanchisse et soit bien crémeux.
Montez les blancs en neige ferme et incorporez-les à l’appareil.

3.
Dans une assiette creuse, mélangez la sauce caramel avec 12 cs d’eau tiède, vous obtenez un caramel liquide.
Déposez au fond de chaque verrine 2 spéculoos émiettés (ou autre biscuits) trempés rapidement dans le caramel liquide
(j’ai mis directement les biscuits dans le fond et je les ai arrosés d’un peu de caramel liquide), superposez délicatement 1 belle cuillère à soupe de mousse de mascarpone (j’en ai mis 2), 1 cc de sauce caramel « pointe de sel », 1 spéculoos émietté trempé dans le caramel liquide (ou autre) puis de nouveau 1 cs de mousse de mascarpone.Réservez au réfrigérateur 6 heures minimum (je ne les ai laissé que 4 heures et c’était bon).
Au moment de servir, mixez grossièrement les noisettes et répartissez-les sur les verrines.

 

Autres recettes susceptibles de vous plaire : tiramisù, tiramisù 100% café en verrines, macarons au café façon tiramisù.



Brioche aux pralines et aux cranberries

Pour la recette de base, j’ai utilisé la recette de cette brioche (clic) à laquelle j’ai ajouté des cranberries et des pralines.

briochecranberriespralines.jpg

Ingrédients
330ml de lait
1,5 cc de sel
60g de sucre
100g de beurre
500g de farine
1 sachet de levure boulangère
Cranberries
Pralines

Préparation à la MAP
Dans la machine à pain, incorporez les ingrédients,
sauf les cranberries et les pralines, dans l’ordre cité ci-dessus puis lancez le programme brioche ou pain sucré ou seulement le programme pâte si vous voulez faire cuire votre brioche au four traditionnel. Ajoutez les cranberries et les pralines au « bip » ou environ 10 minutes après le début du pétrissage.

Préparation à la main

Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre et le sel. Faites tremper la levure dans un peu de lait tiède. Faites un puits et versez-la avec le reste du lait et le beurre ramolli.
Pétrissez pendant 10 bonnes minutes, incorporez les pralines et les cranberries puis formez une boule, couvrez-la et laissez-la reposer de 45 minutes à 1 heure.
Roulez la pâte en boudin puis déposez-la dans un moule beurré et fariné et laissez lever 45 minutes. Faites cuire environ 25 minutes dans un four préchauffé à 180°C.

Variantes : Vous pouvez en faire de délicieux pains au lait en formant plusieurs petits boudins (une douzaine, voire une quinzaine) et en laissant reposer 1 heure au lieu de 45 minutes à la seconde étape. Pour la cuisson, il suffit de les laisser 10 à 15 minutes à 180°C.



12

Les Recettes "sans" de P'ti... |
sion |
lesrecettesdemaxtokenda |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les petites recettes de Missti
| Spécialités portugaises
| Nourritures Terrestres